Famille

Hommage aux monoparentales

De nos jours, lorsqu'il y a séparation, la garde partagée est presque la norme. Mais il ne faut pas oublier ceux et celles qui vivent seules avec leurs enfants qui ont un conjoint ou une conjointe qui voyagent énormément.

Moi, c’est ma réalité depuis plusieurs années. Mon conjoint voyage beaucoup. Ça lui arrive d’être en tournage cinq semaines, à l’extérieur du pays. J’ai l’habitude... mais depuis que je ne travaille plus de la maison, ça me demande encore plus d’efforts, de compréhension et d’organisation

J’avais envie de partager avec vous mes trucs pour vivre l’équilibre quotidien auquel j’aspire afin d’être une femme heureuse et accomplie avec mes filles, au boulot et... avec moi-même.

Pas le choix de préparer d’avance les repas de la semaine. Étant quelqu’un qui décide habituellement ce qu’on va manger une demi-heure avant le repas, ça m’a demandé de changer mes habitudes... Mais oh! comem cela améliore mon quotidien.

Se lever très tôt. Je me lève entre 5h45 et 6h tous les matins. Ainsi, je suis debout avant mes enfants. Ça me permet de méditer, lire, écrire et faire mes 15 minutes de cardio. Démarrer ma journée ainsi, c’est le plus beau cadeau que je puisse m’offrir.

Faire une sortie sociale pour soi. Un soir par semaine (ou presque), je sors manger ou prendre un verre avec une amie... et c’est merveilleux.

Se permettre de ne pas être disponible pour tout le monde. Je ne peux pas faire plaisir à tout le monde et je dois mettre mes énergies aux bonnes places. Les soirs de semaine, je réponds rarement au téléphone. Ça paraît peut-être sauvage, mais mes journées sont si intenses que l’énergie qu’il me reste va à mes filles. Je suis full disponible pour les autres le weekend.

Profiter du moment présent. Quand ma plus grande est chez son père, ça m’arrive d’être seule pendant la fin de semaine avec ma plus jeune. On fait rien et tout en même temps. Pas de visite, pas d’amis, juste nous deux à être nous, à écouter des films, rire, s’amuser, jouer. Elle a toute mon attention et c’est tellement ce dont nous avons besoin.

Réconfort et reconnaissance

La réalité dans des situations comme ça est que seul, nous devons compenser pour celui ou celle qui est absent. 

Pas toujours simple pour nous, et surtout pas pour nos enfants. Ma petite s’ennuie beaucoup de son papa et plus les semaines avancent, plus elle le réclame. Un jour, pendant un de ses voyages, elle s’est levée et ses premiers mots furent : « J’ai perdu mon papa ».  Sous le charme et le cœur fendu, j’ai dû la réconforter et lui dire ce qui en était. Dans mon cas, c’est quand même pas pire du tout, il est parti travailler, il va revenir, il nous aime et on le voit par Skype à tous les jours.

Même si c’est difficile, je me compte très chanceuse de savoir qu’il y ait un homme que j’aime qui va revenir après ses voyages, heureux de nous voir et très amoureux.

Bonne réflexion! Soyez reconnaissant!

Julie xx

Les Spirituelles

Ody Giroux et Fairouz Saouli-Thielen sont deux coachs certifiées en PNL et en neurosciences, et sont des mamans amoureuses de leurs enfants. Elles sont co-fondatrices de l’entreprise de coaching Groupe Firefly ainsi que Les Spirituelles. Leur mission est de permettre à tous de s’ouvrir à la spiritualité pour atteindre un plus grand bien-être et une plus grande joie de vivre dans le moment présent. A


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours