Santé

Grippe A (H1N1): on vaccine ou pas?

La grippe A (H1N1) a déclenché une véritable épidémie… d’informations contradictoires. Se faire vacciner : oui ou non? Quand? Quoi faire en attendant? Mamanpourlavie.com fait le point. 

Depuis le 26 octobre, la campagne de vaccination bat son plein au Québec. Après quelques ratés, puis des ajustements – dont un système de coupons qui somme toute fonctionne bien - tout semble mieux rodé et enfin tous ceux qui désirent se faire vacciner peuvent désormais le faire.

Toutefois, malgré une campagne de vaccination qui va bon train, encore beaucoup de gens sont méfiants et hésitent à se faire vacciner. Certains craignent les effets secondaires, d’autres suspectent un complot des industries pharmaceutiques et finalement d’autres encore croient tout simplement que la grippe A n’est qu’une forme de grippe saisonnière et qu’il existe d’autres façons de se prémunir (une bonne hygiène de vie, par exemple). De plus, les dizaines de courriels et les rumeurs qui circulent ne font qu’alimenter la confusion.

Même si Ottawa a bel et bien émis un avis clair via la direction de la Santé publique en faveur d’une vaccination volontaire de toute la population, ce ne sont pas tous les Canadiens qui se rueront dans les centres de vaccination. Au début du mois d’octobre, un sondage Harris-Décima a révélé que 45 % des Canadiens seulement avaient l'intention de se faire vacciner contre la grippe A(H1N1). Une situation qui inquiète les autorités. En effet, si moins de gens se font immuniser, les risques que la pandémie soit plus intense sont plus élevés. « Moins de gens immunisés, ça va vouloir dire plus de gens aux soins intensifs, plus de gens dans les hôpitaux et plus de gens infectés par le virus contraints de se soigner à la maison », a révélé le Dr David Butler-Jones, administrateur en chef de l'Agence de santé publique du Canada. Bien sûr que recevoir le vaccin nous protège, mais ainsi on protège les autres autour de nous.

Les effets secondaires

Un des principaux freins à la vaccination est l’existence des possibles effets secondaires. En effet, dans le vaccin choisi au Canada — celui de la firme GlaxoSmithKline dont Ottawa a commandé 48,6 millions de doses –, on retrouve un adjuvant afin d’activer la réponse immunitaire et augmente la réponse de l’organisme au vaccin, mais c’est cette substance composée d'huile et d'eau qui pourrait aussi causer des effets secondaires.

Les effets du vaccin peuvent-ils être plus sévères que le fait d’avoir la grippe? Là est la question. Pour les personnes à risque, les risques de la vaccination devraient être moindres que d’attraper la grippe A. La vaccination s’impose alors d’emblée. Aussi, 1,8 million de doses spéciales sans adjuvant ont aussi été prévues pour immuniser les enfants de moins de 3 ans et les femmes enceintes. Les avis sont partagés pour les autres. Dans les familles où il n’y a aucune personne à risque dans leur entourage immédiat et qu’habituellement personne ne se fait vacciner contre la grippe saisonnière, on n’arrive pas facilement à trancher sur la décision finale.

Sur le forum de Mamanpourlavie.com, la discussion « Vous êtes vaccinés : avez-vous des effets secondaires? » rassemble plus de 120 témoignages et a été consultée plus de 5000 fois!

On y retrouve des témoignages divers comme…

  • « J'ai eu le vaccin lundi et à part une certaine lourdeur dans le bras et une douleur musculaire autour du site d'injection, je n'ai rien jusqu'a maintenant. »
  • « Ma sœur l'a reçu aussi et tout va bien pour elle, mais une fille qui était allergique au jaune d'œufs (il n'y en a pas dans le vaccin) a fait un beau rash dans le dos. »
  • « J'ai trouvé l'injection du liquide très douloureuse... mais ensuite c'est la même chose que les vaccins traditionnels... douleur sous forme de lourdeur dans le haut du bras!! Rien de spécial!! Je ne regrette pas de m'être fait vacciné malgré les gens qui continue a me dire que l'adjuvent peut provoquer des problèmes neurologiques! »
  • « Tout va bien, aucun effet secondaire sauf douleur au bras, moi j'ai un petit buzz, amis je crois que c'est beaucoup le stress qui diminue, le fait d'avoir finalement reçu le vaccin, d'avoir à ne pu prendre de décision, je suis complètement brulée! »
  • « J'ai reçu mon vaccin, tout allait bien à un moment donné, mes joues sont devenues chaudes et engourdies. Mes paupières et mes sourcils ont gonflé. Par exemple, je n'avais pas de difficulté à respirer. Ils m'ont transportée à la clinique médicale et m'ont gardée en observation durant 1h30. Là, tout va bien. Il faut noter que depuis le début de ma grossesse, j'ai une intolérance aux œufs. Ils pensent que ça peut dépendre de ça. »
Ici comme ailleurs!

