Grossesse/Maternité

Chronique Maman Nadine (13): J’entends son coeur! J’entends la vie!

28 décembre 2005 : premier rendez-vous chez le médecin. Première rencontre avec bébé, surtout. Plus que tout au monde, je voulais entendre le cœur de mon enfant. Le petit « Boum! Boum! Boum! » distinct et rapide qui scellera ma conviction : tu m’as choisie comme maman.

Bonjour les Mamanpourlavie!

Nadine Descheneaux est journaliste à Mamanpourlavie.com. En 2006, elle a raconté sa grossesse semaine après semaine aux internautes. Revivez l'attente, les petites craintes, les doutes, les bonheurs et les émotions d'une grossesse en lisant toutes ses chroniques.

Je m’appelle Nadine Descheneaux, j’ai 28 ans, suis en couple depuis presque 8 ans, suis la maman d’une petite Miss Lulus de 3 ans prénommée Adèle et je suis journaliste à Mamanpourlavie.com depuis presque un an. Quel merveilleux endroit pour travailler quand on aime autant l’écriture et les enfants! Depuis ma première grossesse, j’ai dévoré tout ce qui existe de livres et de revues sur la grossesse. Cette aventure magique et fabuleuse m’impressionne. La vie qui bat doublement en soi! La transformation qui s’opère en moi me fascine! C’est à la fois tellement petit et immensément grand. Grande idéaliste, je remets en doute moi-même et le reste du monde bien souvent pour mieux reconstruire par la suite!

J’ai appris le 6 novembre 2005 qu’un deuxième bébé soleil viendrait illuminer ma vie autour du 16 juillet 2006. Moi qui ai accouché le 8 janvier pour Adèle, alors qu’il faisait environ - 40 °C, j’allais vivre l’extrême opposé : accoucher à 40 °C! Ouf! J’ai déjà chaud! Un bébé d’été… Je vivrai le plus doux des printemps! Mon bébé sera comme une petite marguerite qui éclora un beau matin chaud et ensoleillé de juillet!

Bonne grossesse à toutes les futures Mamanpourlavie et bonne chance dans vos essais à toutes celles qui rêvent de caresser un petit ventre bien rond bientôt!

Après les inquiétudes des dernières semaines - j'ai eu un petit spotting vers la 10e semaine -, je comptais les dodos avant le grand jour. Nerveuse comme si je me présentais à une entrevue pour un emploi de haut niveau, j’ai dû faire le tour de la maison 12 fois avant de partir. Mais, c’est un peu cela aussi… Le rôle de maman est « la job d’une vie ». Je m’occupais en ramassant un jouet ici et là, en feuilletant une revue ou en cherchant volontairement quelque chose qui traînait afin de voir les minutes s’égrener plus rapidement. Mon chum et ma fille ont dégagé la voie pour aller s’amuser dans la neige me laissant tout l’espace pour piaffer la terre, prête à partir… Après coup, j’ai détecté dans mon comportement mille indices me prouvant bien que j’étais enceinte!

En fermant la porte du cabinet, déjà je respirais mieux. Mon médecin est un homme calme comme un lac alors que je suis toujours une mer en furie. Je me sens en confiance. Je lui déballe ce qui est arrivé : un saignement. Sans me vendre d’illusions, il m’explique qu’on sera fixé en écoutant le cœur du bébé. Entre le moment où je lui fais part de mes craintes et celui où je m’étends pour qu’il écoute le cœur du bébé, j’ai calculé deux éternités et demie. Calcul de la date d’accouchement, du poids, de la hauteur utérine, prise de la pression, vérification de la thyroïde, etc. Puis, l’instant fatidique. À 11 3/4 semaines, est-ce que bébé restera blotti derrière les recoins de mon corps et ne voudra pas signaler clairement sa présence? Pendant qu’Adèle jacasse sur les genoux de mon chum et que mon médecin fait voyager la sonde sur mon bas-ventre, j’ai les yeux rivés dans ceux de mon chum en récitant des bribes de prière dans ma tête.

