Grossesse/Maternité

L'eau, nutriment indispensable de la grossesse

L’eau est essentielle au cours de la grossesse pour composer les tissus fœtaux et le liquide amniotique, qui sert à la protection et au développement du fœtus.

L’eau représente environ 65 % de notre poids total et est répartie dans tous les tissus et cellules de l’organisme y compris les os et les muscles. En fait, près de 85 % du sang et 75 % du cerveau et des muscles sont de l’eau. Pas étonnant qu’un manque d’eau puisse entraîner de sérieux problèmes de santé comme certaines infections urinaires ou provoquer certains malaises tels de la fatigue ou des crampes. C’est pourquoi il faut absolument remplacer l’eau perdue par l’organisme, car c’est une composante essentielle à notre bien-être.

Voici quelques-unes des fonctions de l’eau qui la rendent si indispensable :

  • elle règle la température du corps;
  • elle sert au transport des nutriments;
  • elle aide à éliminer les déchets de l’organisme par les reins, la peau, les poumons et les intestins;
  • elle aide à prévenir la constipation;
  • elle sert de lubrifiant à nos articulations.
Quels sont nos besoins en eau?

Comme le corps humain perd jusqu’à 2 à 3 litres d’eau par jour, que ce soit par la transpiration, la respiration ou l’élimination, il paraît évident qu’il faille constamment en refaire des réserves pour maintenir le bon fonctionnement de l’organisme. En somme, tous ceux qui ont un niveau d’activité normal devraient boire en moyenne 2 litres (ou 8 verres) d’eau (ou autres liquides) par jour. Le 3e litre sera compensé par les aliments. En effet, les fruits et les légumes renferment de 70 à 95 % d’eau, la viande contient de 40 à 70 % d’eau et les pains, jusqu’à 35 %.

Durant la grossesse

L’hydratation au cours de la grossesse est en majorité liée à la consommation en eau de la mère et est reliée directement à son volume de liquide amniotique (normalement entre 0,8 et 1 litre à terme). Une hydratation non adéquate pourrait causer une hypoplasie pulmonaire, possiblement fatale, ainsi qu’une diminution des mouvements du fœtus qui mène à une déformation de la face et des membres.

Tenir compte des activités

Il est important de noter que notre besoin en eau varie selon notre activité physique, la température ambiante (par temps chaud, il augmente...), le degré d’humidité, notre surface corporelle et notre état de santé. Par exemple, si vous avez de la diarrhée, si vous faites de la fièvre plusieurs heures, si votre diabète est déséquilibré, le corps perd plus d’eau. La composition chimique des aliments influence aussi le besoin en eau. Par exemple, un aliment salé demande à l’organisme un apport supplémentaire d’eau pour diluer le sodium (ou sel) et en éliminer l’excès.

Buvez avant d’avoir soif!

La sensation de soif ne constitue pas nécessairement le meilleur baromètre de nos besoins en eau. En effet, elle indique que l’on est déjà déshydratée ou en voie de l’être. En revanche, lorsque les urines sont claires et bien diluées, on n’a pas à craindre la déshydratation. Par contre, une petite quantité d’urine très concentrée est l’indice d’une certaine sous hydratation, c’est-à-dire que vous n’avez pas assez bu. D’où l’importance de se discipliner pour boire même lorsque nous n’avons pas soif.

Que boire?

L’eau, sous forme liquide, peut vouloir dire : eau du robinet, eau de source, ou eau minérale... Vous pouvez aussi considérer comme liquides les aliments suivants : jus de fruits et de légumes, soupes, bouillons, consommés, lait, boissons à base de céréales, tisanes et boissons gazeuses sans caféine.

Les tisanes devraient être consommées avec prudence pendant la grossesse et l’allaitement. Consommées en faible infusion et avec modération (2-3 tasses par jour), les tisanes suivantes sont considérées inoffensives : pelure d’agrume, gingembre, mélisse officinale, pelure d’orange et églantier.

Les boissons contenant de la caféine ou de l’alcool sont plutôt déshydratantes à cause de leur effet diurétique scientifiquement reconnu. Afin de contrer cet effet, pour chaque consommation de boisson alcoolique ou contenant de la caféine, buvez un verre d’eau.

Souvenez-vous que l’eau demeure le meilleur choix pour prévenir la déshydratation, diminuer votre appétit et pour aider à réduire votre consommation de café, d’alcool ou de boissons gazeuses.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires