Santé

La prévention du cancer du sein

Quelques chiffres

  • Le cancer du sein est la forme de cancer la plus répandue chez les Canadiennes. En 2020, on estimait que 27 400 femmes seraient diagnostiquées d’un cancer du sein et que 5 100 en mourraient.
  • On estime que 240 hommes seront diagnostiqués d’un cancer du sein et que 55 en mourront.
  • En moyenne, 525 Canadiennes seront diagnostiquées d’un cancer du sein chaque semaine.
  • En moyenne, 98 Canadiennes mourront d’un cancer du sein chaque semaine.
  • On s’attend à ce qu’une femme sur 8 développe un cancer du sein au cours de sa vie. Une femme sur 33 en mourra.
  • Les taux de mortalité dus à cancer du sein ont diminué tout âge confondu et dans chaque groupe d’âge depuis la 1990.
  • Les taux d’incidence et de mortalité du cancer du sein sont en baisse depuis 1969 chez les femmes de 20 à 39 ans.

Signes et symptômes

La plupart du temps, le cancer du sein se manifeste d’abord par une bosse sans douleur dans le sein ou l’aisselle. Selon la Société canadienne du cancer, les autres signes possibles sont, entre autres :

  • une bosse ou une enflure au niveau de l’aisselle;
  • une modification dans la taille ou la forme des seins;
  • l’apparition de fossettes ou de plis dans la peau – l’épaississement ou le capitonnage de la peau est parfois appelé « peau d’orange »;
  • une rougeur, une enflure ou une chaleur accrue dans le sein affecté;
  • un mamelon inversé, c’est-à-dire tourné vers l’intérieur;
  • une croûte ou une desquamation sur le mamelon.

7 façons de prévenir le cancer du sein

Auto-examen des seins

C’est une recommandation faite à toutes les femmes de pratiquer l’auto-examen des seins une fois par mois. On peut le faire dans la douche, dans son lit ou devant un miroir, l’important est de bien connaître ses seins pour pouvoir détecter tout changement.

Examen clinique

On a beau connaitre nos seins, un médecin doit faire un examen une fois par année pour noter des symptômes qui vous auraient peut-être échappés. Comme il est recommandé de passer un examen gynécologique une fois par an, on fait d’une pierre deux coups!

Mammographie

La mammographie est une méthode de dépistage du cancer du sein efficace. Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) a été conçu pour les femmes entre 50 à 69 ans, mais les médecins recommandent de faire cet examen aux deux ans, à compter de 40 ans. La présence de cancer du sein dans la famille immédiate est un incitatif de plus à subir une mammographie régulièrement puisque l’hérédité est reconnue comme un facteur aggravant les risques.

Allaiter bébé

Si l’allaitement est bon pour votre bébé, il est aussi bon pour vous puisqu’il contribue à vous protéger contre le cancer du sein.

Alimentation et poids

Une bonne alimentation est la clé d’une bonne santé en général, et dans le cas de la prévention du cancer du sein, c’est une des principales recommandations. Comme les risques de développer un cancer du sein sont plus élevés chez celles qui ont un surplus de poids, faites attention aux gras et ajoutez des fibres, des fruits et des légumes dans votre assiette. Le guide alimentaire canadien vous fournira toutes les informations nécessaires à remettre votre alimentation sur le bon chemin!

Exercices

30 minutes d'activité physique chaque jour fait aussi partie du maintien d’une bonne santé. Alors, marchez pour faire vos commissions, courez après vos enfants, dansez en faisant le souper, descendez les escaliers plusieurs fois pour aller ranger des objets au sous-sol, passez la tondeuse d’un bon pas, etc. L’important, c’est de bouger souvent!

Tabac et alcool

Il n’y a aucun avantage à fumer, il n’y a que des inconvénients, dont celui d’augmenter les risques de souffrir d’un cancer du sein! Votre médecin pourra vous conseiller sur la meilleure façon pour vous de cesser l’usage du tabac. Quant à l’alcool, il est important de limiter votre consommation au minimum. Plus la consommation d’alcool est élevée, plus le risque l’est aussi.

Stress

N’oubliez pas votre santé émotionnelle et psychologique! Essayez de limiter vos facteurs de stress en pensant à vous faire plaisir régulièrement, en recherchant un partage des tâches et un allègement des courses folles.

Pour avoir plus de renseignements sur la prévention, les symptômes, le diagnostic et les traitements possibles du cancer du sein, consultez les sites suivants :

Source :

Fondation du cancer du sein du Québec / Ruban rose
Extenso 
Société canadienne du cancer
Santé Canada


Cette semaine
Gérer l’entre-deux des saisons

Froid, chaud, chaud, froid, chaud… entre deux saisons, le mercure joue au yoyo et avec notre patience. On ne sait jamais comment habiller les enfants : c’est un véritable casse-tête! Voici donc nos conseils pas bêtes pour arriver à mieux gérer.

Survivre aux devoirs en 10 trucs

Après le brouhaha de la rentrée, bien vite on fait face aux « terribles » devoirs. Voici 10 trucs pour survivre à ce moment tant redouté par les familles.

L’écoanxiété : le nouveau mal du siècle

Vous avez très certainement entendu parler de Greta Thunberg, cette jeune militante suédoise qui, du haut de ses 16 ans, lutte corps et âme contre le réchauffement climatique. Mais saviez-vous que cette préoccupation extrême pour le sort de notre planète porte un nom?

15 mots de vocabulaire qu’on apprend en devenant parents

C’est fou comme notre vocabulaire s’élargit quand un petit être est sur le point de naître. Du moment de la conception à l’accouchement en passant par les neufs mois de grossesse, sans oublier l’entrée à la garderie et les virus qui viennent avec.

Nos Concours