Santé

Soigner un mal de ventre

« J’ai mal au ventre. » Si vous êtes parent, voici une phrase que vous avez entendue à maintes reprises. Le mal de ventre est commun, soit, mais comment le soulager?

Les douleurs abdominales sont en effet fréquentes chez les enfants et, heureusement, ne sont que très rarement occasionnées par quelque chose de grave. Ces douleurs qui sont ressenties au niveau de l’estomac ou de l’intestin disparaissent donc habituellement aussi rapidement qu’elles sont venues, avec un minimum de soins. Néanmoins, il arrive que ces maux cachent des causes plus sérieuses, comme une appendicite : c’est pourquoi il est important de bien les reconnaître afin de demander de l’aide, lorsque c’est nécessaire.

Causes des maux de ventre

Comme nous le mentionnions, il existe plusieurs causes possibles pour expliquer les maux de ventre des enfants. Constipation, diarrhée et gaz sont, bien entendu, les problèmes les plus courants. Un mal de ventre intense peut aussi être causé par une appendicite (infection de l’appendice) ou une infection de la vessie ou des voies urinaires. Si l’enfant mange trop, ou consomme des aliments périmés et difficiles à digérer, il risque aussi d’en ressentir les conséquences. De plus, certains enfants souffrent des maux de ventre chroniques, occasionnés par le stress ou l’angoisse. C’est ce qu’on appelle la somatisation.

Les maux de ventre ne sont pas toujours d’ordre digestif. L’enfant de moins de dix ans qui contracte une infection virale ou une angine pourrait en effet ressentir des douleurs à l’abdomen. D’ailleurs, lorsqu’on consulte le médecin pour un mal de ventre, il aura habituellement le réflexe de vérifier la gorge de l’enfant, puisque les ganglions se développent alors dans l’abdomen, occasionnant par la même occasion les douleurs.

Quand appeler le médecin

Les enfants peuvent se plaindre d’avoir mal au ventre pour plusieurs raisons. La plupart des cas peuvent être soignés par un peu de repos et du réconfort. Mais si votre enfant montre l’un ou l’autre des symptômes indiqués ci-dessous, consultez un médecin.

  • Des douleurs abdominales qui durent plus de 1 heure.
  • De la fièvre dépassant 38 °C (100,5 °F).
  • Des vomissements et de la diarrhée durant plus de 6 heures.
  • Une incapacité à garder même de petites quantités de liquide.
  • Des douleurs à la miction.
  • Des douleurs dans une région spécifique, notamment au bas du côté droit de l’abdomen.
Appelez le 911 ou rendez-vous à l’urgence si votre enfant :
  • Fait plus de 40 °C (104 °F) de fièvre
  • A du sang ou du pus dans ses selles (diarrhée) ou ses vomissures; ses vomissures sont verdâtres.
  • Montre des signes de gonflement ou d’enflure à l’abdomen.
  • Cambre son dos à répétition ou replie sans cesse ses genoux sur sa poitrine.
  • Ressent plus de douleur ou une douleur intense.
  • Est anormalement somnolent, apathique ou faible.

Source : Hôpital de Montréal pour enfants/Centre universitaire de santé McGill

Soigner un mal de ventre

Si le mal de ventre de votre enfant n’est pas sérieux – ce qui, rappelons-le, est souvent le cas –, vous pouvez le soulager à la maison. Bien entendu, pour bien le faire, il est préférable de connaître la cause de ce fameux mal de ventre. Demandez à votre enfant de vous en dire plus, posez-lui des questions.

Dans un premier temps, on conseille fortement aux parents de prendre la température de l’enfant.

Assurez-vous que tout est sous contrôle en vérifiant qu’il n’a pas de fièvre, toutes les 4 à 6 heures.

  • Si votre enfant a des gaz, invitez-le à s’étendre sur le ventre.
  • Si votre enfant a la diarrhée, mais qu’il a néanmoins faim, prenez soin de lui offrir des aliments non irritants. Des bananes, du riz blanc ou des rôties, par exemple. De plus, évitez de lui donner des produits laitiers ou des aliments frits.
  • Si le mal de ventre est causé par de la constipation, des massages, des mouvements de jambes et, dans les cas plus sévères, un laxatif pourraient aider l’enfant à se sentir mieux.
  • Pour le soulager, vous pouvez aussi, bien sûr, appliquer de la chaleur (bouillotte, sac magique).
  • Avant de lui administrer vous-même des médicaments, parlez à un spécialiste de la santé.
Prévenir les douleurs abdominales

Votre enfant souffre souvent de maux de ventre bénins? Peut-être que ceci pourrait l’aider :

  • Lorsque votre enfant se plaint de maux de ventre, prenez note de ce qu’il a mangé, ou bu, juste avant. Vous serez ainsi en mesure de remarquer si un aliment en particulier est responsable de son état.
  • Les sucreries et les collations sont souvent responsables des problèmes de digestion. Prenez donc l’habitude de lui donner plutôt des fruits, des légumes et des grains entiers.
  • Il faut éviter que votre enfant mange de trop grandes quantités de nourriture à la fois.
  • Il est possible de prévenir la constipation en donnant des aliments riches en fibres à l’enfant. Un petit pot de purée de pruneau par jour fait des miracles!
  • Il se peut que votre enfant ait de la difficulté à digérer les produits laitiers. Essayez, pendant quelques semaines, de lui offrir plutôt des laits végétaux (amande, soya). Le lait de chèvre se digère aussi plus facilement que le lait de vache.
  • Voici une règle de bienséance et d’hygiène toute simple, mais à laquelle il arrive que l’on déroge : avant de manger, on se lave les mains!
  • Pas de repas ou de collation juste avant d’aller au lit.

Par ailleurs, si vous avez de bonnes raisons de croire que les maux de ventre de votre enfant sont causés par le stress ou l’anxiété, parlez-en avec lui et tentez ensemble de trouver des solutions. Vous pourriez, entre autres choses, vous rabattre sur des techniques de relaxations.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Il est temps de prendre une PAUSE famille!

Présenté par Capsana

De nos jours, la tablette et le cellulaire nous permettent d’être à l’affût de tout ce qu’il se passe à la minute près. Les réseaux sociaux sont aussi un bon moyen pour communiquer avec les amis et les familles plus facilement. Même nos enfants deviennent hyper-informés et hyper-connectés dès le primaire.  
 

5 trucs simples pour faire fructifier votre REEE

Présenté par Kaleido

L’inflation et l’augmentation du coût de la vie affectent bien des familles québécoises actuellement. Dans ce contexte économique particulier, il est normal que les priorités d’épargne changent pour certains.
 

10 trucs pour chasser la grisaille de novembre en famille

Le mois des morts s’installe. Il amène avec lui son lot de noirceur et de frissons. On nous répète sans cesse de trouver des sources lumineuses, de bouger et de bien manger… comme à chaque année.

Les plus beaux marchés de Noël au Québec

Eh oui, le sol a officiellement revêtu son beau manteau blanc, et Noël approche à grands pas; il est donc déjà temps de penser à magasiner vos cadeaux! Pour des idées qui sortent de l’ordinaire, cap sur les marchés de Noël!

Nos Concours

Tout pour soigner les petits enrhumés!

Participez pour gagner deux produits Homéocan