Bébé

Les coliques et la chiropratique

Avec l’arrivée d’un nouveau-né à la maison, plusieurs questionnements surviennent. Les pleurs de bébé sont souvent une source de stress pour les nouveaux parents. On ne comprend pas toujours pourquoi et on s’inquiète que le pleur dénote un malaise chez notre enfant. Il est important de se rappeler que les pleurs sont normaux; c’est leur façon de communiquer avec nous. Lorsque le besoin est comblé, les pleurs cessent rapidement. Pensez simplement au fait de prendre bébé lorsqu’il pleure; souvent, les pleurs cessent instantanément.

Par contre, il arrive parfois que malgré tous les câlins et les soins apportés à bébé, les pleurs ne cessent pas. Une telle situation peut créer beaucoup de stress et d’angoisse. Il est donc important d’en parler. Les pleurs du soir sont fréquents chez les nouveau-nés. Ils surviennent le soir avant le dodo. Ils sont souvent en lien avec la fatigue et malgré tous les bisous et les soins apportés, le bébé finira par s’endormir. Tous les bébés vivent une période au cours de laquelle ils pleurent plus qu’en toute autre période. Chaque bébé est différent. Soyez patient, cajolez bébé… cette période difficile s’estompera au fil des semaines ou des premiers mois.

Pourquoi certains bébés pleurent-ils plus?

Certains experts pensent que les bébés qui pleurent plus que les autres ont un tempérament plus sensible et éprouvent de la difficulté à contrôler leurs pleurs. Ils peuvent avoir plus de difficulté à se consoler seuls et à s’adapter aux rythmes naturels de leur corps lorsqu’ils sont très jeunes1.

En général, rien n’indique qu’un bébé qui pleure fort et longtemps a des problèmes intestinaux. Aucune donnée objective n’indique que le problème est causé par des gaz ou des allergies alimentaires. En fait, les nourrissons qui pleurent avalent de l’air, qu’ils expulsent en régurgitant ou en faisant des rots. Parce qu’ils sont tendus et qu’ils resserrent les muscles de l’estomac, ils expulsent aussi de l’air par le rectum2.

Les coliques feraient partie du développement normal du bébé

Certains aliments consommés par la mère peuvent également créer des inconforts au niveau intestinal du bébé allaité.

  • Légumineuses
  • Produits laitiers
  • Soya
  • Gluten
  • Certains légumes (choux-fleur, pois…)
Que sont les coliques?

Les coliques sont un des problèmes les plus courants chez le nouveau-né au cours des trois premiers mois de vie. Elles touchent entre 3 et 28 % des nouveau-nés3.

Les coliques sont des pleurs excessifs qui surviennent par crises aiguës. Bébé serre les poings et se recroqueville sur lui-même. Il devient rouge et a beaucoup de gaz. Son ventre est dur et gonflé. Par ailleurs, bébé prend du poids normalement et son humeur est bonne entre les crises.

On définit donc les coliques comme :

  • Des pleurs pendant au moins 3 heures par jour;
  • Pendant plus de 3 jours et pour au moins 3 semaines;
  • Survient normalement entre l’âge de 3 semaines à 3 mois.
Quelles sont les causes des coliques?

Les coliques font partie du processus d’adaptation de l’enfant à son nouvel environnement. Plusieurs causes ont été proposées et étudiées, mais aucune n’a été démontrée à ce jour4 :

  • Une mauvaise évacuation de l’air qui entre dans l’estomac pendant les pleurs ou le boire et qui cause des inconforts une fois passé dans l’intestin;
  • Un bébé plus sensible à son environnement ou au tempérament difficile;
  • Une angoisse à l’arrivée de la nuit;
  • Une immaturité transitoire;
  • Des problèmes gastro-intestinaux comme des reflux, une allergie ou une intolérance alimentaire;
  • Une mauvaise digestion du lait;
  • Le tabagisme des parents;
  • Des tensions musculaires et articulaires.

Que faire pour consoler bébé?

  • Vérifiez si ses besoins de base sont comblés : a-t-il faim? Froid? Chaud? Sa couche est-elle changée?
  • Prenez-le et bercez-le; les bébés ont besoin de réconfort;
  • Emmaillotez-le; le sentiment d’être à l’étroit reproduit l’environnement intra-utérin et sécurise l’enfant;
  • Gardez bébé dans un environnement calme;
  • Tenez-le sur le ventre dans le creux de votre bras; cette position apaise fréquemment le ventre de bébé.
Attention
En tout temps, gardez votre calme et ne secouez jamais votre bébé. N’hésitez pas à déposer votre enfant dans un endroit sécuritaire et à prendre quelques instants pour vous calmer si vous en sentez le besoin. Votre bébé a besoin d’une maman en forme alors reposez-vous et prenez soin de votre alimentation. Prenez le temps de lire et de faire de l’exercice. Vous avez besoin de temps à vous pour vous ressourcer. Demandez de l’aide si vous vous sentez dépassée par les événements. Votre famille, vos amis et plusieurs ressources bénévoles peuvent venir vous donner un petit répit. Vos professionnels de la santé sont aussi là pour vous conseiller. N’hésitez pas à les consulter.
Est-ce que la prise de probiotiques peut aider?

Selon certaines études, l’intestin des nourrissons souffrant de coliques contiendrait moins de « bonnes bactéries » que l’intestin des autres nourrissons. Ainsi, l’administration de probiotiques pourrait s’avérer efficace afin de diminuer les inconforts de votre enfant. Les études indiquent que l’efficacité serait supérieure chez les bébés allaités5. En tout temps, n’hésitez pas à consulter un professionnel de la santé pour obtenir de l’information et vous assurer de l’état de santé de votre enfant.

Est-ce que la chiropratique peut aider?

La chiropratique est une profession de la santé qui a pour objet le recouvrement et le maintien de la santé humaine via l’interaction des systèmes nerveux, musculaire et squelettique. L’ajustement chiropratique a pour but de restaurer la mobilité articulaire des segments vertébraux et de diminuer les spasmes musculaires et l’inflammation.

Chez le nourrisson, l’ajustement vertébral se fait à l’aide du bout du doigt et la pression exercée est très légère, semblable à un effleurement.

Par des manipulations adaptées aux enfants, les soins chiropratiques permettent de rétablir la mobilité articulaire et d’assouplir la musculature.

Aucune étude ne démontre encore l’efficacité des soins chiropratiques et les coliques. Par ailleurs, le fait de détendre la musculature de bébé par du travail musculaire adapté à l’enfant et le rétablissement de la mobilité articulaire peut aider à soulager les inconforts de bébé. En effet, la position intra-utérine et l’accouchement ont pu entraîner l’apparition de tensions musculaires au niveau des jambes, du ventre et du dos de votre enfant et lui occasionner certains inconforts. Certaines techniques de massage et de détente pour bébé pourront vous être enseignées pour le retour à la maison. Normalement, quelques séances sont nécessaires afin de déterminer si les soins chiropratiques soulagent votre enfant. Si aucun changement n’est noté, c’est que la cause est tout autre et il pourra être utile d’envisager une autre avenue. Certains chiropraticiens possèdent une formation plus poussée en soins chiropratiques pour les enfants. N’hésitez pas à les consulter.

Références
  1. www.soinsdenosenfants.cps.ca
  2. Idem
  3. Extenso
  4. Idem
  5. Idem
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Le parcours de l’horreur pour des frissons assurés

Courez la chance de gagner 4 passes pour le parcours de l'horreur du Méga Parc

Apprendre l'anglais en s'amusant!

Courez la chance de gagner le jeu de cartes Hola Clara pour apprendre l'anglais.

Commentaires