« Boum… Boum… Boum » Un battement clair… ah non! C’est le mien! Le tempo n’est pas assez rapide pour que ce soit celui de ma petite bulle d’amour. Un éclair de panique et de déception a, parait-il, traversé mes yeux, selon l’avis de mon chum! Vite, je n’en peux plus. Trouvez le cœur! Trouvez-le! Mes prières se sont changées en supplications folles! Je devais entendre le cœur pour ne pas revenir chez moi totalement dévastée. En verrouillant la porte de chez moi, j’ai songé que je voulais ne l’ouvrir qu’avec une bonne nouvelle. Je suis championne des superstitions comme celle-ci, certaine ainsi d’attirer la chance. Je me sens sur une montagne de sable fragile. Je ne veux pas tomber. C’est un face à face bouleversant. Es-tu là? Réponds-moi? Un signe, un tout petit signe et je vais bénir la vie. Dis-moi que tu vas bien…

28« Boum! Boum! Boum! Boum! » C’est lui! Pas de doute! C’est LUIIIIIIIIIII! Une pluie d’étoiles lumineuses est apparue dans mes yeux et dans ceux de mon chum. Je respirais mieux. Beaucoup mieux. Tu es là, bébé d’amour! Tu as écouté Adèle qui te disait « Reste bien là, OK? » de sa voix de grande sœur qui ordonne et qui sermonne déjà un peu. J’ai entendu ton cœur, bien sûr. Mais plus que tout, j’ai entendu la vie! J’ai entendu la tienne battre, j’ai vu la mienne frémir de bonheur. Tu es là, petite lune de juillet! « Boum! Boum! Boum! Boum! » Encore s’il vous plait, docteur? Je ne me tanne pas. « Boum! Boum! Boum! Boum! », c’est vrai? Tu m’as bien choisie comme maman! J’ai le poste? Tu verras, je ne te décevrai pas.

Je suis repartie sur un petit nuage. Direction magasinage! On a laissé le choix à Adèle de trouver un petit pyjama pour son bébé frère ou son bébé sœur. Elle a eu un faible pour un tout-petit ensemble parsemé de Nemo, le poisson qu’elle aime le plus au monde. Je l’ai trouvée si touchante en plein moment d’indécision. Elle aurait voulu que le petit pyjama lui fasse à elle, mais était aussi bien fière de l’offrir à « bébé ». À la maison, on a accroché le minuscule pyjama dans la future chambre de bébé, entre le meuble d’ordinateur et une vieille bibliothèque. Accroche-toi bien! Ta place est là, ici parmi nous!

« Il y a quelque chose qui hier encore n’existait pas! »

Eh oui! J’ai un mini-mini bedon! Mes jeans, je les porte avec le bouton détaché! Ma jupe de jeans qui était un peu trop grande cet été me fait comme un gant! Mon pyjama extensible est délicieusement confortable pour les fins de soirée, là où mon ventre est le plus rebondi! D’ici une semaine ou deux, il faudra absolument que je magasine du linge de maternité. Vous avez des coups de cœur « vêtement »? Des marques? Des « must have »? Des boutiques? Des friperies à me conseiller? Écrivez-moi!

Réflexion de la grande sœur

Ma « grande-petite » fille est certaine d’avoir, elle aussi, un bébé dans son ventre. Quand Adèle embrasse le mien, il faut que je lui rende la pareille. C’est la ronde des bisous sur le bedon! Quelle déception pour ma petite poulette dorée en sortant de la clinique : « Le docteur n’a pas écouté le cœur de mon ventre! » Promis, chérie, la prochaine fois, il l’écoutera! Je ne l’oublierai pas.

Questions de mesure

Mon utérus est gros comme un pamplemousse et dedans, bébé mesure 7,5 cm de la tête aux pieds. Pour permettre à Adèle de bien l’imaginer, on lui dit qu’il est gros comme un pot de Minigo! « Ohhhh! Il est tout petit!, dit-elle tout étonnée. Mais il va devenir gros gros, voyons maman! »

Maman Nadine, janvier 2006
nadine@mamanpourlavie.com

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Cuisiner en famille durant la semaine de relâche!

La semaine de relâche est idéale pour renouer avec le plaisir de cuisiner en famille. Dites bonjour aux fous rires et aux nez poudrés de farine!

La micro-aventure : pour créer de beaux souvenirs en famille

Entre le travail, l’école et les routines, on n’a pas toujours le temps de préparer de grandes activités avec nos enfants. Les micro-aventures pourraient être une solution pour vous, parents pressés à la recherche d’idées simples!  

Une semaine de relâche pour grands et petits!

La relâche scolaire est un point de ralliement pour tous les âges! C’est l’occasion rêvée pour organiser des activités ou des escapades en famille.

Balado Naviguer ensemble : pour les parents ET les ados

Présenté par l’Association pour la santé publique du Québec (ASPQ)

Parents d’ado, vous savez que les sujets à aborder avec votre enfant sont nombreux et que les conversations sont parfois un peu difficiles. Les ados d’aujourd’hui vivent de nombreux changements dans une société en constante évolution, et les parents se sentent parfois démunis pour les soutenir. 

Nos Concours

À gagner : une carte cadeau de 100$

Participez pour gagner une carte cadeau de 100$ en épicerie
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Une tempête dans un verre d’eau