Activités

Jouer avec mon enfant, c'est important?

Comme parents, quelle importance accordons-nous aux jeux et quel rôle avons-nous dans ses jeux? Finalement, est-ce bien nécessaire de jouer avec lui?

Le jeu permet à l’enfant de faire des apprentissages par la découverte, de développer son ingéniosité par la créativité qu’il éveille, de faciliter ses relations avec les autres par la capacité d’expression qu’il demande et finalement, de stimuler son intérêt à agir par le plaisir qu’il suscite. Ouf! Et après on dira que le jeu est une activité futile et sans effort! Mais nous, comme parents, quelle importance y accordons-nous et quel rôle avons-nous à jouer dans ses jeux? Et finalement, est-ce nécessaire de jouer avec lui?

Jouer avec notre enfant, est-ce vraiment important?

Pour bien se développer à travers le jeu, l’enfant a besoin à la fois de moment de jeux seul, avec des compagnons de son âge et aussi avec un adulte significatif pour lui.

Ses jeux solitaires lui permettent de voguer dans un monde imaginaire que lui seul contrôle et de favoriser son autonomie. Ceux avec les copains lui donnent la chance d’apprendre à interagir avec les enfants de son âge, d’apprendre à faire des compromis et d’être stimulé dans des intérêts différents des siens. 

Et quelle est notre importance comme parents dans ses jeux? Se mettre au niveau de notre enfant - au sens propre comme au figuré - c’est s’ouvrir à son univers. Cela nous permet de l’observer et ainsi de mieux le connaître dans ses intérêts, habiletés et petits défis. D’aussi constater comment il utilise son imaginaire et à quel point il nous admire par ses jeux d’imitation. Prendre le temps de s’arrêter pour jouer avec notre enfant, c’est le faire sentir important à nos yeux et cela favorise le lien d’attachement qui nous relie à lui. Cela a un impact direct sur son estime de lui-même.

Selon Francine Ferland, ergothérapeute et auteure d’un livre fort intéressant sur le sujet (1), voici en bref les avantages des temps de jeux partagés entre le parent et l’enfant et les pièges à éviter :

Avantages reliés à l’enfant
  • Mieux apprendre à le connaître
  • Favoriser le lien d’attachement avec lui
  • Observer les forces et les défis de notre enfant
  • L’aider à développer des intérêts variés
Avantages reliés au parent
  • Mieux profiter du moment présent
  • Réduire le stress
Les pièges à éviter
  • Vouloir transformer systématiquement le jeu en activité éducative
  • Vouloir enseigner à jouer à l’enfant
  • Participer de façon trop intense au jeu de l’enfant

(1) Et si on jouait? Le jeu durant l’enfance et toute la vie, Francine Ferland, Éditions de l’Hôpital Sainte-Justine, 2005

Quand et comment jouer?

Voici quelques trucs qui nous aideront à profiter au maximum des temps de jeux avec notre enfant :

  • Prioriser la qualité sur la quantité. Choisir un moment où on sera le plus disponible possible pour l’enfant. Si on a un horaire très chargé, mieux vaut prendre quelques courtes périodes de jeux plutôt qu’une seule longue où on s’impatiente. Éviter de faire autre chose durant le jeu, comme lire le journal, faire notre liste d’épicerie ou parler au téléphone.
  • Choisir un jeu que nous aimons tous les deux. Inutile de se forcer à faire un bricolage ou à jouer aux petites autos si on déteste cela. L’enfant le sentira. Il existe tellement de jeux, qui correspondent à tous types de personnalités et d’intérêts, qu’on trouvera certainement quelque chose qui nous plaira à tous les deux.
  • Aborder les jeux avec le regard d’un enfant. Ainsi, on n’hésite pas à s’asseoir par terre avec lui, à faire des grimaces, à se déguiser, à embarquer dans l’imaginaire débordant de notre enfant.
À quoi jouer?