Ce n’est pas qu’au Canada que le vaccin suscite autant de controverses et de questionnements. Partout sur la planète, la grippe A fait jaser et la méfiance est omniprésente, notamment en France, en Grande-Bretagne, aux États-Unis, en Belgique et en Allemagne. En Chine, avec déjà plus de 25 000 cas de H1N1 depuis le printemps, les groupes à risque (étudiants, personnes âgées et les travailleurs de la santé) seront vaccinés en priorité. L’Allemagne a été secouée par une controverse politique avant même que la première dose ait été injectée.

Les médias ont révélé que les dirigeants, les militaires et les responsables de la santé bénéficieraient d'un vaccin sans adjuvant, aux effets secondaires moindres que celui réservé au reste de la population. En Belgique, une centaine de citoyens ont déposé une plainte devant les tribunaux contre le ministère de la Santé, car ils estiment que le vaccin offert n’a pas été suffisamment testé et craignent la dangerosité de l’ajout d’un adjuvant. Aux États-Unis, la vaccination obligée du personnel de la santé a entraîné une action en justice contre cette pratique.

Source : Radio-Canada

Les mamans se tiennent au courant

Comme les bulletins de nouvelles et les manchettes des journaux, on remarque dans le forum de Mamanpourlavie.com, depuis quelques semaines, le sujet de la grippe A (H1N1) est sur… tous les claviers. Entre les nombreux questionnements et les rappels des symptômes à surveiller, les mamans s’informent sur l’évolution de la pandémie, des informations diffusées, se tiennent au courant des effets de celles qui ont reçu le vaccin et se font des comptes-rendus détaillés des activités dans les centres de vaccination. On connait rapidement les meilleurs centres de vaccination, les trucs efficaces et les ratés désagréables (comme à St-Jean-sur-Richelieu où les policiers attendaient les nouveaux vaccinés… avec une contravention!).  Des dizaines de discussions sont toujours actives dans la catégorie Débats et actualité.

Pas de vaccin chez nous!

« Je suis une vraie mère indigne et je me dis que je préfèrerais que ma fille ait la H1N1 tout de suite, histoire que je n'aie pas de culpabilité à avoir fait ou ne pas avoir fait vacciner ma cocotte. »
D’autres discussions ici

Vite! Le vaccin!

« On se fait vacciner aussi, toute la famille. Pour protéger notre bébé à naître en janvier surtout et pour ma fille qui n'a que 2 ans. »
D’autres discussions ici

J’hésite… encore!

« J'ai de la difficulté à comprendre l'impact que ça peut avoir sur moi ou sur le bébé si j'attrape la grippe. Je suis maman à la maison, très peu de contact extérieur donc le risque de l'attraper est moindre... et si on l'attrape et qu'on consulte rapidement on peut avoir le Tamiflu qui peut aider à réduire l'impact de la grippe. »
D’autres discussions ici.

Infos sur le vaccin

Début de l’immunité : de 10 à 14 jours après avoir été vacciné; mais peut être jusqu’à 21 jours, notamment pour les vaccins sans adjuvant. « Les résultats provisoires des deux études révèlent qu'au jour 21, après l'administration d'une dose du vaccin, tant le vaccin avec adjuvant que le vaccin sans adjuvant répondaient aux critères d'immunogénicité reconnus au niveau international. » (Source : Santé Canada)

Durée de vie du vaccin : 6 mois, soit comme le vaccin de la grippe saisonnière.

Si on croit qu'on a déjà eu la grippe A (H1N1), mais sans en être certain, que faire?

Il n'y a pas de contre-indication à recevoir le vaccin si on a déjà eu la grippe, mais une personne qui a eu la grippe de type A (H1N1) est immunisée contre le virus.

Liens intéressants
Image de Nadine Descheneaux

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez un trousse complète d’apprentissage de OLO Fusion!

Participez pour gagner la trousse “La Futée” de OLO Fusion.

Commentaires