Couple/Sexualité

Le stérilet convient-il à toutes les femmes?

Il existe deux variétés de stérilets. Le premier, le stérilet classique en cuivre, est moins dispendieux, mais ne convient pas aux femmes qui ont de gros maux de ventre, durant les règles. Le deuxième en revanche, qui contient des hormones, pourrait bien aider à diminuer les symptômes parfois désagréables, voire douloureux, occasionnés par les règles. On dit même que certaines femmes n’ont plus du tout de menstruations à la suite de la pose de celui-ci! Le rêve, quoi! Mais qu’en est-il vraiment?

Efficace

D’emblée, il faut dire que le stérilet avec hormones est un moyen de contraception très efficace (99,9 %) et, puisqu’il l’est durant quelques années (5 ans pour Mirena, 3 ans pour Jaydess), il simplifie en effet la vie de plusieurs femmes, contrairement à la pilule contraceptive, que l’on peut facilement oublier, ou le condom, qui déplait à plusieurs. Beaucoup l’adorent : non seulement, elles n’ont plus de symptômes lors de leurs règles, elles n’ont souvent plus de règles du tout! Mais ce n’est pas le cas pour toutes les femmes… En fait, emballées à la perspective de ne plus avoir plus de menstruations, ainsi qu’un moyen de contraception efficace auquel elles n’auront plus à penser, certaines femmes ne se renseignent pas suffisamment sur les effets indésirables que le stérilet avec hormones peut occasionner. Et, il faut le dire, cette liste est assez longue...

Des effets indésirables

Avant de vous installer un stérilet avec hormones, votre médecin devrait d’ailleurs prendre le temps de vous expliquer les effets indésirables qui pourraient vous affliger ou, à tout le moins, vous demander de lire le livret qui se trouve à l’intérieur de la boîte du dispositif. Parmi ces effets, on retrouve :

  • Cycle menstruel irrégulier, plus long;
  • saignements abondants;
  • saignements imprévus ou répétés (spotting) entre les menstruations;
  • arrêt complet des menstruations pour 20 % des femmes après un an d’utilisation;
  • maux de tête;
  • sensibilité des seins;
  • dépression;
  • gain de poids;
  • douleur et crampes;
  • acné, peau grasse;
  • diminution de la libido;
  • kystes ovariens qui se résorbent habituellement de façon spontanée.
Peu d’études

Vu sa mise en marché récente (2001 dans le cas de Mirena), il existe donc peu de données sur les impacts du contraceptif sur la santé et sur l’expérience des femmes. Bref, on ne connaît pas les effets à long terme de la diffusion d’hormones par les organes génitaux. Cependant, depuis peu, de plus en plus de femmes témoignent et admettent avoir eu beaucoup de problèmes avec Mirena. Ainsi, il n’est pas rare que ce « spotting », qui ne devait durer que quelques semaines, se soit étalé sur plusieurs mois. En plus des effets secondaires cités ci-haut, plusieurs femmes se sont plaintes de douleurs aux articulations, aux jambes, au dos, ou encore de pertes de cheveux, d’eczéma ou de troubles de la vue : mais aucune étude ne le prouve. En plus de la diminution de la libido, certaines admettent aussi ressentir des douleurs au ventre après avoir eu des rapports sexuels et, parfois, des saignements.

Et le moral?

Il y a quelques mois, la lettre d’une mère qui avait vu la vie de sa fille basculer quelques mois après la pose de son stérilet a ébranlé la communauté. Même si la dépression fait partie des possibles effets secondaires du stérilet avec hormones, on en parlait, jusque-là, très peu. Pourtant, de plus en plus de femmes ayant eu un stérilet de ce genre admettent avoir eu des sautes d’humeur et des pensées noires. La bonne nouvelle, c’est que ces effets se résorbent très rapidement lorsqu’on retire le dispositif. Le hic, c’est que plusieurs femmes ne comprennent pas pourquoi elles se sentent aussi mal, puisque leur médecin ne leur a jamais mentionné ces risques, et qu’elles n’ont pas lu la littérature accompagnant le produit.

Un suivi indispensable

C’est votre gynécologue qui assurera la pose et le retrait du stérilet. De plus, il vous recevra 6 à 8 semaines plus tard, afin de s’assurer que tout va bien. Ceci dit, on conseille fortement aux femmes de faire un suivi régulier de l’emplacement du stérilet, idéalement auprès de son gynécologue, et ce, tous les 3 à 6 mois. Même si ceci est rare, il arrive que le stérilet migre à l’intérieur du corps de la femme et une opération chirurgicale peut alors être nécessaire pour l’en retirer.

Le stérilet peut aussi être expulsé du corps, sans que la femme s’en rende compte, au cours des règles par exemple.

De plus, dès l’apparition d’effets secondaires gênants et récurrents, il est approprié de consulter votre gynécologue afin de s’assurer que le stérilet n’est pas à l’origine de ces pathologies. Comme nous le mentionnions, si le stérilet vous incommode, un retrait suffit pour que cessent ces effets secondaires indésirables.


Cette semaine
Côtes levées à la tire d’érable pour la mijoteuse

Un peu comme l’huile d’olive pour l’Italie, le sirop d’érable est le trésor liquide du Québec. Cette recette présentée par Érable du Québec est bonne à s’en lécher les doigts!  

Vivre une grossesse en pandémie

Je ne sais pas pour vous, mais moi, je m’étais souvent imaginé de quoi aurait l’air ma première grossesse. Cours de yoga avec d’autres futures mamans, aquaforme, séances de magasinage pour bébé, dîners entre amies, etc. Puis est arrivée la pandémie…

Littérature jeunesse : 8 histoires de femmes inspirantes

Elles sont nombreuses ces femmes, plus grandes que nature, à avoir changé le cours de l’histoire. Loin des projecteurs et des artifices, elles ont contribué à nous donner un monde meilleur. Plus libre. En voici quelques-unes à faire (re) découvrir à nos enfants.

Nos Concours

Gagnez le livre Margot et Clémence 'Le Dodo'

Participez pour gagner un livre pour enfant 0 à 2 ans

Pour simplifier l'organisation familiale!
Minimo motivation ludique

Gagnez les nouveaux outils de planification des repas

Gagnez un coffret de produits Attitude

Participez pour gagner l'ensemble familial pour les mains

Commentaires