Santé

Les oreillons

Crédit : Vaccineinformation.org

Malgré leur nom, les oreillons n’ont rien à voir avec les oreilles. Ce sont les glandes salivaires sous la mâchoire et à l'intérieur des joues qui sont infectées.

Depuis l’arrivée du vaccin contre les oreillons en 1970, cette maladie est plutôt rare. Elle touche environ 500 personnes par année à travers le Canada.

Transmission

Les oreillons sont provoqués par un organisme appelé paramyxovirus. Ils se transmettent une semaine avant l’inflammation des glandes et jusqu’à neuf jours après par voie orale à travers les gouttes de salive projetées en parlant ou en toussant. On peut aussi contracter les oreillons par contact avec un objet ou des mains contaminés.

Depuis 1986, les oreillons sont une maladie à déclaration obligatoire au Canada.
Incubation et contagion

Une personne infectée est contagieuse du douzième au vingt-cinquième jour après l'exposition au virus. La période la plus contagieuse est un ou deux jours après l'apparition des premiers symptômes, et pendant les cinq jours suivants. Il est possible de ne présenter aucun symptôme durant 14 à 24 jours.

Symptômes

Une personne sur trois ne ressentira aucun symptôme. Les autres se plaindront d’abord de maux de tête, de faiblesse générale, de fatigue et de perte de l'appétit. Puis, les glandes parotides commencent à gonfler et à être douloureuses, ce qui rend la mastication et la déglutition pénibles. La température du corps peut atteindre 39,5 à 40 °C (103 à 104 °F). L'inflammation et la sensibilité peuvent s'étendre à toute la mâchoire et même au cou. La fièvre dure deux ou trois jours et les glandes gonflent pendant environ une semaine.

Complications

Un adolescent et un adulte sur cinq souffrent d'orchite, une infection inflammatoire des testicules. Elle peut être très douloureuse, mais n'entraîne presque jamais de stérilité. Les femmes peuvent développer une infection des ovaires souvent bénigne et inoffensive. Une personne infectée sur 30 présente une pancréatite, une inflammation du pancréas, accompagnée de vomissements et de douleurs à l'estomac. Le même pourcentage présente des problèmes auditifs dus à une otite moyenne, qui est également un effet secondaire temporaire.

Traitement

Comme les oreillons sont provoqués par un virus, il n’existe pas de médicament pour les traiter. Seul le temps permet d’en guérir. Cependant, il est possible d’administrer de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène selon la posologie recommandée pour soulager les maux de tête et la fièvre, de même que la douleur causée par l’inflammation des glandes parotides.

Ne donnez jamais d'acide acétylsalicylique (AAS) aux enfants atteints d'une infection virale, car son utilisation dans ces circonstances peut causer une maladie grave appelée syndrome de Reye.
Vaccin

Il est facile d'éviter les oreillons grâce au vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole qu’on appelle ROR et qui est recommandé dans le programme de vaccination. On l'administre généralement aux enfants de 12 mois, avec un rappel à 18 mois.

Grossesse

Il existe un très faible risque de fausse couche chez les femmes infectées pendant leur grossesse. Les femmes qui désirent un enfant et qui n'ont jamais eu la maladie ni été vaccinées doivent penser à se faire vacciner avant de tomber enceinte.

Cet article ne doit en aucun cas remplacer un avis médical. Ces informations vous sont fournies à titre de renseignement seulement.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 12 – Pur Noisetier

À gagner: un panier-cadeau Pur Noisetier

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires