Santé

Insomnie de la nouvelle maman : trucs de survie

Dormir. L'obsession de tous les nouveaux parents, de toutes les nouvelles mères. Quels sont vos meilleurs trucs pour  surmonter l’insomnie de la nouvelle maman? Voici les meilleurs conseils recueillis auprès de nos lectrices et d’une experte en sommeil.

Si certaines ont la chance d’avoir un bébé qui fait ses nuits depuis qu’il a deux mois (c’est rare!), la plupart doivent plutôt prendre leur mal en patience.

Pendant les deux petites heures de disponibles entre deux boires, certaines n’arrivent pas à fermer l’œil, prises par une sorte d’insomnie... « Zombie. » « Zéro fonctionnelle. » « En phase terminale. » À lire les commentaires laissés à la suite de notre appel à tous sur notre page Facebook, le manque de sommeil en assomme plus d’une. À travers ce découragement, pourtant, quelques bons conseils pour tirer profit des minces heures de sommeil quotidien.

Pratiquez la méditation

Fabienne Menegaldo est maman de deux enfants. Le premier a deux ans et le second a un mois. Le manque de sommeil, elle connaît! Pour réussir à dormir, elle utilise la méditation. « Lorsque je pratiquais le yoga, j’ai découvert des techniques de relaxation basées sur la respiration et le recentrage sur le corps. Ce sont ces dernières que j’utilise pour méditer, dit-elle. Avec ces techniques, quand on est fatiguée, on s’endort très rapidement et le sommeil est très réparateur. »

Si vous n’êtes pas une adepte de yoga et que les techniques de respiration vous sont étrangères, on vous invite à taper les mots « méditation sommeil » dans Google. Vous découvrirez ainsi une foule de techniques qui vous guideront vers le sommeil.

Faites des power nap

C’est écrit dans le fameux guide Mieux vivre avec notre enfant, on le lit dans une foule d’articles, on se le fait dire à l’hôpital par les infirmières, en maison de naissance par la sage-femme… et même par notre mère : « Dormez quand votre bébé dort! » Plus simple à dire qu'à faire... Rares sont celles qui le font.

Dominique Petit, agente de recherche au Centre d’études avancées en médecine du sommeil, suggère de faire des siestes de 20 minutes, maximum. « Afin de ne pas nuire au sommeil de nuit, il est préférable de faire ces power nap en matinée ou tôt en après-midi », dit l’experte.

Pour vous aider à relaxer, Mme Petit suggère d’éteindre la sonnerie de tous les téléphones, de tirer les rideaux et de vous allonger dans un endroit confortable – pas nécessairement dans votre lit. Fermez les yeux puis respirez doucement et profondément en relâchant chacune des parties de votre corps. Même si vous ne sombrez pas dans le sommeil, cette période de repos vous fera le plus grand bien.

Dormez tout près de bébé

Annie Bourguoin pratique le cododo depuis la naissance de Erwan, il y a bientôt 6 mois. « Ça ne guérit pas tout, mais au moins tu n’as pas à être au froid hors du lit, à ouvrir les lumières ou à te réveiller complètement. » Plusieurs de vos commentaires abondent en ce sens.

Un rappel

Le fait d’avoir bébé qui dort tout près de soi, dans sa couchette, landau ou moïse, collé sur le lit parental, est une pratique sécuritaire. Par contre, la Société canadienne de pédiatrie déconseille de dormir avec bébé, dans le même lit. Cette pratique est risquée pour la sécurité du bébé.

Même s’il ne permet pas de dormir huit heures sans interruption, le fait d’avoir bébé tout près permet au moins de rester en position horizontale plus de deux heures. Les réveils sont moins brutaux, les nouveaux parents se rendorment plus facilement.

Profitez de la famille et des proches

« Quand papa et maman sont trop fatigués, bébé va dormir une nuit chez ses grands-parents. » Mary, maman d’Alexandre, 34 mois, a la chance de pouvoir compter sur ses parents lorsqu’elle et son conjoint n’en peuvent plus. Non ce n’est pas facile de se séparer de bébé, mais le pincement au cœur est le prix à payer pour récupérer.

Si vous n’avez pas la chance d’avoir des parents à proximité, pourquoi ne pas demandez un coup de main de votre famille (frère, sœur) ou d’amis? Une nuit de sommeil fera des miracles sur votre humeur et remplira votre réservoir de patience pour les prochaines nuits à venir.

Une infirmière à la rescousse

Personne à l’horizon? Geneviève Crevier, qui a fondé Première nuit, pourrait être votre bouée de secours!

Image de Julie  Chaumont

Experte en rédaction, édition, SEO, recherche et réseaux sociaux, Julie évolue dans la rédaction et l’édition Web depuis plus de 10 ans. Ses expériences sont nombreuses et son expertise est solide.


Cette semaine
Maladie grave : nécessaire d’assurer son bébé?

Présenté par Beneva

L'annonce d'une maladie grave détectée chez un enfant doit causer une onde de choc au sein de la famille concernée. Une assurance maladie grave permet de soulager le stress financier afin de pouvoir se concentrer sur ce qui compte réellement, le rétablissement et l'accompagnement. Voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance contre les maladies graves.

Parents solos : gérez-vous le budget familial avec brio?

En pleine période d’inflation, la gestion des finances familiales s’avère particulièrement stressante, d’autant plus lorsqu’on est séparé ou un parent monoparental et qu’on doit composer avec un seul salaire. 

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Allergies alimentaires - mythes et réalités

Avoir un enfant qui souffre d’une allergie alimentaire est une source de stress. L’essentiel pour l’apaiser, c’est d’être bien informée.

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman