Famille

Être maman à la maison

De plus en plus de femmes font le choix de rester à la maison avec leurs tout-petits au lieu de retourner travailler. On explore la vie d’une maman à la maison pour vous aider à faire un choix!

Plus de 25 % des mamans québécoises qui ont un enfant de moins de six ans font le choix de rester à la maison pour s’occuper de leur famille à temps plein. De plus, selon un sondage CROP-La Presse, 70 % des femmes qui travaillent aimeraient également faire ce choix. Cette pratique, autrefois une nécessité pour les familles, constitue à présent une décision personnelle pour les femmes. Mais qu’est-ce que ça représente aujourd’hui être une maman à la maison?

Pourquoi choisir d’être maman à la maison

Les raisons varient d’une femme à l’autre, mais tournent souvent autour d’un désir d’être présente auprès des enfants durant les premières années de vie. Les femmes qui choisissent de rester à la maison y voient une panoplie d’avantages qui font pencher la balance :

  • Être aux premières loges des apprentissages importants et assister leurs enfants en tout temps.
  • Une augmentation de leur qualité de vie pour certaines, puisqu’elles trouvaient la conciliation travail-famille difficile ou stressante à gérer.
  • Avoir le temps de s’épanouir au point de vue personnel, se donner le temps de faire des projets dont elles rêvaient ou entreprendre une réorientation de carrière en fonction de leurs nouvelles passions.

Devenir maman à la maison revient donc à faire un choix en fonction de ses valeurs personnelles et familiales. Ce choix demande beaucoup d’organisation, autant au point de vue logistique qu’au point de vue financier, mais lorsqu’il est fait de façon éclairée, il peut tout à fait convenir aux familles d’aujourd’hui. C’est pourquoi c’est important, avant de faire le grand saut, de considérer tous les aspects et d’évaluer leurs impacts pour être bien préparée pour cette nouvelle aventure!

Conséquences financières

Il faut naturellement considérer l’aspect financier puisque si vous arrêtez de travailler, vous aurez un salaire de moins pour veiller à toutes les dépenses de la famille. Bien entendu, toutes les dépenses reliées au travail disparaitront, mais c’est important quand même de faire un budget réaliste et surtout détaillé afin de voir si votre mode de vie doit être modifié afin de ne pas vous retrouver dans une mauvaise situation financière.

Il deviendra primordial d’avoir une discussion ouverte et honnête avec votre conjoint sur la gestion des dépenses lorsqu’il sera le seul à contribuer monétairement. C’est important que votre conjoint réalise que vous faites un investissement à long terme pour votre famille et que vous ne devez pas devenir complètement dépendante de lui à cause de ce choix familial. Voici quelques points importants à aborder lors de cette discussion :

  • Est-il réellement d’accord avec cette décision et est-ce qu’il planifie vous soutenir dans cette nouvelle réalité?
  • Comment allez-vous partager les revenus afin de ne pas vous retrouver dans une situation monétaire déplaisante ou carrément instable?
  • Devrez-vous justifier chaque dépense familiale ou personnelle?
  • Si vous ne travaillez pas, vous ne pourrez pas cotiser à la Régie des rentes du Québec. Est-ce que votre conjoint est disposé à contribuer à votre REER en échange?
  • Vous vivez en union de fait? Assurez-vous d’avoir tous vos documents légaux à jour afin d’éviter d’être démunie si un jour vous vous séparez.
Perception de l’entourage

Une fois que vous aurez réglé l’aspect financier, il faudra vous pencher sur la perception de votre entourage par rapport à votre décision de rester à la maison. Beaucoup de mamans disent se sentir jugées par leur entourage, que ce soit par le conjoint, les amies ou la famille, et se sentent alors obligées de justifier leur choix.

En effet, le choix de rester à la maison est encore perçu comme étant marginal et peut être perçu comme un manque d’ambition, de la paresse ou carrément comme un choix antiféministe et dégradant. Même si cette fausse perception ne doit pas affecter votre choix, il faut que vous soyez préparée à défendre vos valeurs à l’occasion. Parlez-en ouvertement avec votre entourage et faites valoir que votre décision est réfléchie et qu’elle rejoint vos valeurs communes. Ainsi, vous obtiendrez leur soutien dès le départ au lieu de jugements créés par l’incompréhension.

Le quotidien

Beaucoup de mamans qui envisagent de quitter leur travail pour plusieurs années ont peur de s’ennuyer. Mais être maman à la maison ne veut pas dire ne rien faire, au contraire! Il existe une foule d’options pour se dégourdir le corps et l’esprit avec les enfants, comme les cours mère-enfant, les sorties familiales éducatives, les regroupements de mamans à la maison, les popotes collectives, l’heure du conte, le parc et plus encore. Prenez le temps de vérifier quelles activités sont offertes dans votre quartier ou dans votre ville et fixez-vous des objectifs pour vous obliger à entretenir un réseau social probablement différent de votre vie d’avant, mais tellement enrichissant!

Mettre sa carrière en veilleuse

Une autre inquiétude des femmes qui veulent devenir mamans à la maison est de mettre leur carrière en veilleuse et de ne pas être certaine de retrouver leur place ou même de se trouver un emploi lorsqu’elles seront prêtes à retourner au travail. C’est effectivement insécurisant d’avoir un trou de quelques années dans son cheminement professionnel, mais selon votre domaine d’emploi vous pourrez peut-être suivre des formations de mises à jour ou faire un retour graduel qui vous permettra de rafraichir vos connaissances.

Être maman à la maison est surtout une expérience unique qui enrichira votre personnalité et vos compétences dans plein de domaines!

Et vous, pensez-vous devenir maman à la maison? On veut vous lire dans les commentaires!

Références

Image de Mariem Melainine

Maman de deux belles filles, Mariem Melainine est passionnée par la maternité et l'écriture. Au travers de ces articles, elle offre des conseils pratiques pour les futures et nouvelles mamans. 


Cette semaine
Initier les enfants au compostage

Présenté par Cascades Fluff & Tuff®

Nul n’ignore désormais l’importance de composter à la maison afin de réduire sa production de déchets et, par le fait même, son empreinte environnementale. 
 

Soins beauté pour mamans pressées!

Présenté par Bioderma

Quand on devient maman, chaque minute compte ! Concrètement, on a peu, voire pas de temps pour se coiffer et se maquiller le matin et on est souvent trop fatiguées le soir pour s’offrir une routine de démaquillage digne de ce nom.

10 recettes parfaites pour le thermos

Parce que les enfants, comme les adultes, n’en peuvent plus, au bout d’un moment, du sempiternel sandwich au jambon, voici 10 recettes nourrissantes qui se transportent très bien dans un récipient isolant (en plus de faire de bons soupers!).

École : Mon enfant ne semble pas s’adapter

Lorsque, du haut de notre vie d’adulte nous regardons la vie d’élève de nos enfants, nous avons tendance à l’idéaliser. Pourtant, il suffit d’un simple petit saut dans le passé pour se souvenir qu’à l’école, tout n’est pas si rose et si simple.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires