Grossesse/Maternité

Les changements physiologiques de la grossesse

Une grossesse entraîne des changements physiologiques importants qui se font sentir dès les premiers instants.

Ces changements au niveau hormonal, cardio-vasculaire, musculosquelettique et digestif auront certainement un impact sur votre quotidien que vous soyez active ou non. Les femmes enceintes actives découvrent souvent qu’elles sont enceintes lorsqu’elles ont des sensations différentes à l’entraînement. Par exemple, elles peuvent se sentir plus fatiguées dans les premières minutes de l’entraînement, être plus essoufflées, avoir des pulsations cardiaques plus élevées. Elles peuvent aussi avoir la nausée et récupérer moins rapidement après l’entraînement.

Le cœur et le sang

La femme active ressentira les modifications au niveau cardio-vasculaire dès les premiers jours. Le volume sanguin s’accroît pour approvisionner le bébé en nourriture et en oxygène, et pour éliminer le surplus de déchets de l’organisme. L’augmentation du volume sanguin est graduelle pendant toute la grossesse, et vers la 30e semaine, on l’estime à 50 %. Cette augmentation permettra aussi de supporter la perte de sang au moment de l’accouchement. Elle est responsable de bien des maux et inconforts, comme l’essoufflement. En effet, pour pomper et oxygéner le sang en surplus lors de la grossesse, le cœur bat en général de 10 à 15 fois de plus par minute, et son débit est d’environ 1,5 litre de plus. La quantité d’oxygène qui passe dans les poumons est, quant à elle, de 10 à 15 % plus élevée

Le système musculosquelettique

Votre corps s’adapte au fil des jours pour faire de la place au bébé qui grandit en vous et pour se préparer à l’accouchement. Le poids supplémentaire, la rétention d’eau et l’augmentation de la laxité ligamentaire auront un effet sur votre centre de gravité et votre posture. De plus, certaines femmes pourront percevoir des changements dans leur démarche, une diminution de la tolérance au cours d’une activité physique ou en position assise, ou une instabilité articulaire.

La relaxine est une hormone sécrétée par le placenta qui favorise le relâchement des articulations et des ligaments, ainsi que l’assouplissement de l’utérus, du col et du périnée pour aider à l’expulsion du bébé le jour de l’accouchement. Bien que fort pratique à l’accouchement, elle peut exacerber certaines conditions déjà présentes chez une personne, comme : les pieds plats, l’hyper extension des genoux, une colonne vertébrale avec des courbes atténuées, les douleurs dorsales et pelviennes.

Les risques

Malgré l’effet des hormones sur la laxité articulaire, le risque de blessure musculosquelettique n’est pas plus élevé chez la femme enceinte active. Cependant, la prudence reste toujours de mise. Au troisième trimestre, avec l’augmentation de la masse corporelle et le changement du centre de gravité, la femme enceinte doit choisir des activités physiques qui comportent un moindre risque de chute et de perte d’équilibre, et idéalement à faibles impacts, comme la marche rapide, la natation, le vélo stationnaire, l’aérobie, etc.

Elise Hofer

Mère de deux enfants, Elise Hofer est une sportive accomplie en ski alpin, en vélo et en course à pied. Titulaire d’un baccalauréat en gestion, elle fait la promotion d’un mode de vie actif, en s’impliquant, entre autres, avec des athlètes de haut niveau dans l’organisation de randonnées corporatives et auprès de diverses fondations. Vous pouvez suivre les publications de Sport et nutrition pendant et après la grossesse sur Facebook.

Mélanie Olivier

Nutritionniste-diététiste du sport, Mélanie Olivier est une ex-skieuse d’élite. Son travail auprès de nombreux athlètes l’a amenée à accompagner la délégation canadienne lors des Jeux olympiques de 2006, de 2008 et de 2010. En plus de diriger sa propre équipe d’experts en nutrition, Mélanie est une conférencière et formatrice aguerrie et ainsi qu’une collaboratrice appréciée des médias. Vous pouvez suivre les publications de Sport et nutrition pendant et après la grossesse sur Facebook.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires