Tous les blogueurs

Nos blogueurs

Articles récents

Mes Saint-Jean, d’hier à aujourd’hui Blogues

Mes Saint-Jean, d’hier à aujourd’hui

Maman Zarb

J’ai 5 ans. Peut-être moins. Je suis assise dans les escaliers extérieurs, ceux qui mènent à notre petit appartement. Une légère brise provient du jardin, derrière chez nous, et des effluves de savons frais chatouillent mes narines. J’ai déjà pris mon bain.

19 juin 2019
Le slow travel en famille Blogues

Le slow travel en famille

Caroline Jacques

Vous connaissez le mouvement « slow » en vogue depuis les années 2000? Ce courant de pensée s’est retrouvé jusque dans notre assiette avec le « slow food ». Et si vos prochaines vacances se déroulaient en mode lent?

29 mai 2019
Quand la posture va, tout va Blogues

Quand la posture va, tout va

Maman Zarb

De ses premiers pas à aujourd’hui, fiston a toujours eu une démarche atypique : les pieds vers l’extérieur. Sa condition ne semblait pas problématique, jusqu’à ce que les douleurs apparaissent et commencent à handicaper ses activités quotidiennes.

27 mai 2019
Pleurer, c’est pour les filles! Blogues

Pleurer, c’est pour les filles!

Maman Bambi

Plus jeune, lorsque mon frère pleurait, mon grand-père demandait à ma grand-mère d’aller lui chercher une robe. Pleurer c’est pour les filles; mais pourquoi? Parce que les filles sont plus faibles ou parce que les filles ont des émotions?

22 mai 2019
Briser ou non le mythe de la «Badass Mom»? Blogues

Briser ou non le mythe de la «Badass Mom»?

Carla Beauvais

Faites le test. Allez sur Amazon et tapez le mot “Badass Mom”. La série de titres de livres proposés est assez hallucinante : “You are a badass Mom, The Badass Single Mom’s survival guide”, Badass Mom gets stuff done”, et ça, c’est sans oublier toutes les citations qui vont dans le même sens et qu’on retrouve sur Google.

15 mai 2019
La fête des mères de la maman célibataire Blogues

La fête des mères de la maman célibataire

Maman Bambi

La voilà qui arrive : ma troisième fête des mères. Fête que je qualifie de surconsommation mais qui parvient tout de même à me tirer quelques larmes à chaque année en nous regardant, toi et moi mon garçon, et la chance que j’ai d’être ta mère.

8 mai 2019