Santé

Les virus, la garderie et le travail

Pas facile pour deux parents qui travaillent de concilier travail et famille. C’est encore plus vrai quand la famille est aux prises avec la fièvre et le nez qui coule.

Votre plus jeune fait de la fièvre et vous savez à peu près ce qui vous attend parce que son ami de la garderie a vomi dans le local hier. Un mois plus tard, votre grande fille se réveille avec un petit mal de tête et le nez qui coule un peu. Elle dit qu’elle se sent mal, mais vous avez déjà manqué quatre jours de travail le mois passé à cause de cette fichue gastro et vous vous sentez mal d’appeler encore une fois votre patron célibataire et sans enfant. Que faire?

La contagion et l’incubation

Selon le Directeur de santé publique de Montréal, « 200 épidémies/éclosions/urgences épidémiologiques sont signalées chaque année. »

La période d’incubation diffère beaucoup d’un virus à un autre. Par exemple, la gastroentérite n’est contagieuse qu’à partir du moment où la personne commence à avoir des symptômes et ne l’est plus 48 heures après leur disparition alors que la varicelle, par exemple, est contagieuse jusqu’à 48 heures avant l’apparition et continue de l’être pendant environ 15 jours.

Si vous avez été en contact avec une personne malade, qu’elle souffre de gastroentérite, de grippe, de rhume ou d’une autre maladie contagieuse, lavez-vous soigneusement et régulièrement les mains afin de minimiser les risques de contact. Si une personne atteinte de gastroentérite a été malade dans votre maison, lavez les surfaces avec lesquelles cette personne a été en contact à l’eau de Javel, c’est tout ce que vous pouvez faire.

Être malade

Si vous contractez la maladie en question, ou si vos enfants la contractent, vous devrez planifier en conséquence et, pour une famille nombreuse, ce n’est pas une mince affaire. Habituellement, plusieurs membres de la famille y passent et pas nécessairement en même temps. Vous devrez donc composer avec le fait que vos enfants seront malades à tour de rôle et vous le serez peut-être aussi.

Même s’il est évident que vous ne pourrez pas manquer une semaine de travail par mois, vous ne pouvez pas non plus envoyer des enfants fiévreux à la garderie. Certains parents donnent du Tempra aux enfants avant de les envoyer à l’école ou à la garderie afin de pouvoir se rendre au travail sans que l’éducatrice s’y oppose et renvoie votre enfant fiévreux à la maison.

Souvenez-vous que si elle le fait, c’est pour éviter la propagation d’un virus qui peut s’avérer dangereux pour certaines tranches d’âge, comme les nourrissons. De plus, un enfant fiévreux est souvent contagieux et a plus de chance de transmettre le virus aux éducatrices et aux autres enfants, ce qui, en plus d’être irrespectueux, compromet le bon fonctionnement du service de garde.

De plus, votre enfant malade ne pourra pas passer une belle journée à la garderie. Un enfant grippé ou qui présente des symptômes de gastro a besoin de repos et de bons soins, tout comme vous auriez de la difficulté à vous concentrer au travail en étant souffrante.

Les patrons

Si les employées sont tellement angoissées par le fait de s’occuper de leur enfant malade, c’est souvent par peur de déplaire à un patron qui n’a pas les mêmes soucis. Toutefois, il serait avantageux pour les patrons de permettre aux employées de rester à la maison grâce à des congés parentaux, à une formule de reprise du temps perdu sur l’heure du dîner ou en travaillant une demi-heure de plus par jour ou en s’assurant que les employés de bureau possèdent tous les outils de travail nécessaires à la maison. De cette façon, les employés pourraient travailler tout en gardant un œil sur leurs enfants (et en gardant ces microbes et ces virus chez eux!).

En effet, une employée qui arrive au travail en masquant ses symptômes grâce à des médicaments de plus en plus efficaces transmet la maladie à d’autres employés et à d’autres parents qui seront à leur tour obligés de gérer une telle problématique. Ces épidémies au travail coûtent cher, que ce soit en frais de congés de maladie ou à cause de l’importante baisse de productivité qui a lieu pendant la maladie et la rémission.

Ce n’est évidemment pas de la faute de qui que ce soit si la maladie frappe, mais les employeurs devraient se souvenir qu’un employé qui n’a pas à avoir peur de perdre son emploi pour des raisons hors de son contrôle est plus heureux au travail, a un meilleur sentiment d’appartenance à son entreprise et est, par conséquent, plus productif le reste du temps.

Fait vécu

Une grande entreprise établie au Québec a connu une grave épidémie de gastro il y a quelques années et près de 75 % de ses 3000 employés ont été cloués au lit pendant au moins une journée.
 

Le respect des autres

Même si, par bonheur, la maladie ne frappe que très légèrement votre famille ou si elle vous survient durant la fin de semaine, il n’en demeure pas moins que vous devrez prendre vos responsabilités, ne serait-ce que pour faire preuve d’un civisme des plus élémentaires.

Fait vécu

Quand ma fille avait seulement 2 mois, on m’a demandé de garder un autre enfant sans me prévenir qu’il avait la gastro. Résultat? Ma fille a dû avoir une ponction lombaire préventive à l’hôpital en raison de sa fièvre élevée et du risque de méningite à cet âge.
 

Par exemple, faire garder un enfant malade par un proche qui a des enfants, inviter un cousin alors que toute la famille vient de terminer une gastroentérite ou aller à une soirée en espérant que l’Immodium fera suffisamment effet pour que personne ne remarque que vous êtes malade est irrespectueux. Quand vous le pouvez, reposez-vous! Écoutez les conseils des médecins, des thérapeutes et des pharmaciens et restez chez vous à vous dorloter et à dorloter vos enfants. Non seulement vous guérirez plus vite, mais ce sera aussi une belle démonstration de solidarité sociale.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Soigner le rhume et la grippe des enfants

En plus de devoir être vigilant et à l’écoute des symptômes de la Covid-19, les parents ne sont pas épargnés par les rhumes et la grippe en hiver. Voici des trucs pour traiter vos petits malades.  

5 costumes pour bébés à fabriquer soi-même!

Bébé n’est pas encore assez grand pour passer l’Halloween? Qu’à cela ne tienne, il peut quand même faire partie de la fête! Et pas besoin de dépenser une fortune; je vous propose quelques idées qui m’ont coûté, au total, moins de 40 $ à réaliser!

Les meilleures sorties et activités du mois d'octobre 2021

Pour bien des gens, l’automne est la plus jolie saison de toutes. Voici quelques idées pour sortir un peu et profiter des belles couleurs en route.

Courge spaghetti à la saucisse, chou kale et fromage oka

On aime la courge spaghetti pour son côté réconfortant, mais saviez-vous qu’elle est aussi très riche en bêta-carotènes? Voici une recette délicieuse pour apprêter la courge spaghetti. 

Concours Partenaires

Découvrez la série des cahiers de La classe en ligne avec Mme Marie-Ève

Gagnez un paquet-cadeau de Succès Scolaire pour aider votre enfant à apprendre en s’amusant

Nos Concours

Minimo aide votre enfant à développer son autonomie

Gagnez un ensemble d’outils éducatifs de Minimo et un abécédaire pratico-ludique

Simplifiez vos soupers de semaine grâce à Geneviève O’Gleman

Gagnez le livre soupers rapides de Geneviève O’Gleman

Gagnez le coffret - Expédition sur L’île Tire-Bouchon

Développer la curiosité et la créativité avec L’île Tire-Bouchon

Commentaires