Santé

Survivre à un cancer

Le 4 février est la journée mondiale contre le cancer et c’est dans le cadre de cette journée de sensibilisation que nous voulons honorer les mamans, les papas et les enfants qui ont survécu à un cancer!

Rêves brisés

L’annonce d’un cancer nous frappe de plein fouet, peu importe le moment où le diagnostic est posé dans notre vie. Nous sommes en train de planifier notre futur et d’organiser nos rêves quand la mauvaise nouvelle semble fermer la porte à tous nos projets et nous nous demandons si tous nos rêves sont tombés à l’eau. Gardez espoir et ne laissez pas tomber vos rêves, puisqu’ils seront une source d’espoir pour vous durant les moments les plus difficiles.

J’ai eu une tumeur de l’ovaire que j’ai dû me faire retirer tout en perdant mon bébé… mais tout de suite après l’opération, je suis retombée enceinte d’un magnifique bébé en santé! Le premier m’aura sauvé la vie et mon deuxième aura été la preuve qu’il y a du bonheur après une épreuve si on y croit.
Valérie

J’ai eu un cancer du col de l’utérus en 2002. Comme il était très avancé, il y avait possibilité d’une hystérectomie. Je me suis battue et me suis accrochée à mon rêve le plus cher qui était d’un jour être maman. En 2012, j’ai fêté mes 10 ans de rémission en tenant mon rêve dans mes bras : ma fille Alexe de 8 mois!
Karine

Les enfants du cancer

Le cauchemar de tous parents est de se faire annoncer que son enfant est gravement malade. Notre monde s’effondre et la panique s’empare de nous à imaginer notre vie sans ce petit être si merveilleux que nous avons porté, chéri et que nous aimons plus que tout au monde, même plus que notre propre vie.

Mais la vie continue et vous ne pouvez pas négliger vos responsabilités malgré votre découragement. Votre quotidien n’est pas facile et vous méritez d’être reconnue pour toute cette force qui vous habite malgré votre impression de faiblesse et d’impuissance.

Connaissez-vous le mouvement d’inspiration Les Mamans de l’espoir? Ce groupe est dédié aux mamans d’enfants souffrant du cancer en leur offrant de l’aide psychologique, physique, émotionnelle et financière afin qu’elles puissent faire face aux défis quotidiens de la maladie de façon positive. Vous pouvez vous joindre au mouvement en vous procurant le bracelet symbolique au coût de 40 $ (il est vraiment très beau!). Les fonds ainsi recueillis serviront directement à venir en aide à des mamans qui vivent durement la maladie de leur enfant.

Ma fille a eu le rétinoblastome! Ce fut toute une épreuve! Nous avons eu le diagnostic à deux jours de vie. Elle a eu de la chimio pendant 1 an et 1 mois accompagnée de laser. Nous avons pu sauver sa vue, ses yeux, ainsi que sa vie! Nous continuons d’avoir des rendez-vous de contrôle réguliers, mais nous sommes sur la bonne voie puisque les tumeurs sont maintenant inactives!
Angie Kim

Maman a le cancer

Les mamans sont souvent vues comme le pilier de la famille et le symbole de la vie. Lorsqu’une maman est malade, c’est toute la famille qui s’en retrouve affectée et la maman se sent souvent coupable en plus d’avoir à vivre la maladie. Si nous pouvons vous donner un petit conseil : ne vous sentez pas coupable de prendre le temps qu’il faut pour remonter la pente, puisque vos enfants ne seront que plus heureux de vous voir bien en santé et fière des durs moments que vous avez traversés.

J’ai eu un cancer du sein! Diagnostic en 2011, mon bébé n’avait que 1 an! Période pas facile avec un jeune bébé : deux chirurgies, traitements de radiothérapie et maintenant médication pour 5 ans. Mon conjoint a perdu son emploi en même temps, un mal pour un bien, car il s’occupait des enfants et il était à mes côtés pour tous les traitements. Aujourd’hui, je suis heureuse de pouvoir profiter de mes deux beaux enfants! Courage à toutes celles qui se battent!
Marie-Josée

J’ai eu un cancer des ganglions qui a été diagnostiqué à 8 mois de grossesse de mon deuxième enfant. Six mois de chimio et je suis en rémission depuis 3 ans. Je suis une survivante, mais je n’arrive toujours pas à en parler sans susciter un tsunami d’émotions.
Josianne

