Santé

L’ABC du calendrier de vaccination

Une série de vaccins est prévue pour immuniser votre enfant contre des maladies infectieuses. Voici des réponses aux nombreuses questions que vous vous posez au sujet de la vaccination.

À quoi sert la vaccination?

Si vous faites vacciner votre enfant, vous contribuerez à le protéger contre le risque de contracter certaines maladies infantiles graves. Bien que l’incidence de ces maladies ait beaucoup diminué avec les années, la menace demeure pour votre enfant qui a un système immunitaire fragile. En effet, même si la majorité des maladies infectieuses potentiellement dangereuses ne sont pas présentes ici au Québec, le risque est toujours présent comme nous l’explique Philippe Tanguay, pharmacien chez Jean-Coutu : « Plusieurs maladies qu’on croyait éradiquées ici sont maintenant en recrudescence. Les gens développent un faux sens de sécurité parce qu’on habite dans un pays développé et que la plupart des gens sont vaccinés, mais il ne faut pas oublier que nous sommes tous connectés puisque des gens d’ici voyagent ailleurs et vice versa. »

Dès que votre bébé aura atteint l’âge de 2 mois, vous pouvez commencer à le faire vacciner contre certaines maladies et ainsi répondre aux éventuelles recommandations des écoles ou des garderies et même, aux exigences de pays outremer si vous voyagez avec bébé. Depuis les 50 dernières années, la vaccination a sauvé la vie de plus de bébés et d’enfants que toute autre intervention médicale! C’est un pensez-y-bien.

Les 13 maladies évitables par la vaccination
Pour ou contre la vaccination?

Si certains parents sont un peu hésitants quant à la vaccination, d’autres sont entièrement contre. Pourtant, il est faux de croire que les vaccins surchargent et épuisent l’organisme immunitaire de votre enfant. Les vaccins ont été créés de manière à le stimuler. En introduisant cette protection dans le corps de votre bébé, elle le revigorera afin qu’il se mette à produire les anticorps nécessaires à sa défense contre la maladie contenue dans le vaccin.

De plus, le fait de sauter un vaccin ou de prendre la décision de ne pas faire vacciner notre enfant peut contribuer à le rendre plus vulnérable, surtout que les inquiétudes des parents qui hésitent à faire vacciner reposent souvent sur des mythes, comme nous le révèle Mr Tanguay : « Le programme d’immunisation régulier qui existe s’appuie sur des données scientifiques prouvées sur une longue période et chaque vaccin présent dans le calendrier de vaccination a son importance. En contraste, les parents qui refusent la vaccination se basent sur des informations mensongères qui sont véhiculées sur Internet. En lisant ces fausses informations, un climat de peur et de méfiance s’installe vis-à-vis du système de santé. »

Les risques de la vaccination

La vaccination de nos jours est presque sans danger, selon Mr Tanguay. « Il y a toujours un certain risque, mais lorsqu’un vaccin est mis sur le marché, c’est que le vaccin a fait l’objet d’études poussées et que ces risques ont été mesurés. Dans la vie, il n’y a rien sans risque, mais il faut savoir mettre dans la balance les risques minimes versus les énormes avantages. Dans le cas des vaccins qui sont sur le calendrier de vaccination, les avantages surpassent largement les risques. » Les effets secondaires possibles sont propres à chaque vaccin. Les situations ou effets secondaires graves et irréversibles sont toutefois très rares.

Les effets secondaires possibles après la vaccination

Il faut toujours demeurer alerte et surveiller étroitement votre enfant dans les heures et les jours qui suivent la vaccination. Bien qu’elle soit sans danger, il est possible que votre enfant soit quelque peu dérangé ou même amorphe dans les jours qui suivent l’injection. Ceci est tout à fait normal, car l’enfant doit fabriquer les anticorps qui lui permettront de s’attaquer à la souche du virus qui lui a été injecté. Il se peut donc qu’il ressente quelques symptômes pouvant s’apparenter à une infection, par exemple, de la fièvre. Surveillez sa température dans les 48 heures suivant la vaccination. Si elle s’élève anormalement, vous pouvez lui administrer de l’acétaminophène selon la posologie recommandée.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Participez pour gagner un exemplaire du livre « Incroyable érable »

Courez la chance de gagner le livre « Incroyable érable » d’une valeur de 30$.

Voyagez avec les Imageries !

Courez la chance de gagner trois imageries de trois pays.

Commentaires