Grossesse/Maternité

Les troubles circulatoires de la femme enceinte

Avant même de parler de troubles de la circulation, il serait essentiel de comprendre les étapes du flux sanguin.

La circulation coronarienne se subdivise en deux étapes distinctes : la circulation pulmonaire et la circulation systémique. Dans tous les cas, les déplacements du sang dans le cœur s’effectuent de façon verticale.

La circulation pulmonaire

Synonyme de petite circulation, cette dernière part du côté droit du cœur, pompe le sang vers les poumons et puis revient vers le côté gauche du cœur. Cette étape est cruciale; elle sert aux échanges gazeux. Le sang est pauvre en oxygène et riche en gaz carbonique au départ.

La grande circulation

La circulation systémique débute, quant à elle, du côté gauche du cœur, transportant le sang vers les tissus de l’organisme et le rapporte du côté droit. Il s’agit par conséquent de l’étape du transport de l’hémoglobine riche en oxygène et pauvre en gaz carbonique, servant à l’irrigation fonctionnelle.

Et pendant la grossesse?

En temps normal, une femme a un volume sanguin oscillant entre 4 et 5 litres. Pendant la grossesse, il est plus de l’ordre de 5 à 6 litres. À la 32e semaine d’aménorrhée, la quantité de sang s’est donc accrue de 25 à 40 % dans l’optique de répondre aux besoins du fœtus. Le cœur se déplace même légèrement dans la cage thoracique au fur et à mesure que l’utérus prend de l’expansion.

La nature est cependant bien faite. Cette augmentation du volume sanguin pourra permettre à la parturiente de supporter une perte sanguine plus ou moins importante lors de l’accouchement.

On peut également remarquer que les organes génitaux de la femme enceinte deviennent plus vascularisés et gorgés de sang, tout comme les seins. Ils prennent une teinte plus foncée (les seins évoluent plus vers une teinte marron, le vagin prend une teinte violacée). Cela accroît la sensibilité vaginale. Bon nombre de femmes expérimentent leur tout premier orgasme pendant la grossesse à cause de cette sensibilité.

Et les autres répercussions de cette augmentation?

Beaucoup de femmes enceintes, de par cet accroissement de volume sanguin, ont conséquemment une augmentation de la pression artérielle tout comme du pouls (débit cardiaque plus vite de 20 à 40 %, ce qui représente environ 10 battements supplémentaires à la minute).

De plus, le retour veineux des membres inférieurs est très souvent réduit, ce qui occasionne pour certaines femmes de l’œdème et des varices.

Les troubles circulatoires sont donc en quelque sorte un déséquilibre homéostatique…

L’eau-dème ou l’œdème? Là est la question!

Avec une chaleur accablante, vous pourriez enfler des mains, des pieds et du visage. Mieux vaut alors éviter de porter vos bagues et autres bijoux à la fin de votre grossesse. Toutefois, si vous gonflez, de façon subite, consultez votre médecin; il pourrait s’agir d’un premier signe de prééclampsie/éclampsie.

Si telle est votre situation, accordez-vous souvent des périodes de repos, les pieds surélevés. Dormez également sur le côté, un oreiller entre les genoux. Assurez-vous également de vous hydrater adéquatement. Cela ne fera pas en sorte que vous boursouflerez plus, bien au contraire. Vous pourriez même songer à consommer quotidiennement de 2 à 4 tasses de tisane de framboisier.

Il importe également de pratiquer un exercice physique journalièrement (marche, natation, yoga, etc.) afin de drainer les fluides. Côté alimentation, mieux vaut privilégier les aliments diurétiques naturellement : asperge, artichaut, raisin, persil, ail et oignon.

Toutefois, en aucun cas, vous ne devriez prendre un médicament diurétique. Éviter aussi les produits laitiers et surtout les plats préparés, car ils sont trop riches en sodium.

Jambes bariolées de lignes bleutées

Par définition, une varice résulte d’une dilatation anormale des parois veineuses au niveau des jambes et des cuisses. La fluctuation hormonale engendre bien souvent un relâchement des tissus et du coup, l’apparition des varices.

Voici quelques gestes pratiques à poser à votre quotidien :

  • Surélever fréquemment les jambes.
  • S’adonner à un exercice physique tel que la marche.
  • Porter des bas de contention.
  • Consommer de l’ail, du persil et de l’oignon.

Et ceux à éviter :

  • La station debout prolongée.
  • De croiser les jambes.
  • Les vêtements plutôt serrés.
  • Les bains chauds. Terminez au moins votre bain ou votre douche par un jet froid sur les jambes pour favoriser le retour veineux.
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Passez du temps de qualité au Zoo de Granby!

Participez pour gagner deux laisser-passer pour le Zoo de Granby!

Commentaires