Santé

En amour avec bébé!

Il n’y a pas de plus grand amour que celui qu’on porte à nos enfants. Mais de là à dire qu’on est « en amour » avec eux? N’y a-t-il pas une subtilité entre aimer très fort et « être en amour »?

Après 9 mois de cohabitation auxquels on ajoute des dizaines de semaines de congé de maternité, il est normal qu’un lien privilégié se tisse entre la mère et le bébé. Le lien d’attachement est nécessaire, même primordial. C’est un lien d’affection intense qui se développe au fil des jours et lorsqu’il répond adéquatement aux besoins physiques et émotionnels, on dit que le lien d’attachement est sécure, c’est-à-dire que l’enfant sent qu’il peut compter sur ses parents et se sent assez confiant aussi pour partir explorer son environnement.

Fusion nécessaire… mais pas unique!

Aussi, les premiers mois passés avec son enfant sont décisifs pour la création et le développement du lien d’attachement, qui aura un impact décisif tout au long de la vie de l’enfant. Les mois suivant sa naissance (jusqu’à 8 mois environ), l’enfant n’a même pas conscience de son propre corps, il ne fait encore qu’un avec sa mère. Ils vivent tous les deux dans une sorte de symbiose accentuée parfois par les corps à corps fréquents et les longs moments en tête à tête. Vous êtes attirés spontanément et parfois même viscéralement par votre enfant et pour lui, vous êtes tout ce qu’il connait.

Toutefois, cette relation privilégiée, bien que bénéfique, doit évoluer vers l’individualisation de l’enfant. Une fois, le lien bien établi, la mère doit comprendre qu’elle n’est pas la seule en mesure de s’occuper de son enfant. Même si leur relation est unique et irremplaçable, la mère doit accepter de « partager » son enfant. D’abord, c’est primordial pour que votre enfant acquière une certaine autonomie et une indépendance. Il comprend qu’il peut « vivre » sans vous.

Aussi, de votre côté, vous pourrez retrouver votre rôle de femme et non seulement de mère, laissant aussi la chance au papa de prendre sa place comme il lui convient.

Ultra-protection et jalousie

Il est vrai que l’amour qu’on porte à notre enfant est sans mesure. Beaucoup seraient prêtes à sauter en bas d’un pont pour sauver leur enfant. Mais entre aimer très, très fort notre enfant et dire qu’on est « en amour » avec lui, il y a une subtilité qui demeure. Cet amour compense-t-il notre vie amoureuse en dents de scie? Pour notre propre enfance chaotique?

Aussi, le conjoint (et papa!) peut devenir jaloux ou irrité par cette situation. Cet état fusionnel entre l’enfant et la mère n’est pas souhaitable à long terme ni de façon excessive. Et il n’est pas question de ne pas aimer suffisamment son enfant. L’amour qu’on porte à son enfant, c’est aussi accepter de le laisser créer des relations avec d’autres et ne pas l’emprisonner dans notre amour.

De fait, il n’est pas rare que la vie de couple souffre de cet amour fusionnel entre la mère et l’enfant. Cette dernière est tant « comblée » par son enfant qu’elle peut négliger son couple. Attention! Il faut savoir être à la fois une mère et une amante. Et l’une n’efface pas l’autre. Retrouver votre intimité après l’arrivée de bébé est nécessaire à une vie de famille – comprenant le couple et les enfants – épanouie.

Coupure nécessaire

Le père joue un rôle primordial dans cette relation triangulaire. En effet, c’est par son implication et sa présence qu’il arrivera à créer une distance saine et nécessaire à la construction de l’enfant. Pas question ici de briser le lien de façon drastique. Mais en étant là, comme un troisième membre de ce trio, le père permet à l’enfant de se détacher de la mère pour se tourner vers le monde. C’est un processus nécessaire au développement, à l’épanouissement et à l’individualité de l’enfant.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Stodal® : le sirop à toujours avoir à porter de la main!

Gagnez une bouteille de fabuleux sirop pour la toux.

Commentaires