Bébé

Comprendre le test d’Apgar

À l’hôpital ou à la maison de naissance, après votre accouchement, on fera passer à votre bébé un test. Déjà? Hé oui! Il s’agit du test d’Apgar : un indice de la condition du nouveau-né.

Effectivement, le test d’Apgar est la méthode d’observation simple et efficace qui est utilisée pour mesurer la santé du nouveau-né. On détermine ainsi si votre bébé a besoin d’une assistance particulière ou d’une intervention rapide. Elle a été proposée pour la première fois en 1952 par la docteure américaine Virginia Apgar, lors d’un congrès d’anesthésistes.

Comment ça fonctionne?

En plus d’être rapide et indolore, la méthode se veut rassurante. Il se peut même que vous ne vous rendiez même pas compte qu’on évalue votre bébé! En fait, en observant des facteurs précis, l’équipe médicale accordera à votre enfant une note sur 10. Heureusement, la plupart des bébés sont déclarés en bonne santé, mais si votre nouveau-né a besoin de soins médicaux, grâce au test d’Apgar, vous le saurez tout de suite.

Le test d’Apgar évalue ainsi cinq différents états de votre bébé, à 1 minute après la naissance, puis à 5 minutes de vie. Chacun de ces états est noté sur une échelle de 0 à 2, puis les résultats sont ensuite additionnés pour donner une note sur 10.

Les critères

Voici les 5 facteurs que l’on observe pour calculer l’indice d’Apgar :

La couleur de la peau

  • bleue partout – 0 point
  • blanche aux extrémités et rose sur le corps – 1 point
  • toute rose – 2 points

Rythme cardiaque 

  • absent – 0 point
  • lent – 1 point
  • rapide – 2 points

Réflexes 

  • aucune réponse : 0 point
  • réagit aux stimulations : 1 point
  • pleure et tousse : 2 points

Tonicité musculaire

  • mou : 0 point
  • quelques flexions ou étirements : 1 point
  • mouvements actifs : 2 points

Respiration 

  • absente : 0 point
  • faible ou irrégulière : 1 point
  • bonne et votre bébé pleure : 2 points

Que signifient ces résultats?

En général, les bébés obtiennent une note de 7 à 10, ce qui signifie qu’ils n’ont pas besoin de soins immédiats : il s’adapte normalement à la vie extra-utérine. Bien sûr, les parents aiment entendre que leur enfant a eu un 10, mais un 8 ou 9, c’est aussi très, très bien!

On estime ainsi que les enfants dont le score se situe entre 8 et 10 sont en parfait état de santé et n’ont besoin que des soins de routine. Un score entre 5 et 7 est représentatif d’un état passable. Souvent, cela veut dire que l’enfant a souffert pendant l’accouchement et a besoin, probablement, d’aide respiratoire. Dans un premier temps, votre médecin frottera rigoureusement la peau de votre bébé ou lui donnera de l’oxygène à l’aide d’un masque.

Lorsque le résultat se situe en dessous de 5, la situation est plus alarmante. Un pédiatre viendra rapidement s’occuper de votre bébé et lui prodiguera les soins adaptés.

Un test fiable à presque 100 %

Les résultats du test d’Apgar sont, en général, très fiables : ils font en effet état de la condition de votre bébé à sa naissance. Grâce à eux, il est possible de réagir rapidement : c’est dire qu’ils peuvent sauver des vies! Ceci étant dit, un accouchement difficile, une naissance prématurée ou la prise d’antidouleurs peuvent fausser un peu les résultats. Dans ces conditions, il se peut que l’Apgar ne dépeigne pas toujours l’état réel de votre bébé.

Faut-il s’en faire à long terme

Ce n’est pas parce que le score d’Apgar est mauvais que votre enfant ne se développera pas normalement : ce score n’a pas de valeur sur le long terme. Ceci dit, certains ont prétendu le contraire, et vous pourriez lire que les nouveau-nés dont le score reste bas à la 5e minute de vie ont de plus grandes chances de développer des troubles neurologiques. Néanmoins, de récentes études ont prouvé que cette théorie était entièrement fausse.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Il est temps de prendre une PAUSE famille!

Présenté par Capsana

De nos jours, la tablette et le cellulaire nous permettent d’être à l’affût de tout ce qu’il se passe à la minute près. Les réseaux sociaux sont aussi un bon moyen pour communiquer avec les amis et les familles plus facilement. Même nos enfants deviennent hyper-informés et hyper-connectés dès le primaire.  
 

5 trucs simples pour faire fructifier votre REEE

Présenté par Kaleido

L’inflation et l’augmentation du coût de la vie affectent bien des familles québécoises actuellement. Dans ce contexte économique particulier, il est normal que les priorités d’épargne changent pour certains.
 

10 trucs pour chasser la grisaille de novembre en famille

Le mois des morts s’installe. Il amène avec lui son lot de noirceur et de frissons. On nous répète sans cesse de trouver des sources lumineuses, de bouger et de bien manger… comme à chaque année.

Les plus beaux marchés de Noël au Québec

Eh oui, le sol a officiellement revêtu son beau manteau blanc, et Noël approche à grands pas; il est donc déjà temps de penser à magasiner vos cadeaux! Pour des idées qui sortent de l’ordinaire, cap sur les marchés de Noël!

Nos Concours

Tout pour soigner les petits enrhumés!

Participez pour gagner deux produits Homéocan