Allaitement

10 trucs pour faciliter l'allaitement

Allaiter, ça s’apprend. Si les premières semaines sont parfois plus difficiles, plus on allaite, plus ça devient aisé – et agréable! Voici les 10 trucs à vous rappeler pour faciliter votre allaitement.

S’informer sur l’allaitement et le lait maternel en période prénatale

Certes, allaiter, c’est naturel : mais il est néanmoins nécessaire de se préparer à le faire. Comment? En vous informant pour avoir une bonne idée de ce que c’est. Demandez à des femmes de votre entourage qui ont allaité de vous parler de leur propre expérience. Vous pouvez aussi faire appel à un organisme spécialisé, où vous trouverez sans peine une âme charitable qui se fera une joie de vous partager son vécu, de même que quelques conseils fort utiles!

Avoir bébé en contact peau à peau immédiatement à la naissance

En effet, le contact peau à peau encourage l’éveil des sens de bébé et lui donne envie de prendre le sein, tout naturellement, par instinct. Mais ce n’est pas tout : le contact peau à peau a d’autres effets bénéfiques! Par exemple, il permet à bébé de mieux conserver sa chaleur, ce qui le calmera beaucoup lors de la mise au sein.

Offrir le sein dès que bébé commence à le chercher

Idéalement, on offre le sein à bébé dans sa toute première heure de vie, ce qui favorisera un bon départ. En effet, les réflexes de votre nourrisson sont alors plus vifs et il devrait réussir à prendre le sein assez rapidement. De plus, cette toute première tétée se gravera dans la mémoire de votre bébé, ce qui aura pour effet de lui permettre de recommencer le mouvement, au besoin.

Apprendre à connaître les signes de la faim et de la satisfaction de bébé

Peu à peu, vous reconnaîtrez les signes de faim de votre enfant. En effet, lorsque bébé a faim, sa respiration change, il bouge les yeux sous ses paupières fermées, il remue ses bras et ses jambes, s’étire, porte les mains à sa bouche ou au visage et fait des mouvements de succion, cherchant à téter. Bien sûr, si vous ne lui donnez pas tout de suite à boire, il finira par pleurer.

Certains bébés s’endorment en buvant : ceci ne signifie pas nécessairement qu’ils ont assez mangé, mais plutôt qu’ils sont très confortables, entre vos bras. Stimulez-le un peu, pour qu’il continue à boire. Ceci pourrait vous éviter d’allaiter à des fréquences très rapprochées.

Allaiter au besoin, selon la faim de bébé

Oui : des tétées fréquentes stimulent la production de lait et rassurent bébé, qui vit une période d’adaptation intense. Souvenez-vous que les bébés ne tètent pas tous à la même fréquence, et ne prennent pas le même temps non plus. Alors que certains sont très gloutons, d’autres ont besoin d’être encouragés, voire stimulés à prendre le sein : c’est ce qu’on appelle allaiter au besoin, et il est important de le faire jusqu’à ce que bébé reprenne son poids de naissance. Ensuite, vous pouvez allaiter à la demande, lorsqu’il demande à boire.

Cohabiter jour et nuit avec bébé

Le fait d’avoir bébé tout près vous même la nuit permettra de répondre plus rapidement à ses besoins, mais aussi d’apprendre à mieux les reconnaître.

S’assurer que bébé a une bonne prise du sein et une succion efficace

Une bonne prise du sein est essentielle : ceci permet à votre bébé de bien boire, tout en vous empêchant de souffrir. En effet, si la prise n’est pas bonne, les tétées pourraient blesser vos mamelons. Si la tétée est inconfortable, n’hésitez donc surtout pas à demander de l’aide. Allaiter ne devrait pas être douloureux.

Éviter de sauter des tétées

Et, dans le même ordre d’idées, éviter de calmer bébé avec une tétine ou un biberon avant 4, voire 6 semaines. Si vous allaitez au sein exclusivement, votre production de lait sera bien meilleure.

Par ailleurs, la prise au biberon est très différente que celle au sein et ceci pourrait nuire à l’allaitement et diminuer votre production de lait. Souvenez-vous qu’il est tout à fait normal que le nouveau-né demande souvent le sein : en plus de le nourrir, cela le réconforte. Plus il grandira, plus il y aura de temps entre ses tétées.

Avoir du soutien

On a souvent l’impression que la femme est seule, lorsqu’elle allaite, puisque personne ne peut le faire à sa place. Pourtant, il est primordial d’avoir de l’aide, mais aussi du soutien moral. Évitez l’isolement! Et si votre conjoint travaille, ou n’est pas présent durant les tétées, n’hésitez pas à communiquer avec des groupes d’aide, ou tout simplement des groupes de femmes qui ont des enfants de votre âge. Un bon soutien et une oreille attentive font une grande différence!

Se faire confiance et savourer le plaisir d’être parents!

Vous verrez : plus le temps passera, plus l’allaitement deviendra naturel, simple, et amusant! Profitez de cet instant privilégié avec votre bébé et faites-vous confiance. En cas de doute, n’oubliez jamais que, malgré les apparences, vous n’êtes pas seule.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Dormez en toute quiétude grâce à Angelcare

Gagnez un moniteur de mouvements respiratoires pour bébé avec video

Nos Concours

Cet hiver restez au chaud grâce à Louis Garneau!

Participez pour gagner des sous-vêtements en polar pour enfants et adultes

Commentaires