Suivi de grossesse

Conseils avisés

34e semaine

Plusieurs études reconnaissent que l’anxiété peut avoir des répercussions sur le déroulement du travail en intensifiant la perception de la douleur. La sécrétion de catécholamines, une substance dont la sécrétion est provoquée par le stress, pourrait même contrer les effets de l’ocytocine qui est la substance hormonale qui favorise le progrès normal du travail.

C’est pourquoi il importe de commencer à pratiquer des techniques de relaxation qui vous permettront de contrôler votre anxiété et votre stress lors du travail. Des techniques de visualisation, des massages exécutés par votre partenaire et des techniques de respiration sont autant de moyens qui peuvent vous aider à diminuer l’anxiété et ainsi mieux à contrôler la douleur.

Saviez-vous que...
Les massages du périnée (partie entre le vagin et l’anus) permettent de réduire les risques de déchirure à l’accouchement et de diminuer le recours à l’épisiotomie ou à d’autres interventions (forceps ou ventouse, par exemple).

Pour en savoir plus

Accouchement : le sens de la douleur50 questions sur l'accouchementFaire vacciner ou pas bébé?