Couple/Sexualité

La ligature des trompes

À quoi sert la ligature des trompes? Est-elle réversible? Quelles sont les conséquences et quelle est la procédure? Voici quelques points à considérer avant de prendre cette grande décision.

La ligature des trompes est une chirurgie visant à empêcher la grossesse de manière permanente. Bien qu’il soit parfois possible d’en renverser les effets par une deuxième chirurgie, c’est plutôt une procédure destinée aux femmes qui ne veulent pas ou qui ne veulent plus avoir d’enfants.

La prise de décision

La ligature des trompes est une intervention chirurgicale qui a pour objectif d’empêcher la grossesse de manière permanente et cette opération comporte un certain nombre de risques. Il est donc important d’être bien certaine de ne plus vouloir d’enfants avant d’entreprendre ces démarches. Plusieurs médecins suggèrent également de ne pas prendre cette décision tout de suite après un accouchement et d’attendre quelques mois pour y réfléchir sérieusement. Si vous avez le moindre doute, il serait plus prudent d’utiliser une autre forme de contraception puisque l’opération visant à renverser la ligature des trompes ne réussit pas toujours.

Avantages et inconvénients

La ligature des trompes a l’avantage de ne pas interférer avec le cycle hormonal, de n’entraîner aucun effet indésirable à long terme, d’être fiable et permanente et d’enrayer les coûts associés à la contraception. Toutefois, elle requiert plusieurs rendez-vous chez le médecin, ce qui suppose une attente assez longue dans notre réseau de santé. Aussi, sa nature irréversible implique un risque de regret si la mère change d’idée en cours de route.

La procédure et ses risques

La ligature peut être pratiquée au moment d’une césarienne, alors que la patiente est déjà sous anesthésie, si sa décision était déjà prise. Sinon, l’opération aura lieu sous anesthésie locale ou générale et sous forme de laparoscopie, c’est-à-dire que le médecin insérera un laparoscope (une caméra munie d’une lumière) sous le nombril et l’instrument requis pour l’intervention an pratiquant une incision au-dessus du pubis. Afin d’empêcher le passage des ovules vers l’utérus, les trompes peuvent être obturées à l’aide de bagues ou brûlées à l’aide d’un courant électrique puis attachées. Cette procédure dure environ trente minutes et la patiente peut retourner chez elle le même jour.

Parmi les risques liés à l’opération, il est possible que les organes voisins, tels que les ovaires, l’intestin et l’utérus soient endommagés. Des saignements et une infection peuvent également se produire et des vaisseaux sanguins ou des nerfs peuvent être endommagés. Si des complications surviennent, il est possible qu’une chirurgie d’urgence ou des transfusions de sang soient nécessaires. Bien que très rares, des décès ont aussi été rapportés.

Après la chirurgie

La chirurgie est efficace immédiatement et la contraception n’est donc plus nécessaire en sortant de l’hôpital, sauf si vous avez de nouveaux partenaires puisqu’elle ne protège pas des infections sexuellement transmissibles. Les femmes qui ont recours à la ligature des trompes continuent d’avoir des menstruations et il est possible de reprendre les activités sexuelles dès qu’il est confortable de le faire soit entre quatre et sept jours après l’opération.

La convalescence dure de deux à cinq jours pendant lesquels les femmes peuvent ressentir des crampes, une douleur au cou et aux épaules, une nausée légère et une gorge sèche si un tube respiratoire a été utilisé pendant la chirurgie. Il est également possible que la femme ressente une fatigue généralisée et que son abdomen soit gonflé.

Grossesse accidentelle

À la suite de la chirurgie, il existe un risque minime de grossesse allant de 1 % à 2,5 %. En général, ce sont les patientes les plus jeunes qui présentent le plus de risques de grossesse accidentelle. Si vous tombez enceinte après une ligature des trompes, vous avez de bonnes chances de vivre une grossesse normale, mais le risque de développer une grossesse ectopique est tout de même accru. Si vous avez subi cette chirurgie et si vous ressentez des douleurs vives sur un ou les deux côtés du bas de l’abdomen, si vous avez sauté des menstruations et vous sentez faible ou étourdie, il est important de consulter un médecin rapidement.

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires