Santé

Hiver - doit-on prendre des suppléments et des multivitamines?

À cette période-ci de l’année, elles sont partout : mais est-ce que les multivitamines et les suppléments vitaminiques valent vraiment la dépense? Doit-on se booster aux suppléments pour l’hiver?

Des études récentes donnent à penser que la prise de multivitamines et de suppléments serait une habitude qui mériterait en effet d’être réévaluée. On affirme donc qu’un adulte ou un enfant en santé, qui adopte une diète équilibrée conforme au Guide alimentaire canadien, ne devrait pas en avoir besoin. Ceci étant dit, la majorité des Canadiens ne consomment pas quotidiennement des aliments de qualité, suffisamment nutritifs. Ainsi, Michele Sevier, Docteure en nutrition et en acuponcture, nuance le propos.

Pourquoi en prendre?

En effet, si vous consommez 7 à 10 portions de fruits ou de légumes par jour, théoriquement, vous ne devriez pas avoir besoin de prendre de multivitamines. De plus, en buvant des smoothies, il devient plus facile de le faire! Malheureusement, Michele Sevier estime que la majorité des Canadiens n’arrive toujours pas à atteindre la cible des 7 à 10 portions.

Elle conseille aussi aux gens stressés ou qui ont des emplois stressants de consommer plus de vitamine B. Vous êtes fumeuses? Sachez que vous n’absorbez pas aussi bien les nutriments et les vitamines contenues dans les aliments. Du reste, les fumeurs affichent souvent une carence en vitamine D. Par ailleurs, elle recommande aux végétariennes et aux végétaliennes de prendre des suppléments de vitamine B-12. Elle note aussi que les gens qui consomment des médicaments, comme des contraceptifs oraux, pourraient avoir des manques de magnésium, de vitamine B6, B12 et de vitamine C.

Il va sans dire que, pendant la grossesse, il est important de s’assurer de ne pas avoir de carences en vitamines puisque plusieurs vitamines sont nécessaires pour le bon développement de bébé. La femme enceinte ou qui désire tomber enceinte devrait aussi prendre des comprimés d’acide folique.

Pour les bébés?

Encore là, tout est une question d’alimentation. Par exemple, les bébés qui sont allaités doivent prendre un supplément de vitamine D afin de combler leurs besoins. Si votre enfant mange convenablement et que son alimentation est équilibrée, constituée d’aliments provenant des quatre groupes alimentaires, il ne devrait pas avoir besoin de multivitamines ni de suppléments. En effet, une bonne alimentation fournit tous les minéraux et les vitamines nécessaires à un bon développement.

Cependant, si votre enfant est soumis à un régime végétarien ou végétalien strict, qu’il a des allergies alimentaires le privant d’aliments d’un certain groupe, qu’il souffre de maladies chroniques ou qu’il n’a pas accès à des repas équilibrés, alors, des suppléments et des multivitamines pourraient être de mise.

Enfant difficile

Il se peut que votre enfant soit difficile, ou qu’il ait un appétit d’oiseau. Si ces épisodes sont passagers, il n’y a pas lieu de s’en faire : au lieu de vous orienter vers les multivitamines, misez sur des aliments sains qui plairont à votre enfant. Par exemple, vous pourriez ajouter quelques collations dans la journée (fruits, légumes, fromage, yogourt, noix). Un supplément ne remplace jamais un aliment. Alors si votre enfant refuse de manger les aliments d’un groupe spécifique, vous devez malgré tout continuer à lui en proposer. Si vous remarquez qu’il est fatigué, parlez-en à votre médecin. Si votre enfant ne suit pas sa courbe de croissance, votre médecin vous conseillera peut-être, alors, de prendre des suppléments.

Prévenir le rhume et d’autres maladies

Plusieurs croient que de donner de la vitamine C permet de prévenir le rhume, mais c’est une fausse croyance. Ceci dit, la prise de vitamine pourrait en réduire la durée, mais de façon minime. En outre, il est facile d’en faire consommer un peu plus à un enfant, simplement en lui donnant un kiwi, une clémentine ou une orange par jour. On retrouve de la vitamine C dans plusieurs légumes, aussi. Les surplus seront automatiquement éliminés dans l’urine. Notez d’ailleurs qu’un seul petit contenant de jus de pommes de 200 ml contient à lui seul 100 % de l’apport quotidien recommandé.

En ce qui a trait à la vitamine D, de plus en plus de pédiatres conseillent d’en administrer aux enfants, puisque d’octobre à avril, il n’y a pas assez de soleil et la puissance de ses rayons est malheureusement insuffisante pour que le corps arrive à en créer, comme il le fait d’habitude. En plus de consommer deux verres de laits par jour, et des aliments riches en vitamine D (poisson gras), on peut prendre un supplément de 400 UI. Pour les enfants, il existe des suppléments à croquer ou liquides.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Le zoo de Granby l'hiver!

Gagnez un forfait famille pour aller au zoo de Granby

Nos Concours

Méli-Mélo de livres pour enfants de 9 à 12 ans

Gagnez 7 livres pour ado d’une valeur de 100$

Commentaires