Bébé

L'enfant qui frappe tout ce qui bouge

Voilà que votre petit amour s’est transformé en petite bombe à retardement qui, à la moindre colère, frappe sur tout ce qui bouge… Mais quelle mouche l’a piqué?

Certes, il est déstabilisant, voire dérangeant, d’être ainsi témoin des accès de rage de notre petit amour. Quelles raisons peuvent bien le motiver à agir aussi impulsivement? Dès que quelque chose l’irrite, votre enfant vous frappe, frappe son frère ou sa sœur, peut-être même ses petits copains de la garderie. Réalise-t-il qu’il risque de faire mal aux autres, physiquement, bien sûr, mais aussi psychologiquement? Il faut agir, mais comment?

Pourquoi mon enfant donne-t-il des coups?

D’abord, il faut dire que ce type de comportement n’est pas rare chez les enfants de 2 à 4 ans, qui ne frappent pas par « méchanceté ». Pour les petits, exprimer leurs émotions n’est en effet pas une chose si aisée. Si bien que, lorsqu’il est placé devant une limite contraignante, qui brime son propre plaisir, l’enfant se sentira frustré. Cette frustration est difficile à gérer pour lui, qui ne possède pas les mots pour l’exprimer, et qui n’a pas encore un grand contrôle sur lui-même. Ces deux choses viendront heureusement avec le temps.

Il se peut aussi que votre enfant, en agissant agressivement, soit en train de tester vos limites : jusqu’où puis-je aller? se demande-t-il. Il espère sans doute qu’en agissant de la sorte, en vous déstabilisant, il réussira à vous faire changer d’avis. En fait, il s’agit du même mécanisme que la célèbre « crise du bacon » dans l’allée de la boutique de jouets. Comme il dit « non » à tout, donner des coups est, pour lui, une façon de clamer son autonomie et son individualité.

Un comportement inacceptable

Bien que ce comportement soit fréquent et normal chez la plupart des enfants, il n’est pas acceptable pour autant et il ne faut pas le banaliser. Peu importe les raisons qui motivent votre enfant à donner des coups, vous devez réagir rapidement et lui faire comprendre qu’un tel comportement est tout simplement inacceptable. Bien sûr, il a le droit d’être déçu, même fâché, mais de le démontrer de cette façon n’est admissible en aucun cas. En effet, il est nécessaire de faire comprendre à votre enfant que la violence n’est jamais la solution et, surtout, celle-ci ne devrait pas être banalisée. Invitez-le plutôt à communiquer avec des mots.

Le respect des autres

Même si le concept de « respect » peut être un peu abstrait pour les enfants, le plus tôt on le leur apprend, le mieux c’est. C’est en vous observant, et en apprenant peu à peu à respecter les autres membres de sa famille que votre enfant commencera enfin à le comprendre. Si vous le laissez vous frapper, il croira qu’il en a le droit et frappera aussi les autres qui le contrarieront. Il a bien entendu le droit de vivre dans un environnement sécuritaire, un droit que tous les membres de la famille ont aussi.

Les enfants ont tous besoin de limites : elles sont extrêmement sécurisantes pour eux! Vous devez donc prendre le temps de lui expliquer quels sont les gestes qui sont acceptables, et ceux qui ne le sont pas. Par exemple, on ne frappe jamais quelqu’un, et on ne le mord pas non plus. Les insultes sont aussi à proscrire. Vous l’aiderez ainsi à avoir de bonnes relations avec les autres, enfants et adultes.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin 2019 – Jour 10 – Boiron

À gagner: un ensemble de produits Boiron pour survivre à l'hiver

Nos Concours

Vivre la magie de Noël grâce à Exporail!

Exporail vous offre la chance de gagner un forfait famille

Commentaires