Voici quelques suggestions de jeux à faire avec votre enfant :

0-6 mois
  • Jeux d’éveil musical, sonore et visuel
    On met de la musique, on danse, on chante. On utilise des objets colorés et bruyants pour attirer son regard : clochettes, hochets, etc. 
  • Jeux d’imitation
    On fait des grimaces et des sourires afin de susciter des réactions chez notre bébé.
  • Toucher et être touché
    On le masse, on souffle sur son bras ou son pied, on utilise des tissus doux qu’on fait glisser sur sa peau. On se fait des bisous. On l’incite à prendre des objets dans sa main.
6-18 mois
  • Jeux de coucou
    On se cache, on réapparaît. On cache des petits jouets, sous une couverture, sous un plat de plastique pour qu’il les découvre.
  • Jeux de miroir
    On joue avec notre enfant devant un miroir, à sourire, grimacer, froncer les sourcils, plisser les yeux. On observe sa réaction et ses imitations.
  • Jeux de bain et d’eau
    On souffle des bulles de savon dans les airs. On remplit et vide des plats de plastique avec lui.
  • Musique et danse
    On écoute de la musique, on danse avec notre enfant dans les bras ou encore en le tenant par les mains lorsqu’il marche. On suit le rythme en frappant des mains ou en utilisant un instrument de musique.
18 mois à 3 ans
  • Jeux de sons et de bruits
    On essaie de lui faire reconnaître des sons et des bruits de son quotidien : voiture, sirène, vent dans les feuilles, etc.   On imite les cris des animaux ensemble et l’autre devine de quel animal il s’agit.
  • Les parties du corps
    On lui demande de pointer puis, un peu plus âgé de nommer les différentes parties de son corps. On peut aussi en faire des comptines. Qui ne connaît pas : « J’ai deux yeux, tant mieux! »?
  • Jeux d’hiver
    On cache de petits animaux en plastique dans un seau rempli de neige, on démoule la neige du seau sur un plateau à rebords et on gratte la neige pour découvrir l’animal caché.
  • Jeux avec nos mains
    L’enfant de cet âge adore jouer dans des trucs avec ses mains, alors eau, peinture à doigts, sable. N’hésitons pas à nous y plonger aussi!
3 à 5 ans
  • Jeux d’imitation
    On joue au restaurant, à l’épicerie (avant d’envoyer des boîtes vides au recyclage). Et pourquoi ne pas impliquer l’enfant dans la préparation d’une recette simple?
  • Comptines, chansons et histoires
    On récite des comptines et on chante des chansons avec notre enfant. On s’amuse à en changer les mots. On crée notre propre livre d’histoire illustré.
  • Camping intérieur
    On se fait une tente avec des couvertures et des chaises, on y apporte une lampe de poche et on va y lire une histoire ou jouer à un jeu de société avec notre enfant.
  • Bricolage écolo
    On ramasse plein de trucs dans nos bacs à recyclage (cartons d’œuf, rouleaux de papier de toilette, boîtes de jus ou de yogourt) et on en fait un bricolage créatif.
  • Liste d’épicerie
    Comment joindre l’utile à l’agréable? Avec notre enfant, on découpe dans des circulaires les items nécessaires et on les colle sur des feuilles de papier.

Enfin, permettons-nous aussi de laisser aller notre créativité. D’autres idées originales se développeront certainement au fil du temps et du plaisir partagé à jouer avec notre enfant. Allons-y! Au jeu!

Solène Bourque
Psychoéducatrice

Solène Bourque est psychoéducatrice, auteure et enseignante en éducation spécialisée. Elle est également la fière maman de deux enfants de 11 et 13 ans. Depuis 2010, elle a publié huit ouvrages éducatifs pour parents et intervenants et signe aussi des articles pour différents magazines s’adressant aux parents.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez l’édition québécoise du jeu Telestrations!

Participez pour gagner votre copie du jeu Telestrations

Gagnez les jouets officiels de la série Go Go Cory Carson!

Participez pour gagner la station de pompier, le train DJ et les personnages de la série.

Commentaires