Grossesse/Maternité

L'accouchement - étape par étape

Après neuf mois, votre grossesse est à terme et bientôt, bébé se montrera le bout du nez. Mais comment se déroulera votre accouchement? Voici l’accouchement, étape par étape!

La DPA

Est-ce le jour J? La date prévue de votre accouchement, DPA, est enfin arrivée! Mais est-ce que vous allez accoucher aujourd’hui? Peut-être. Ou peut-être pas. En effet, la DPA ne donne que le jour où la probabilité de naissance est la plus élevée, mais un grand nombre de facteurs influencent aussi l’arrivée de bébé. Alors, comment savoir quand le travail commencera?

Signes annonciateurs et faux travail

S’il est impossible de savoir précisément la date et l’heure à laquelle le travail commencera, il existe quelques signes qui peuvent vous permettre de savoir que bébé arrivera bientôt. D’ailleurs, lors de vos visites hebdomadaires, votre médecin peut, grâce à un examen, vous informer de l’état de votre col de l’utérus. Entre la 35e et 37e semaine de grossesse, vous pourriez avoir de fausses contractions, les contractions de Braxton-Hicks, ainsi que des pertes vaginales plus abondantes. En début de travail, les désordres intestinaux sont aussi fréquents. Par ailleurs, la perte du bouchon muqueux est un signe que votre col commence à travailler, mais il est aussi possible de le perdre plusieurs jours avant l’accouchement. Donc, pas besoin de vous précipiter à la maternité tout de suite!

Vrai travail menant à l’accouchement

Avant de vous rendre à l’hôpital ou à la maison de naissance, vous devez d’abord vous assurer que vous êtes en « vrai travail ». Comment différencier le vrai du faux travail? Si le travail a bel et bien commencé, vous devriez ressentir les symptômes suivants, mais pas nécessairement dans cet ordre :

  • Vos contractions sont régulières et elles augmentent en intensité. Habituellement, un bain chaud et les changements de position ne changent rien.
  • La durée de vos contractions devrait être régulière, soit de 45 à 60 secondes, pour chacune d’elles.
  • Il vous devient difficile, voire carrément impossible, de parler pendant une contraction
  • La présence de saignements est possible.
  • Les contractions donnent l’impression d’une vague dans le bas du ventre, ou encore dans le bas du dos.
  • Votre col a maturé
  • Vous avez perdu les eaux ou votre poche s’est fissurée.

Si votre travail est bel et bien entamé, appelez d’abord à la maternité, où on vous dira si le moment est venu de vous y rendre et on pourra se préparer à votre arrivée. Rien ne sert de partir trop tôt : on risquerait, en effet, de vous renvoyer à la maison.

Dans le cas d’un accouchement provoqué, vous n’aurez sans doute pas connaissance de ces signes annonciateurs, mais les étapes qui suivent sont les mêmes.

Arrivée à l’hôpital

Une fois arrivée à l’hôpital avec votre valise, on procédera à un examen vaginal pour évaluer le stade du travail. Habituellement, si votre col est ouvert à 3 cm et que vos contractions sont au moins toutes les 5 minutes, vous serez placée dans une salle de travail, ou dans votre chambre. Ceci dépend bien entendu de la politique de l’établissement que vous avez choisi pour accoucher. À partir de là, les heures sont comptées : votre accouchement a bel et bien débuté!

Phase 1 : dilatation du col

On estime que, pour un premier bébé, l’étape de dilatation du col de l’utérus dure environ 8 heures, mais ça peut être beaucoup plus rapide ou vraiment plus long. Grâce aux contractions utérines, le col de l’utérus s’efface, puis se dilate enfin. D’abord lente (environ 1 cm à l’heure durant la première partie du travail), cette phase s’accélère peu à peu, pour atteindre une dilatation complète, soit de 10 cm.

C’est lorsque votre col sera dilaté de 3 à 7 cm, soit durant la phase dite active, qu’on vous proposera la péridurale.

Phase 2 : l’expulsion

On estime que la phase de l’expulsion dure en moyenne de 10 à 40 minutes pour un premier accouchement. Encore ici, c’est une moyenne : dans votre cas, ça pourrait être plus court ou plus long! À ce moment, vos contractions, qui devraient être toutes les 2 minutes, ont probablement changé : vous ressentez un urgent besoin de pousser. C’est normal, puisque bébé est maintenant bien descendu dans le bassin, tête première (à moins d’un cas de siège).

Lorsque la tête de bébé se redresse, le visage vers le sol, c’est le temps de pousser. Selon la méthode de préparation à l’accouchement et les cours prénataux que vous avez suivis, ce sera le moment de mettre en pratique la technique apprise et de pousser, lorsqu’on vous dira de le faire. Ce réflexe devrait vous venir tout naturellement, puisque la tête de bébé appuie dorénavant sur le périnée. C’est à ce moment que, si les muscles du périnée manquent de souplesse, le médecin décide de pratiquer une épisiotomie. Ceci dit, cette intervention est de plus en plus rare.

Lorsque la tête est sortie, on s’assurera que le cordon ombilical n’étrangle pas bébé, et, sous la commande de votre médecin ou votre sage-femme, il ne vous restera qu’à faire une toute petite poussée. Voilà! Bébé est sorti! La plupart du temps, à moins d’une complication, on le déposera alors sur vous. C’est l’heure du tout premier peau à peau!

Bébé est arrivé

Alors, on coupe le cordon ombilical. Peu de temps après, les premiers soins seront prodigués à votre enfant. On s’assurera que tout va bien en procédant au test d’AGPAR. Si tout est normal, on vous remettra alors bébé, avec qui vous pourrez passer quelques heures de douceur et d’intimité. C’est à ce moment qu’on vous proposera de mettre bébé au sein, si vous avez décidé d’allaiter.

Phase 3 : délivrance

C’est aussi pendant vos premiers contacts avec bébé que la dernière phase de l’accouchement, la délivrance, aura lieu. Vous aurez alors de nouvelles contractions : il est temps d’expulser le placenta. Pour vous aider à le faire, on appuiera généralement sur votre ventre. Lorsque le placenta est sorti, on l’examine bien, afin de s’assurer qu’il est complet et que des petits morceaux ne se trouvent pas toujours dans votre utérus, ce qui pourrait l’empêcher de se refermer et occasionner une hémorragie. Si vous avez eu des déchirures et que des points de suture sont nécessaires, on vous recoudra à ce moment-là aussi.

Complications à l’accouchement

Bien sûr, il arrive que tout ne se déroule pas comme prévu et, parfois, l’accouchement naturel n’est pas possible. On peut alors avoir recours à la césarienne, afin de ne pas risquer la vie de bébé, ou la vôtre.

Routine et remise en forme

Si votre accouchement s’est déroulé sans complications et si bébé va bien, votre séjour à l’hôpital ne devrait pas durer plus de 48 heures, et même moins dans certains centres hospitaliers. Assez rapidement, vous retournerez à la maison pour apprivoiser votre nouvelle routine avec bébé et, peu à peu, commencer à vous remettre en forme.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l'horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires