Santé

Soigner le rhume et la grippe des enfants

La plupart d’entre nous auront au moins un rhume ou une grippe durant l’hiver, et les enfants sont 2 fois plus à risques que les adultes, avec de 5 à 7 rhumes et grippes par année. Pourquoi? Parce qu’ils n’ont pas les connaissances nécessaires pour éviter la propagation des virus, qu’ils se côtoient à la garderie et se donnent des bisous et des câlins, sans avoir conscience des dangers. Comme ils sont petits et que leur système immunitaire est encore en développement, ils sont également plus vulnérables aux complications découlant du rhume ou de la grippe.

Il n’est jamais trop tôt pour apprendre à un enfant les règles d’une bonne hygiène de vie qui contribuera à le protéger des méchants virus du rhume et de la grippe. Expliquez-lui l’importance de bien se laver les mains plusieurs fois par jour et montrez-lui comment faire. Adoptez une saine alimentation qui aura l’avantage de le protéger des infections.
Quelle est la différence entre le rhume et la grippe?

Beaucoup de parents ont de la difficulté à faire la différence entre un rhume et une grippe. Tous deux sont une infection virale, mais que le rhume est beaucoup plus fréquent (et moins débilitant) qu’une grippe.

Le rhume
  • Nez congestionné et qui coule. Les sécrétions peuvent être légèrement teintées, surtout le matin, de couleur jaune-verdâtre.
  • Le virus se limite aux voies respiratoires.
  • Mal de gorge, légère toux.
  • Il peut y avoir une légère fièvre (moins de 39 C).
  • Dure environ une semaine.
La grippe
  • État général de faiblesse et fatigue.
  • Grosse fièvre (plus de 39 C).
  • Nez congestionné et qui coule de sécrétions colorées (passant du jaune au vert) en tout temps.
  • Mal de gorge, grosse toux.
  • Muscles endoloris.
  • Dure au moins 10 jours, peut aller jusqu’à 2 semaines.
Pourquoi ne pas utiliser des antibiotiques pour soigner le rhume et la grippe?

Nous avons parlé à la docteure Marie-Claude Quintal, oto-rhino-laryngologue au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, qui nous rappelle que les virus du rhume et de la grippe ne sont pas traités par des antibiotiques, et que leur utilisation pourrait même causer des problèmes ou des inquiétudes inutiles.

Elle conseille aux parents de recourir aux traitements de support; c’est-à-dire les traitements qui viennent soulager les symptômes du virus tout en le laissant évoluer naturellement. Elle a eu la gentillesse de nous partager ses conseils pour aider les parents à traiter leurs tout-petits à la maison!

Traitements en vente libre

Pour le mal de gorge et la fièvre : Pour soulager la douleur et l’inconfort causé par le mal de gorge et la fièvre, Dr Quintal recommande d’utiliser l’ibuprofène ou l’acétaminophène. Si la fièvre est forte et que votre enfant en souffre, il est possible d’alterner entre l’ibuprofène (qui doit être donné aux 6 à 8 heures) et l’acétaminophène (qui doit être donnée aux 4 heures) durant les 24 premières heures afin de le soulager davantage.

Pour la congestion nasale : Pour soulager la congestion nasale, on peut donner des décongestionnants qui contiennent de l’Oxymétazoline 0.05. Pour les enfants de deux ans et plus, on met 2 à 3 gouttes du produit (par exemple, Otrivin) dans son nez durant toute la période du rhume (5 à 7 jours). Pour les enfants plus vieux, on utilise plutôt les produits en vaporisateur (comme le Dryxoral) et on effectue 2 à 3 vaporisations par narine, une fois par jour.

Dr Quintal nous explique qu’il est également possible de donner un antihistaminique comme le Réactine ou le Claritin lorsque l’enfant est très congestionné et qu’un décongestionnant classique ne fonctionne pas. Évidemment, avant de le faire, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien. Comme pour tous les autres médicaments en vente libre, il est important de respecter les horaires ainsi que les dosages prescrits selon les âges.

Remèdes maison et produits naturels

Si vous préférez traiter le rhume ou la grippe de votre enfant d’une façon plus naturelle, il existe plusieurs solutions pour vous.

Se moucher le nez
Ça peut avoir l’air banal, mais les enfants devraient se moucher au moins deux fois par jour (matin et soir) en temps normal. Lorsqu’ils sont malades, il est recommandé de doubler, c’est-à-dire de demander à l’enfant de se moucher un minimum de 4 fois par jour afin de se débarrasser des sécrétions infectées. Pour les plus jeunes, on utilise un mouche-bébé.

Irrigation nasale
L’irrigation nasale consiste à nettoyer les voies respiratoires à l’aide d’eau salée. Pour les plus jeunes, on retrouve des produits sous forme de gouttes ou de vaporisateur à faible jet (hydraSense, Salinex, etc.). Pour les plus vieux, c’est plutôt des vaporisateurs ou des bouteilles de nettoyage nasal (hydraSense, SinusRinse, NetiRinse, etc.). Petit truc maison du Dr Quintal : vous pouvez faire vous-même votre mélange d’eau salée en utilisant 3 tasses d’eau, 1 c. à thé de sel de table et ¼ de c. à thé de bicarbonate de soude. Vous faites bouillir ce mélange 10 minutes et vous le gardez au frais dans un pot Masson en verre. Le mélange se garde pendant 1 semaine et vous n’avez qu’à le faire couler dans les narines de votre enfant à l’aide d’une seringue stérilisée ou d’une bouteille de bain nasal.

Produits naturels et homéopathiques

Selon le Dr Quintal, aucune étude n’a prouvé l’efficacité de ces traitements, mais il n’y a pas de mal à les utiliser pour voir si ça peut avoir un effet positif sur votre enfant.

Hydratation
Un enfant malade, surtout lorsqu’il fait de la fièvre, peut se déshydrater rapidement ce qui peut empirer son état général. Il est donc important de le garder bien hydraté en lui offrant des liquides régulièrement. Variez les liquides selon leur envie pour qu’ils soient plus réceptifs. On peut offrir de l’eau ou une solution de réhydratation orale, comme le Pediatric Électrolyte par exemple. Si votre enfant mange très peu, vous pouvez également lui offrir un lait battu, des yogourts ou de la crème glacée afin qu’il puisse se réhydrater et en retirer des protéines en même temps.

Repos
Ça ne coûte rien et un enfant qui dort bien aura plus de facilité à retrouver la santé!

Conseils pour prévenir le rhume et la grippe
  • Procurez-vous un hydromètre que vous pourrez placer dans la chambre de votre enfant. Il est recommandé de garder la température de la pièce entre 19 et 20 degrés Celsius et le taux d’humidité entre 35 et 50.
  • Ne gardez pas plus d’une peluche dans la chambre de l’enfant, puisque les toutous ramassent facilement la poussière. Lavez les peluches une fois aux 6 mois, minimum.
  • Choisissez un bon oreiller fait de fibres synthétiques. Évitez les oreillers en plume.
  • Évitez de mettre un tapis dans la chambre de l’enfant.
  • Si vous avez des animaux, évitez qu’ils rentrent dans sa chambre et passez l’aspirateur plus régulièrement.
Quand consulter?

Si le rhume ou la grippe de votre enfant dure plus longtemps que la normale et que ses symptômes augmentent ou reviennent, c’est un signe qu’il y a une surinfection. Comme 5 à 10 % des rhumes finissent en sinusite aigüe ou en otite et qu’une grippe qui ne disparaît pas peut évoluer en pneumonie ou en maladie des voies respiratoires, c’est important de consulter un médecin si l’état général de votre enfant dégringole malgré tous vos bons soins.

Votre bébé a un rhume? Lisez notre article Soigner le rhume de bébé pour obtenir des conseils adaptés à son âge!

Source : Docteure Marie-Claude Quintal, Oto-rhino-laryngologue au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez une carte-cadeau de 100$ chez Patati & Patata !

Courez la chance de gagner une carte-cadeau de 100$!

Commentaires