Femme

10 habitudes de vie bonnes pour le coeur

Êtes-vous inquiète de développer une maladie du cœur? Voici 10 bonnes habitudes de vie à intégrer à votre quotidien pour tenir les maladies du cœur loin de vous.

Activité physique

L’activité physique est un incontournable si on veut garder un corps et un cœur en santé! Si on veut que l’exercice ait un effet positif et qu’il contribue à réduire la pression artérielle, il faut pratiquer une activité physique modérée ou vigoureuse au minimum trois par semaine, pendant 30 à 60 minutes chaque fois.

Contrôle du poids

Avoir du poids en trop, surtout ce gras qui a tendance à s’accumuler sur le ventre, peut entrainer un risque plus élevé de développer une maladie cardiaque. La clé pour une perte de poids saine est d’avoir une bonne alimentation et de rester active selon vos capacités. Il n’y a pas de honte à commencer tranquillement pour laisser le temps à votre corps de s’habituer, l’important c’est de ne plus rester sédentaire. Pour chaque kilo perdu, vous réduisez votre pression artérielle de 1,1/0,9 point!

Alimentation méditerranéenne

Connaissez-vous le régime méditerranéen? Plusieurs études ont démontré que l’alimentation des populations méditerranéennes offre de nombreux avantages, dont un moindre risque de développer des maladies du cœur. Pour voir un exemple du régime méditerranéen et des aliments qu’il recommande, cliquez ici!

Alimentation – Régime DASH

Le régime DASH (Dietary Approach to Stopping Hypertension, ou en français, Combattre l’Hypertension par l’Alimentation) se base sur plusieurs études qui confirment qu’une alimentation riche en fruits, en légumes et en produits laitiers à faible teneur en matières grasses, ainsi que faible en sel, matières grasses, gras saturés et cholestérol procure des effets incomparables sur la pression artérielle et le taux de mauvais cholestérol (LDL) contenu dans le sang.

Consommation de sodium

Le sodium est l’un des principaux responsables des maladies cardiaques et pour cause : on en retrouve des quantités énormes dans les repas et produits préparés vendus sur le marché et dans les mets de restauration rapide. Même si ce genre de repas peut dépanner à l’occasion, il est toujours préférable de faire ses propres plats afin de pouvoir contrôler la quantité de sodium ajoutée. En réduisant votre consommation de sel d’au moins 1 800 mg, vous réduisez votre pression artérielle de 5,1/2,7 points.

Consommation de sucres raffinés

Les sucres raffinés contiennent des triglycérides. Plus votre organisme contient un taux élevé de triglycérides, plus vous augmentez vos chances de développer une maladie du cœur puisque les triglycérides ont comme effet de diminuer la quantité de bon cholestérol (HDL) dans le sang. Un taux trop élevé de triglycérides peut également influencer vos risques de faire de l’embonpoint ou du diabète de type 2.

Consommation d’alcool

On aime tous se détendre avec un verre une fois de temps en temps. Le problème, c’est quand cette habitude revient un peu trop souvent. Consommer une grande quantité d’alcool fait augmenter la pression artérielle et est donc à proscrire autant pour les risques de maladies du cœur que pour la santé en général. Quand vous avez le goût de vous gâter, tentez de vous limiter à une coupe de vin (rouge de préférence) et gardez les beuveries sans fond pour les grandes occasions.

Gestion du stress

Le stress en tant que tel n’est pas nécessairement mauvais, puisque c’est une réaction physiologique normale qui nous aide à évaluer le danger. Le problème est que la plupart d’entre nous vivent dans un état constant de stress, et ce stress chronique est responsable d’une myriade de problèmes de santé qui augmentent les risques de développer une maladie cardiaque. C’est donc important d’apprendre à réduire son niveau de stress quotidien en faisant appel à des techniques de gestion du stress et en observant son rythme de vie pour faire les changements appropriés.

Arrêt du tabac

Si vous fumez, et que vous pensez à arrêter, voici deux bonnes raisons de plus : d’abord, les fumeurs sont deux à trois fois plus à risques de développer une maladie du cœur que les non-fumeurs. En plus, un an après l’arrêt du tabac, peu importe le nombre de cigarettes que vous fumiez, vous diminuez déjà vos risques de 50 %. C’est encourageant! Si vous avez de la difficulté à arrêter de fumer, il existe des ressources pour vous :

Contrôle des médicaments

Si vous êtes particulièrement à risque ou que vous avez déjà une maladie du cœur et que votre médecin vous a prescrit des médicaments pour prévenir des complications, c’est important de suivre le traitement recommandé, en plus d’adopter les bonnes habitudes de vie contenues dans cet article. Par ailleurs, soyez prudente avant de prendre tout médicament qu’il soit en vente libre ou sur prescription. Votre médecin ou votre pharmacien pourront vous éclairer sur leurs effets.

Sources : Fondation des maladies du cœur, Institut de cardiologie de Montréal.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez les jouets officiels de la série Go Go Cory Carson!

Participez pour gagner la station de pompier, le train DJ et les personnages de la série.

Soulagez bébé des symptômes reliés à la poussée dentaire avec Camilia®!

Gagnez une des 4 boîtes Camilia® format 30 doses d’une valeur de 14.99$.

Commentaires