Famille

12 résolutions pour les parents

Maintenant que le père Noël a confirmé que vous êtes gentils, c’est l’heure de prendre des résolutions pour l’année qui s’en vient. Voici 12 pistes à considérer pour vivre plus sereinement. Bonne année!

Changer quelques habitudes familiales

Quand on fait la cuisine, on repose sa tête, on fait participer les enfants, on économise et on mange mieux. Nous sommes chanceux qu’autant d’émissions et de livres de cuisine nous suggèrent des recettes, profitons-en pour varier notre alimentation! On peut aussi décider de se coucher plus tôt, de donner plus de responsabilités aux enfants ou de regarder moins la télé, selon ce qu’on a identifié comme un aspect à améliorer en 2016.

S’embrasser plus

Si vous êtes en couple, prenez la résolution ferme de vous minoucher un peu plus cette année. À force de gérer des agendas, de changer des couches, de s’endormir tôt et de chouchouter les petits, on oublie trop souvent qu’il y a un adulte qu’on aime beaucoup dans cette maison…

Respirer profondément

La vie d’un parent est stressante. Il faut courir, s’obstiner, absorber le stress et les petites défaites du quotidien… et tout, tout prévoir. Pour notre santé physique et mentale, nous devrions tous prendre une minute par jour pour nous détendre, rêvasser et respirer profondément. Tout a l’air moins difficile une fois que c’est fait.

Ralentir le rythme

Tout le monde dit que la vie va trop vite, que les journées passent sans les voir et que les enfants grandissent sans qu’on s’en rende vraiment compte. Arrêtez! Ralentissez! Avouez que ce serait bon une journée sans dire « Dépêche-toi, grouille, on va être en retard! » Il faut d’abord en prendre conscience, décider que c’est assez, éliminer tout ce qui peut l’être dans nos journées de fou et prendre le temps de vivre!

Passer du temps de qualité (vraiment!) avec les enfants

Ici on ne parle pas de l’excuse facile que certains se donnent (on ne voit pas beaucoup nos enfants, mais quand on se voit, c’est du temps de qualité…), mais bien de planifier du vrai temps de qualité avec chacun des enfants. Que ce soit une sortie « privilège » une fois par mois (un parent avec un seul enfant à la fois) ou une histoire avant le dodo, ça n’a pas besoin d’être compliqué ni de coûter de l’argent. De passer du temps en tête à tête avec son enfant, c’est lui dire que vous l’aimez et qu’il compte beaucoup pour vous.

Choisir ses batailles!

Le ménage, les devoirs, la discipline, l’alimentation, le poids, les commissions, l’entretien de la maison, les responsabilités de chacun, les susceptibilités de tout le monde, les exigences du travail, le couple, la famille élargie, l’enfer de la circulation… Vous ne trouvez pas que ça fait beaucoup de guerres à mener en même temps? Choisissez vos batailles avec soin, et lâchez prise sur tout ce que vous pouvez!

Laisser le travail au bureau

Quand on revient à la maison après le travail, on a déjà beaucoup de tâches qui nous attendent. Le temps qui reste, on le réserve pour parler aux enfants de leur journée, pour écouter de la musique en famille, pour chanter, danser, bricoler, relaxer ou écouter des films. Ce n’est vraiment pas une bonne chose d’ajouter quelques heures de travail ni de ruminer au sujet des collègues.

Être plus patients et tolérants

On peut toujours être plus patients avec les enfants et avec les autres. La patience entraine la patience, et quand on s’interdit de se fâcher ou d’être constamment en opposition avec les autres, on finit par prendre l’habitude de formuler les choses de manière plus positive et on s’entoure de calme. C’est bon pour nos relations et pour notre santé.

Poser ses limites

Quand on a l’impression d’avoir perdu le contrôle de sa vie, on détermine ce qui nous dérange et on cherche une solution. Barrer la porte de la salle de bain pour empêcher que tout le monde y circule pendant qu’on se lave, par exemple, est un bon début. Exiger le respect de certaines consignes non négociables en est un autre. Les enfants ont besoin de limites claires, parce que contrairement à ce que certains pensent, loin de les brimer, ça les aide à grandir!

Avoir confiance en soi

Tout le monde a des incertitudes, mais on n’a pas besoin de se juger autant alors qu’on fait de son mieux! Cette année, vous devez prendre conscience que vous êtes parfaite telle que vous êtes. Vous êtes merveilleuse et il est temps que vous l’acceptiez!

Aimer les autres tels qu’ils sont

Les enfants, comme les adultes, viennent en plusieurs modèles et chacun s’est développé dans un environnement qu’il n’a pas choisi, en prenant les décisions qu’il croyait être les meilleures. En 2016, arrêtons de porter notre attention sur ce que les autres mères donnent à manger à leur enfant ou ce que les voisins ont choisi comme passe-temps pour se détendre. Soyons plutôt reconnaissantes du monde fascinant qui nous entoure et qui attend nos enfants.

Organiser ses souvenirs

Tous les beaux bricolages, les cartes de grand-maman et grand-papa, les photos et les dessins devraient être organisés par année dans une boîte ou un album. Sinon, on finira avec une énorme boîte qu’on ne consultera jamais.

Image de Sonia Cosentino

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 d?sinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac ? dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires