Santé

L'influenza (la grippe)

Enjeu

L'influenza (ou grippe) est une maladie respiratoire qui touche chaque année des millions de Canadiens. Se faire vacciner contre la grippe, chaque année, peut aider à prévenir l'infection ou à en réduire la gravité.

Contexte

La grippe est une infection respiratoire causée par le virus grippal. Diverses souches du virus circulent partout dans le monde, à longueur d'année, causant des éclosions locales. Au Canada, la saison grippale s'étend normalement de novembre à avril et peut toucher de 10 à 25 % de la population canadienne chaque année. Si la plupart des personnes touchées s'en remettent tout à fait, au Canada, on estime qu'entre 4 000 et 8 000 personnes, des aînés surtout, meurent chaque année d'une pneumonie résultant de la grippe et plusieurs autres meurent à la suite d'autres complications graves.

Le virus grippal se propage par des gouttelettes projetées dans l'air par la toux ou les éternuements d'une personne infectée. Vous pouvez attraper la grippe en aspirant ces gouttelettes par le nez ou la bouche, ou lorsqu'elles entrent en contact direct avec vos yeux. Le virus grippal se trouve également sur les mains des personnes infectées ainsi que sur les surfaces qu'elles touchent. Vous pouvez donc attraper le virus si vous leur serrez la main ou si vous touchez les surfaces contaminées et que vous transférez le virus à vos yeux, votre nez ou votre bouche.

Le vaccin antigrippal existe depuis les années 1940. Il est composé de fragments du virus inactivé, mis en culture dans des œufs de poule embryonnés puis purifiés. Comme les virus grippaux en circulation peuvent changer d'une année à l'autre, il faut revoir chaque année la composition du vaccin. C'est pourquoi il est nécessaire de se faire vacciner chaque automne. Près de dix millions de doses du vaccin contre la grippe sont distribuées chaque année au Canada durant la saison grippale.

Lorsque vous vous faites vacciner contre la grippe, votre système immunitaire produit des anticorps contre les souches virales contenues dans le vaccin. Ces anticorps demeurent efficaces pendant une période de quatre à six mois. Lorsque vous êtes exposé au virus grippal, les anticorps aident à prévenir l'infection ou à en réduire la gravité.

Les effets de la grippe sur la santé

La grippe intestinale, ça n'existe pas. Bien des gens utilisent les termes grippe ou grippe intestinale pour désigner d'autres maux qui peuvent n'être en fait qu'un simple rhume ou une intoxication alimentaire bénigne.

Une vraie grippe débute généralement par des maux de tête, des frissons et une toux, suivis rapidement par de la fièvre, une perte d'appétit, des douleurs musculaires, de la fatigue, un écoulement nasal, des éternuements, des larmoiements et une irritation de la gorge. Nausées, vomissements et diarrhée peuvent aussi survenir chez l'enfant, mais rarement chez l'adulte.

Voici les symptômes de la grippe

Presque toujours

  • Toux et fièvre

Fréquemment

  • Fatigue
  • Douleurs musculaires
  • Maux de gorge
  • Maux de tête
  • Diminution de l'appétit
  • Écoulement nasal

Parfois

  • Nausées
  • Vomissements
  • Diarrhée

La plupart des personnes infectées se rétablissent en sept à dix jours. Or, certains présentent un risque plus élevé de complications plus graves et prolongées, comme la pneumonie. Les très jeunes enfants, les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les personnes qui ont déjà des problèmes de santé tels qu'une maladie respiratoire chronique, une maladie du rein ou du cœur, le diabète ou, encore, un système immunitaire affaibli par un cancer, par une infection à VIH ou par d'autres causes sont plus vulnérables.

La grippe peut entraîner une autre complication, à savoir le syndrome de Reye, celui-ci peut se manifester chez l'enfant et l'adolescent qui prend des salicylates (aspirine) en cas de grippe ou de varicelle. Ce syndrome touche le système nerveux central et le foie ; il peut être mortel. Ne donnez pas d'aspirine à un enfant ou un adolescent grippé, sauf si le médecin le recommande.

Réduire les risques

Le meilleur moyen de se protéger contre la grippe est de se faire vacciner chaque automne. Chaque année, un nouveau vaccin est formulé pour protéger contre les virus de la grippe les plus communs en circulation. La vaccination antigrippale est particulièrement indiquée pour les groupes suivants :

  • enfants de six à 23 mois;
  • adultes et enfants atteints d'une maladie cardiaque ou pulmonaire chronique;
  • personnes vivant en centre d'hébergement ou en établissement de soins de longue durée;
  • personnes âgées de 65 ans et plus;
  • personnes atteintes d'une affection chronique comme le diabète, l'anémie, le cancer, l'immunosuppression, l'infection à VIH ou une maladie du rein;
  • enfants et adolescents qui reçoivent un traitement prolongé à l'aspirine;
  • femmes enceintes en bonne santé;
  • travailleurs de la santé, soignants et aidants naturels susceptibles de transmettre le virus aux groupes vulnérables précités;
  • personnes susceptibles de subir les complications de la grippe et qui se rendent dans des régions où le virus grippal est probablement actif.

Le vaccin est à proscrire pour certains groupes, dont les enfants de moins de six mois et les personnes qui ont déjà souffert d'une allergie sévère aux œufs ou à un vaccin.

Prévention des infections

Afin de prévenir la propagation du virus grippal ainsi que d'autres maladies infectieuses, l'Agence de la santé publique du Canada recommande :

  • de se laver les mains avec de l'eau tiède et du savon ou d'utiliser un désinfectant pour les mains;
  • de tousser ou d'éternuer dans le creux du coude;
  • de garder propres et désinfectés les aires communes et les articles communs;
  • de poursuivre ses activités, mais de rester à la maison en cas de maladie;
  • de consulter le site Combattez la grippe pour plus d'information;
  • de parler à un professionnel de la santé si vous présentez des symptômes importants similaires à ceux de la grippe.
Traitement

Si vous attrapez la grippe, vous devriez consommer plus de liquides (eau, jus, soupes) et vous reposer pendant une période de sept à dix jours. Il existe aussi de nouveaux médicaments contre la grippe. Si vous en prenez dans les 48 heures suivant l'apparition des symptômes, vous pourrez peut-être réduire d'un jour ou deux la durée de la maladie.

Le Canada dispose d'une réserve nationale de ces médicaments, appelés antiviraux, destinés au traitement en cas de pandémie de grippe allant de modérée à grave. La réserve contient 55 millions de doses de deux différents types de médicaments, à savoir l'oseltamivir (Tamiflu) et le zanamivir (Relenza), lesquels sont suffisants pour traiter quiconque en a besoin pendant une pandémie. Les antiviraux ne sont pas recommandés pour le traitement des maladies bénignes.

Texte provenant du site de Santé Canada.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Participez pour gagner un exemplaire du livre « Incroyable érable »

Courez la chance de gagner le livre « Incroyable érable » d’une valeur de 30$.

Voyagez avec les Imageries !

Courez la chance de gagner trois imageries de trois pays.

Commentaires