Grossesse/Maternité

Les hémorroïdes durant la grossesse et après l'accouchement

Si la grossesse entraîne son lot de joies, elle génère aussi quelques désagréments. Et de tous ces petits maux, les pathologies hémorroïdales sont peut-être celles dont on parle le moins.

Qu’est ce que c’est?

Tout le monde a des hémorroïdes : il s’agit en effet de varices, de petits coussinets veineux qui participent à l’occlusion du canal anal, donc à la continence. Il arrive que ces veines se dilatent : on parlera alors de pathologie ou de maladie hémorroïdaires.

Les hémorroïdes peuvent être internes, c’est-à-dire qu’elles se forment à l’intérieur du rectum, ou externes. Dans ce cas, elles se trouvent à l’extérieur de l’anus.

Les hémorroïdes internes sont, habituellement, indolores. Le symptôme le plus fréquent, le saignement (du sang très rouge sur le papier de toilette), s’estompe rapidement. Il arrive que les veines se dilatent au point de sortir par l’anus, mais elles remontent elles-mêmes dans le rectum.

Quant à elles, les hémorroïdes externes apparaissent sous la peau, directement à l’orifice de l’anus, et sont plus sensibles. Elles peuvent prendre une couleur bleutée, mais ne sont pas dangereuses et s’estompent d’ordinaire au bout de deux semaines.

Une femme sur trois

La grossesse rend les femmes enceintes beaucoup plus sensibles aux hémorroïdes. Pourquoi? Parce que pendant la grossesse, une bien plus grande quantité de sang circule dans vos veines qui, dès lors, se dilatent. Les veines se trouvant sous l’utérus sont assujetties aux gonflements et à la dilatation, puisque ce dernier appuie directement sur elles. La constipation, qui touche beaucoup de femmes enceintes, peut aussi causer des troubles hémorroïdaires.

On estime qu’une femme sur trois souffrira d’hémorroïdes, durant la grossesse. Donc, si vous souffrez de constipation, ou avez des antécédents héréditaires, vous êtes à risques.

Comment les prévenir?

  • En premier lieu, il est important de ne jamais vous retenir lorsque vous avez envie d’aller aux toilettes. N’oubliez pas que la meilleure façon d’éviter les troubles hémorroïdaires, c’est d’éviter la constipation.
  • Buvez donc beaucoup d’eau (de 1,5 à 2 litres par jour), augmentez progressivement votre apport quotidien en fibres (25 à 30 grammes par jour) et restez active.
  • Favorisez la marche, la natation.
  • Évitez de forcer lorsque vous allez à la selle et ne restez pas assise trop longtemps sur la toilette.
  • Faites tous les jours des exercices du périnée, en contractant les muscles autour de votre vagin et de votre anus pendant 8 à 10 secondes, environ 25 fois de suite. Cet exercice vous permettra en effet d’augmenter la circulation sanguine dans la zone rectale. De plus, le renforcement des muscles de votre périnée et de votre pelvis vous sera utile lors de l’accouchement, ainsi qu’après.

Comment se soulager?

Il est important de bien nettoyer la région anale après chaque selle : si la procédure est douloureuse, utilisez des lingettes humides ou une compresse d’eau florale d’hamamélis. Prenez des bains chauds ou des bains de siège, à l’eau tiède.

Si la douleur est persistante, vous pouvez prendre des comprimés d’acétaminophène. Évitez cependant les anti-inflammatoires ou l’ibuprofène. Vous pouvez aussi soulager l’irritation avec de la pommade d’oxyde de zinc. La situation devrait rentrer dans l’ordre à l’intérieur d’une semaine ou deux.

Après l’accouchement

Vous n’avez pas souffert de maladie hémorroïdaire pendant la grossesse? Fantastique! Reste l’accouchement… En effet, la pression de l’utérus sur les veines de la région anale est très intense, lors de la poussée, et, après l’accouchement, plusieurs femmes seront aux prises avec des hémorroïdes, souvent douloureuses. Les professionnels conseillent d’utiliser un bidet pour se nettoyer après le passage aux toilettes. Si vous n’en avez pas un, vous pouvez utiliser un bain de siège, qui épouse la forme de votre cuvette, et qui limite les dégâts. On lave et on prend soin de bien assécher la zone affectée. Pour faciliter le passage des selles, vous pouvez prendre des émollients fécaux.

Certaines femmes seront soulagées par la glace, d’autres, par l’eau chaude : à vous de voir. Tentez de diminuer la pression sur les veines, en évitant de rester debout, ou assise, trop longtemps. Et dormez sur le côté.

Quand consulter un médecin?

Si les traitements ne fonctionnent pas et que tous les efforts de prévention sont nuls, si vous remarquez des saignements : consultez. Il y a plusieurs médicaments en vente dans les pharmacies, mais on conseille de demander l’avis de votre médecin avant de prendre quoi que ce soit. Il arrive qu’une petite chirurgie soit nécessaire pour enlever les hémorroïdes après l’accouchement : mais ceci est rare. Il est important de ne pas s’inquiéter : souvenez-vous que les hémorroïdes, bien qu’inconfortables, ne sont pas dangereuses et, d’ordinaire, disparaissent à l’intérieur d’une semaine, voire deux. Armez-vous de patience, donc, et gardez votre coussin matelassé (beigne) à portée de fesses!

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

L'Halloween au temps de la Covid-19

Pour une deuxième année consécutive, l’Halloween fait jaser. Après Dame Nature qui a fait des siennes l’an dernier, c’est au tour de la COVID-19 de gâcher les plans des tout-petits.

Desserts parfaits pour Halloween

Pour souligner l’Halloween dans la bonne humeur, quoi de mieux qu’un dessert drôle et thématique? En voici plusieurs que vous pourrez facilement faire avec les enfants.

Déguisement : pour rester dans la limite de l’acceptable

À l’origine, ce n’était qu’une fête. Une soirée spéciale où on enfilait des costumes terrifiants, pour éloigner les fantômes. Cette Halloween, ludique et festive, s’est ensuite invitée dans les écoles et voilà qu’elle nous cause de sacrés maux de tête. 

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires