Bébé

Pourquoi faut-il imposer des limites aux enfants?

Vous interrogez-vous sur la discipline? Voici quelques informations pratiques sur les limites à poser chez les petits.

Lorsqu’il est question des enfants, l’expression « mettre des limites » fait référence au cadre de discipline que l’on installe. Bien que certains parents redoutent ainsi de faire de la peine à leur petit, les limites sont sécurisantes et mènent à une meilleure entente parent-enfant. À plus long terme, la discipline a pour but d’éduquer les enfants afin qu’ils comprennent le fonctionnement des règles en situation sociale, qu’ils deviennent des enfants autonomes et développent une bonne estime d’eux-mêmes.

Le cadre est différent d’une famille à l’autre, car différents facteurs comme la personnalité des parents, le type de discipline qu’ils ont reçu, leur connaissance sur la discipline et le tempérament de l’enfant peuvent influencer leur d’agir avec les enfants. Ces facteurs peuvent expliquer entre autres pourquoi votre enfant vous répète sans cesse que « les parents de son ami les laissent faire telle ou telle autre chose » qu’il n’a pas le droit de faire à votre maison. Chaque parent détermine ses limites!

Un élément important à considérer lorsqu’on établit les limites avec son enfant, c’est qu’elles aient du sens pour les parents, qu’elles soient cohérentes. Si par exemple, le fait que votre plus jeune joue au ballon dans sa chambre ne vous dérange pas tellement, le lui interdire pourrait faire en sorte que lorsqu’il ne respecte pas la consigne, qu’il ait parfois une conséquence. Ce faisant, malgré vous, vous venez de briser la règle d’or lorsqu’il est question de limites : être cohérente et la constante.

Pourquoi mettre des limites cohérentes et constantes?

Nous souhaitons donner aux enfants des limites cohérentes et constantes pour les mêmes raisons que lorsque nous jouons à un jeu de société avec eux, nous ne changeons pas les règles selon nos humeurs ou le moment de la journée. Lorsqu’on joue avec nos enfants, on adapte les règles à leur âge (au besoin), mais on ne les modifie pas sans avertissement! Si nous le faisions, notre petit vivrait de la frustration, il ne saurait plus quand telle ou telle action serait permise, ce qui aurait pour effet chez lui de tester les limites.

En fait, face à une limite qui n’est pas constante, les comportements de l’enfant se retrouvent sous ce que l’on appelle un programme de renforcement intermittent. Ce type de programme renforce les comportements de l’enfant selon des paramètres qu’il ne peut lui-même déterminer avec certitude. Il se dit alors « des fois je peux jouer au ballon dans ma chambre et c’est correct, peut-être qu’aujourd’hui, je pourrais… ». Si le comportement de l’enfant est renforcé de manière intermittente, il sera alors plus long avant qu’une intervention face en sorte qu’il suive la consigne, parce que selon lui, il y aurait peut-être encore une chance que ça fonctionne. Alors que si vous choisissez de mettre en place une limite qui est cohérente pour vous, elle sera plus facile à appliquer de manière constante.

Comment intervenir?

La première intervention à privilégier lorsqu’on remarque des comportements problématiques chez un enfant (qui n’a pas de trouble particulier), c’est de jouer avec lui! Une grande proportion des comportements dérangeants ou inappropriés des enfants a pour fonction la recherche d’attention de l’adulte. Jouer avec lui est une façon plaisante de lui fournir l’attention et les manifestations d’amour dont il a besoin. Il s’agit simplement de jouer avec lui, quelques minutes, tous les jours.

L’auteure Brigitte Racine qui a écrit « La discipline, un jeu d’enfant » propose de se poser les deux questions suivantes afin de savoir si le parent devrait intervenir ou non devant un comportement de son enfant :

  • Est-ce que ce comportement est dangereux pour sa sécurité physique ou celle d’autrui?
  • Est-ce que ce comportement aura un effet sur sa vie dans le futur?

Lorsqu’on désire mettre des limites aux enfants, il est d’abord préférable d’en discuter entre parents. Les parents peuvent avoir été élevés dans des milieux où la discipline était différente, ce qui peut influencer leur attitude parentale. D’une manière ou d’une autre, notre style éducatif comme parent sera confronté à celui de l’autre parent. Qu’ils soient semblables ou non, les styles éducatifs vont être appelés à se combiner afin trouver un style familial unique. Les parents deviennent alors une équipe qui applique les limites de manière cohérente et constante.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

25 cadeaux sous le sapin, jour 15 présenté par : Cubik

Concours de Noël 2018, jour 15 présenté par : Cubik

Nos Concours

Faites le tour du monde avec Lila!

Gagnez votre exemplaire du livre: Un tour du monde pour l'anniversaire de Lila!

Découvrez la douceur Johnson’s

Nouvelle gamme pour la peau délicate des nouveau-nés

Commentaires