Vacances

Les enfants devraient-ils suivre des cours de natation?

Jouer dans l’eau, c’est vraiment amusant. Toujours est-il qu’il faut savoir nager! Quelle est la meilleure technique : apprendre soi-même à nager à son enfant, ou les cours de natation?

Apprendre à nager n’est pas anodin : l’enfant qui sait bien nager se sent en sécurité dans l’eau. De plus, cela permet au parent d’être en confiance. C’est pourquoi il est préférable d’apprendre à nager plus jeune que plus vieux. Sinon, une crainte de l’eau risque de s’installer avec le temps. Mieux on maîtrise les différentes techniques de nage, mieux on arrive à profiter pleinement des nombreux bienfaits de la natation.

À quel âge?

Puisqu’il faut tout de même avoir une certaine motricité, de la force et de la synchronicité, on estime qu’un enfant est prêt à apprendre les différentes techniques de nage vers 6 ou 7 ans, lorsqu’il a aussi une bonne capacité de mémorisation et de concentration. Avant cet âge, on parle surtout d’initiation à la natation : ce qui permet aussi de développer une certaine confiance et d’apprivoiser des techniques de base, comme se retourner dans l’eau, et flotter. En outre, on estime que si l’enfant est trop jeune, il ne maîtrisera pas convenablement les nages apprises et, de toute façon, il n’a pas une autonomie suffisante pour être vraiment en sécurité dans l’eau.

De plus, il est déconseillé de forcer l’enfant à s’enfermer très tôt dans une technique de nage, alors qu’il devrait tout simplement passer du temps à explorer et à s’amuser dans l’eau.

On peut apprendre à nager sans suivre des cours de natation. Mais la natation permet à l’enfant d’approfondir les différentes nages, les maîtriser, apprendre des techniques utiles ainsi que les notions de base en sécurité aquatique.

Moniteur

Vous êtes un pro de la natation et désirez apprendre vous-même à nager à votre enfant? Tout à votre honneur. Sachez cependant que la plupart des spécialistes conseillent très fortement qu’un moniteur formé se charge de l’enseignement de la natation. L’apprentissage est ainsi plus rapide, et l’enfant aura tendance à se sentir plus en confiance, ce qui évitera un blocage de sa part. De plus, un parent peut rapidement se sentir démuni devant un enfant qui a peur, et presque tous les enfants ont, au fil de l’apprentissage, peur à un moment ou à un autre. De plus, devant un étranger, l’enfant sera plus timide et n’osera probablement pas lui dire non : ce qui l’amènera à se surpasser.

En outre, le moniteur est formé pour apprendre à nager à l’enfant. Ceux de la Croix-Rouge, par exemple, ont eux-mêmes suivi plus de 75 heures de cours, comprenant des séances pratiques d’enseignement. Le moniteur connaît bien les techniques, et utilise des moyens qui ont fait leurs preuves pour les transmettre à l’enfant.

Apprendre nous-mêmes

Pour apprendre à nager à un enfant, il est préférable de lui montrer les mouvements à faire hors de l’eau, puis procéder ensuite à l’immersion. Au début, n’hésitez pas à utiliser une ceinture de sécurité ou des planches : l’important, c’est que l’enfant soit en confiance. Plusieurs commencent par enseigner la brasse, et, peu à peu, on invite l’enfant à mettre sa tête dans l’eau. Puis, on lui enseigne le crawl, et ainsi de suite.

La peur peut anéantir bien des apprentissages : le mieux, c’est de guider l’enfant, sans l’obliger, et sans qu’il s’en aperçoive.

Prévenir la noyade

Plus l’enfant aura une bonne technique, plus il sera en confiance dans l’eau, et vous aussi. Ceci étant dit, on estime qu’une dizaine de leçons sont suffisantes pour apprendre la base et savoir convenablement nager. De plus, l’enfant qui sait nager sera plus à l’aise lors des sorties sportives avec son école, ce qui favorisera ses aptitudes sociales. En effet, s’il ne sait pas bien nager, il pourrait être ridiculisé par les autres.

Bien sûr, une technique adéquate est le meilleur moyen de prévenir la noyade – bien que, lorsque les enfants se baignent, il demeure toujours important de surveiller le plan d’eau. Les cours de natation de la Croix-Rouge canadienne ont d’ailleurs été conçus en se fondant sur ce que l’on sait en « matière de noyades (cause des noyades et manière dont ces incidents se produisent), sur une méthodologie de prévention des traumatismes afin de promouvoir des choix avisés », ainsi que sur les l’avis des clients. Les cours sont spécifiquement adaptés au niveau, ainsi qu’à l’âge de l’enfant, qui apprend, tout en s’amusant.

Bref, les cours de natation ne sont pas obligatoires. Mais les enfants gagnent à avoir un minimum de formation, afin d’être prêts à toute éventualité, ne plus avoir peur et, surtout, s’amuser!

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.


Cette semaine
Célébrez le « skinimalism » avec Bioderma

Présenté par Bioderma

Que vous soyez une adepte du maquillage prononcé ou plus léger, ou que vous préfériez un look entièrement naturel, offrir à votre peau un soin nettoyant de bonne qualité demeure essentiel.
 

Quels produits de bébé choisir pour avoir la conscience tranquille?

Présenté par Klorane

Les parents savent à quel point la peau d’un nouveau-né est sensible et fragile et qu’elle mérite des soins de la plus haute qualité pour bien la protéger. 

Côtelette de porc sur le barbecue

Un week-end ensoleillé attend la majorité des québécois. Qui dit beau temps dit BBQ! Voici une recette succulente présentée par Le porc du Québec! 

Nos Concours

Gagner une inscription à la methode Swimforce™!

Une inscription à la méthode Swimforce™ d'une valeur de 200$!

Gagnez un coffret de dentifrices Attitude

Participez pour gagner les nouveaux produits Attitude

Commentaires

Non