Grossesse/Maternité

Les dangers de l'alcool durant la grossesse

Aucune recherche ne permet de déterminer un seuil minimal de consommation d’alcool complètement sécuritaire sur le développement de bébé. La meilleure politique reste donc la tolérance zéro!

L’alcool est une substance toxique qui se transmet rapidement du sang de la maman à celui de son bébé. Comme le fœtus est en plein développement, il est vraiment vulnérable à l’exposition de tout produit toxique. Il n’y a peut-être pas de preuves à ce jour qu’un seul verre une fois de temps en temps peut nuire à bébé, mais il est quand même recommandé d’éviter complètement la consommation d’alcool durant la grossesse.

Les risques durant la grossesse

Plus une future maman consomme de l’alcool durant sa grossesse, plus elle augmente les risques de développer des problèmes majeurs avec sa grossesse. Ces risques sont :

Le syndrome d’alcoolisme fœtal

Le bébé est exposé à l’alcool ingéré par la maman et comme l’alcool est toxique, le développement physique et mental du bébé est directement affecté. Lorsqu’un bébé nait avec des problèmes causés par la consommation d’alcool de la maman, il reçoit un diagnostic de syndrome de l’alcoolisme fœtal (SAF).

Un enfant atteint de ce syndrome aura :

  • Des malformations faciales et squelettiques;
  • Un retard de croissance, autant au niveau du poids que de la taille;
  • Un déficit intellectuel léger ou plus sérieux;
  • Des difficultés sur le plan social.
Même si un enfant qui a été exposé à l’alcool durant la grossesse ne reçoit pas de diagnostic de syndrome d’alcoolisme fœtal, il peut être atteint d’une ou de plusieurs séquelles physiques, intellectuelles ou comportementales.

Comment éviter la consommation d’alcool durant la grossesse

  • Trouvez d’autres façons de relaxer et de réduire votre niveau de stress : écouter de la musique douce, la méditation, la lecture, faire des marches, etc.
  • Lisez notre article Recettes de cocktails sans alcool pour découvrir de nombreuses façons de servir des classiques que vous aimez... mais sans alcool!
  • Demandez de l’aide et du soutien à vos proches pour garder votre motivation et vous souvenir de toutes les bonnes raisons de votre choix.
  • Parlez avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé afin qu’il puisse vous épauler dans votre cheminement.

Sources : Éducalcool, Santé et services sociaux Québec.

Image de Mariem Melainine

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 d?sinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac ? dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires