Santé

Comprendre les comportements agressifs

La petite enfance est une période critique pour l’apprentissage du contrôle des comportements agressifs. Et il est possible d’intervenir au bon moment pour canaliser ces comportements?

Voici quelques faits recueillis par le Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants.

Que savons-nous?
  • L’aptitude du cerveau à contrôler les comportements agressifs dépend de la qualité des soins prénataux et des soins prodigués durant la petite enfance (0 à 5 ans).
  • Dès l’âge de 2 mois, les nourrissons font des colères. La plupart des bébés vont mordre, frapper ou tirer les cheveux dès qu’ils en sont capables.
  • Avant l’âge de 3 ans, la plupart des garçons et des filles recourent à l’agression physique. Ces comportements sont surtout fréquents entre 2 et 3 ans.
  • Les enfants utilisent l’agression physique lorsqu’ils vivent des émotions intenses (par exemple la colère) ou simplement comme moyen d’obtenir ce qu’ils veulent.
  • Les petites filles cessent d’utiliser l’agression physique plus rapidement que les garçons.
  • Les petites filles utilisent plus tôt et plus souvent l’agression indirecte (par exemple, dire du mal d’une amie).
  • Avec le développement du langage et des habiletés sociales, la plupart des enfants ne recourent plus à des comportements agressifs au moment d’entrer à l’école.
Être attentif...
  • à la qualité du mode de vie pendant la grossesse.
  • à la qualité des soins qui permettent au cerveau du bébé de se développer normalement.aux réactions de l’entourage face aux agressions du jeune enfant (p. ex. rire, tolérance, etc.).
  • à la forme des agressions : sont-elles physiques, verbales ou indirectes?
  • aux émotions qui provoquent les agressions du jeune enfant.
  • à la discipline utilisée.
Que peut-on faire
  • Éviter les stress et l’absorption de fumée, d’alcool et d’autres substances toxiques durant la grossesse.
  • Choisir un milieu de garde qui fournit au bébé des soins et des stimulations adéquats.
  • Assurer une surveillance étroite des interactions entre les jeunes enfants.
  • Établir des règles claires qui découragent les comportements agressifs.
  • Encourager l’enfant à exprimer verbalement ses émotions et à développer sa sensibilité aux autres.
  • Recourir à des punitions adaptées à l’âge et qui favorisent les apprentissages (p. ex., consoler la victime, réparer le tort causé, se réconcilier, etc.).Amener l’enfant à chercher d’autres moyens que l’agression pour obtenir ce qu’il veut.
  • S’assurer que l’enfant n’obtient aucun gain à la suite de ses agressions. 

Informations

Les comportements agressifs (1) : Les comprendre pour mieux les gérer. In: Tremblay RE, Barr RG, Peters RDeV, Boivin M, eds. Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants. Montréal, Québec : Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants;  2008. Disponible sur le site. Page consultée le 13 avril 2009.

Centre d'excellence pour le développement des jeunes enfants (CEDJE)

Pour une compréhension plus approfondie de différents sujets concernant les enfants, consultez nos textes d’experts dans l’Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants, accessible gratuitement.


Cette semaine
L'importance de dire « merci »!

Malgré les petits soucis de la vie, nous avons toutes plusieurs raisons d’être reconnaissantes. Ça tombe bien : il est prouvé que dire merci est un gage de bonne santé physique et relationnelle! 

5 bricolages pour l'Action de grâce

Voici quelques suggestions de bricolage qui pourraient servir à décorer la table le soir de l’Action de grâce.

Activités pour profiter pleinement de l'Action de grâce

Le long week-end de l’Action de grâce est arrivé et, avec lui, l’occasion de profiter à 100% de son petit nid familial  dans une ambiance de plaisir, de couleurs et surtout de détente. Voici comment vraiment profiter de ce congé bien mérité.  

Électricité : pour une maison à l’épreuve de bébé

Présenté par Hydro-Québec

On le sait, les bambins sont des êtres très curieux ! Ils découvrent le monde qui les entoure un peu plus chaque jour et, dès lors qu’ils apprennent à ramper, ils deviennent très difficiles à arrêter ! 
 

Nos Concours