Restez entourée et demandez de l’aide

Avoir un cancer est définitivement une épreuve de la vie qui ne doit pas être vécue seule. Vous aurez un tas de questions, des peurs, des inquiétudes et plusieurs émotions contradictoires à vivre. C’est important de vous entourer adéquatement afin que vous n’ayez pas à passer ces moments seule dans votre épreuve. Prenez un jour à la fois et reposez-vous sur ceux que vous aimez. Joignez-vous à un groupe de supporteurs ou à un forum pour obtenir du soutien de personnes vivant les mêmes difficultés que vous jour après jour.

Présentement, je suis dans ce combat!!!
Dany

Courage Dany, un jour à la fois! Moi je viens de retourner au travail après 13 mois. J’ai eu un cancer du sein : deux opérations car à la première, ils ont enlevé la tumeur et deux ganglions. Étant donné que ces ganglions étaient atteints, ils m’ont réopéré pour enlever une dizaine de ganglions qui étaient heureusement tous négatifs. J’ai quand même subi 4 traitements de chimio (et une perte de cheveux très dure à prendre), puis 21 traitements de radiothérapie (très fatigant) et je dois prendre de la médication préventive pendant encore 5 ans. Je suis une personne très volubile et j’extériorise mes sentiments facilement. Je me suis créé un groupe de supporteurs sur Facebook et chaque jour j’écrivais ce qui se passait dans ma vie. Les messages d’encouragement de tout ce beau monde m’ont tellement aidé à passer au travers! Aussi, chaque fois que je paniquais en pensant à ce qui s’en venait, je me ramenais au moment présent et ça marchait, je me calmais! Je me souviens aussi que pendant ma biopsie, je racontais des anecdotes de voyage au radiologiste et à l’infirmière. Je pense qu’il faut se transporter « ailleurs » quand le moment présent est trop difficile.
Dan

Une pensée pour les proches

On parle souvent de la personne malade et de ce qu’elle ressent, mais on ne peut pas oublier la famille et les amis de cette personne, qui souffrent de voir quelqu’un qu’ils aiment vivre autant de moments difficiles et ne pas pouvoir faire disparaitre toute cette douleur qui les habite. Il y a plusieurs façons de réagir à la maladie, du déni à l’acceptation et tout ce qui vient entre les deux, mais sachez que peu importe leur réaction, vos proches vous aiment et voudraient tant pouvoir vous soulager.

Moi j’ai été diagnostiquée en 2012 pour un cancer de la glande thyroïde et aussi des ganglions. Ça a touché mon mari, ma famille, mes amis et collègues de travail, mais ils ont quand même tous été là pour moi en me disant de me battre et je l’apprécie énormément. J’ai été opérée le 30 mai 2012 et j’ai eu mon traitement d’iode radioactif en septembre 2012. J’ai trouvé ça très difficile, mais je suis restée positive. Je ne me laisserai pas avoir par cette maladie parce que j’ai des petits-enfants à voir grandir et ils ont besoin de moi! Moi je dis qu’il faut garder espoir, ne pas baisser les bras et se battre jusqu’au bout!
 –
Francine

Francine est ma mère, elle s’est battue et a presque vaincu son cancer. L’annonce de cette nouvelle a été comme un coup de poing au visage. Alors qu’elle nous disait qu’elle était positive et qu’elle allait s’en sortir, moi je me disais « que vais-je faire si elle part? Mes enfants ne connaîtront pas leur grand-maman? » Beaucoup d’angoisse et de questionnements, heureusement que j’avais internet! Je souhaitais au plus profond de moi qu’elle s’en sorte parce que oui c’est ma mère, mais notre relation avait toujours été un peu tendue et tout ce que je voulais c’est qu’elle se remette pour que je puisse prendre le temps de la connaître d’une façon plus positive. Ces moments ont vraiment été un « wake up call »… J’ai une citation que j’adore et qui reflète l’espoir dans toutes les épreuves difficiles de la vie : « La vie ne se résume pas à attendre que l’orage passe, mais plutôt à apprendre à danser sous la pluie. » Courage maman, nous sommes tous derrière toi!
Mélanie

La vie après le cancer

Vous êtes en rémission et il est normal que certaines peurs continuent de vous hanter. Mais vous verrez bientôt que vous serez encore plus armée pour faire face aux imprévus de la vie et que votre vie continuera. Reprenez confiance peu à peu et lancez-vous dans ces projets dont vous rêviez et qui ont dû être mis de côté le temps de prendre bien soin de vous. Prenez un jour à la fois en gardant une attitude positive et soyez confiante que le futur vous réserve tout plein de belles surprises.

J’ai eu un cancer du col de l’utérus. J’ai été opérée pour tenter de sauver mes ovaires de la radiothérapie en les plaçant plus haut, mais sans succès. J’ai reçu 30 traitements de radiothérapie, 6 traitements de chimiothérapie et plus d’une semaine de curiethérapie. Après les traitements, mon corps est entré en ménopause et je n’ai pas pu avoir d’enfants naturellement. Heureusement, la vie a mis sur notre route une belle petite fille de 4 jours par l’entremise de l’adoption au Québec, et ce depuis maintenant 4 ans. Un jour, j’aurai peut-être la chance d’avoir un deuxième appel pour un autre enfant. Mais pour le moment, nous sommes comblés.
Julie

Sites intéressants pour les parents
Image de Mariem Melainine

Maman de deux belles filles, Mariem Melainine est passionnée par la maternité et l'écriture. Au travers de ces articles, elle offre des conseils pratiques pour les futures et nouvelles mamans. 

L’altruisme des mères qui se consacrent à leur enfant malade tout en voyant aux besoins du reste de la famille mérite d’être souligné et encouragé. LES MAMANS DE L’ESPOIR souhaitent donc, par le biais d’un fonds dédié, concentrer leurs efforts sur ces mamans inspirantes, en leur offrant un soutien psychologique, physique, émotionnel et financier afin de les aider à faire face aux enjeux quotidiens de la maladie de façon positive. LES MAMANS DE L’ESPOIR désirent que toutes les mères vivant la réalité d’un enfant malade se sentent épaulées et guidées dans leur cheminement en puisant chaleur et réconfort dans ce mouvement d’inspiration. Vous pouvez appuyer le mouvement en vous procurant un bracelet symbolique au coût de 40 $. Les profits réalisés par la vente de ce bracelet sont entièrement versés au fonds mamansdelespoir.org.

Pour en savoir plus sur cet organisme.


Cette semaine
Initier les enfants au compostage

Présenté par Cascades Fluff & Tuff®

Nul n’ignore désormais l’importance de composter à la maison afin de réduire sa production de déchets et, par le fait même, son empreinte environnementale. 
 

Soins beauté pour mamans pressées!

Présenté par Bioderma

Quand on devient maman, chaque minute compte ! Concrètement, on a peu, voire pas de temps pour se coiffer et se maquiller le matin et on est souvent trop fatiguées le soir pour s’offrir une routine de démaquillage digne de ce nom.

10 recettes parfaites pour le thermos

Parce que les enfants, comme les adultes, n’en peuvent plus, au bout d’un moment, du sempiternel sandwich au jambon, voici 10 recettes nourrissantes qui se transportent très bien dans un récipient isolant (en plus de faire de bons soupers!).

École : Mon enfant ne semble pas s’adapter

Lorsque, du haut de notre vie d’adulte nous regardons la vie d’élève de nos enfants, nous avons tendance à l’idéaliser. Pourtant, il suffit d’un simple petit saut dans le passé pour se souvenir qu’à l’école, tout n’est pas si rose et si simple.

Nos Concours

Gagnez une échelle de croissance d'une valeur de 40$!

Suivez la croissance de votre enfant grâce à Odie!

J'explore la mer des Caraïbes - Mon premier guide de voyage

Participez pour gagner le guide voyage “J’explore la mer des Caraïbes”

Éloignez les poux rapidement grâce à SOS Poux!

Participez pour gagner la trousse complète et le shampoing de SOS Poux

On se prépare pour l'Halloween avec Auzou!

Gagnez deux livres d’Halloween de Auzou

Simplifiez les lunchs grâce à Geneviève O’Gleman!

Gagnez le livre de recette Les Lunchs de Geneviève O’Gleman

La collation idéale pour votre pause santé!

Gagnez une boîte de collation Sesame Snaps

Commentaires