Santé

La transmission de l'herpès par les feux sauvages

Saviez-vous que, si elle est transmise à un nouveau-né, l’herpès peut avoir des conséquences beaucoup plus graves qu’un simple feu sauvage?

Un simple baiser, un acte rempli d’amour, peut contaminer un nourrisson. En effet, si une personne porteuse et présentant un herpès labial, appelé bouton de fièvre ou feu sauvage, embrasse un nourrisson, les conséquences peuvent être très graves.

Qu’est-ce qu’un feu sauvage?

Les feux sauvages sont de petites lésions prenant la forme de cloques remplies de liquide. Ils se développent sur et autour des lèvres. Assez courants, les feux sauvages sont causés par une infection du virus Herpes simplex de type 1 (HSV1). On peut prendre des mesures pour en avoir moins souvent, mais, malheureusement, on ne peut pas guérir les feux sauvages.

Chez la plupart des enfants, le virus ne cause que des boutons autour de la bouche, mais certains enfants sont plus malades, particulièrement les nouveau-nés, les enfants dont le système immunitaire est affaibli ou souffrant d’eczéma. On estime qu’environ 7 adultes sur 10 sont porteurs du HSV.

Signes et symptômes

La première infection est presque toujours la plus sévère : les gencives, le palais et la langue de l’enfant deviennent rouges et enflés et se recouvrent de cloques. En plus de ces lésions, l’enfant a souvent une forte fièvre et un gonflement des ganglions lymphatiques situés dans le cou. Ces symptômes peuvent durer de 5 à 10 jours, période au cours de laquelle l’enfant ne voudra probablement pas boire ou manger. Il est alors important de le traiter contre la déshydratation.

Les infections qui suivront seront moins spectaculaires, et le premier symptôme sera l’apparition directe de petites cloques. Les feux sauvages peuvent aussi apparaître dans la bouche, sur les gencives, l’intérieur des joues, la voûte du palais ou la langue.

Comment bébé contracte-t-il l’herpès labial

Comme nous le mentionnions, il suffit d’être embrassé par une personne ayant un feu sauvage, ou s’apprêtant à en avoir un (puisque le virus est déjà présent dans la salive). Le nouveau-né peut aussi être infecté à sa naissance, si sa mère souffre d’herpès génital (HSV2).

Lorsque l’enfant est contaminé, le virus reste en veille dans son corps. Chez certaines personnes, il reste latent et ne se réveille pas. Chez les autres, il se réveille épisodiquement, sans que l’on sache exactement pourquoi. Une baisse du système immunitaire peut déclencher l’apparition de feux sauvages, tout comme la fatigue, le stress, la fièvre, le rhume ou les coups de soleil. La fréquence des crises varie. Certaines personnes ont des feux sauvages une fois par mois. D’autres en ont une ou deux fois par année.

Complications

Les complications suivantes sont possibles, quoiqu’assez rares :

Si votre nourrisson présente des signes d’infection, consultez un médecin. Son système immunitaire est en plein développement et les conséquences pourraient être plus graves. L’infection d’autres organes, comme le cerveau et le foie, est alors possible, ce qui peut entraîner une grave maladie, voire la mort.

Et si vous observez un des symptômes suivants, consultez aussi un médecin :

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez les jouets officiels de la série Go Go Cory Carson!

Participez pour gagner la station de pompier, le train DJ et les personnages de la série.

Commentaires