Grossesse/Maternité

Choisir son type d'accouchement

Accoucher à l’hôpital ou à la maison? Par les voies naturelles ou par césarienne? Aujourd’hui, les femmes peuvent avoir un accouchement sur mesure, en harmonie avec elles-mêmes.

Si la majorité des femmes trouvent les méthodes à la fine pointe de la technologie rassurantes et donc absolument nécessaires, de plus en plus de futures mères se tournent vers d’autres façons de faire. Mais encore aujourd'hui, 98,7 % des femmes accouchent à l’hôpital, 1,1 % dans une maison de naissance et seulement 0,2 % accouchent à la maison.

Peu importe ce qui vous intéresse, l'important c'est de disposer d’assez d'information pour prendre les décisions qui conviennent à vos convictions et à vos besoins personnels.

Certaines questions à se poser pour préparer son accouchement
  • Accoucher à la maison, en maison de naissance ou à l'hôpital?
  • État de santé générale et antécédents
  • Accouchement naturel ou avec l’aide d’anesthésie?
  • Être secondée (doula, sage-femme) ou non
  • Surveillance électronique du fœtus (monitoring)?
Accouchement vaginal

L’accouchement vaginal, c’est l’expulsion du bébé à travers les voies génitales, à la fois par les contractions utérines et de puissantes contractions abdominales (le fait de « pousser »).

En 2001...

  • 56 500 Québécoises ont eu un accouchement vaginal (81,5 %)
  • 52 % ont eu recours à la péridurale (certaines régions du Québec ont un taux dépassant les 70 %)
  • 30 % ont subi une anesthésie locale Seulement 16 % ont accouché tout à fait naturellement
Accouchement par césarienne

La césarienne consiste à extraire l’enfant de l'utérus maternel par une incision dans la paroi utérine. Le mot « césarienne » provient du latin caesar qui veut dire enfant né par incision.

En 2001...

  • 12 800 Québécoises ont accouché par césarienne (18.5 %)
  • Épidural 89 %
  • Anesthésie générale 10 %
  • Anesthésie locale 1 %

La césarienne dure environ 25 minutes, dont à peine 90 secondes pour l'extraction de l'enfant.

Nombreux inconvénients et risques
  • Complications liées à l’anesthésie
  • Hémorragie
  • Risque de lacérations vésicales, intestinales, urétérales et vasculaires
  • Risque plus élevé de thromboses veineuses profondes et d’embolies pulmonaires
  • Anémie grave
  • Hospitalisations prolongées et nombre accru de ré-hospitalisations pour infection
  • Premiers contacts plus tardifs avec le nouveau-né
  • Retard pour amorcer l’allaitement, avec un risque d’échec accru.
  • Douleurs prolongées en post-partum et convalescence plus longue
Quelques avantages
  • Incontinence urinaire et fécale moins élevée
  • Fonction sexuelle moins affectée au cours des trois premiers mois.
  • Après six mois, l’avantage de la césarienne disparaît.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires