Santé

Le yoga pour se préparer à l'accouchement

L’origine du mot yoga en sanskrit se porte bien à la maternité puisqu’il signifie UNION. À mes yeux, il n’y a pas plus uni qu’une mère avec son bébé dans son ventre! Il n’y a rien de plus beau que de voir la femme enceinte s’harmoniser avec son bébé par la respiration profonde, ses mains caressant son ventre pour le sentir bouger, tout en l’imaginant se faire bercer par le doux mouvement du corps lors de la respiration profonde.

Ces mouvements du corps s’avéreront sécurisants pour la mère ainsi que pour son bébé lors de l’accouchement. La respiration profonde permettra à la future mère de se calmer et de s’intérioriser afin de créer sa bulle, d’écouter son corps et ainsi mieux guider son bébé lors sa naissance.

Le yoga nous prépare à faire face au travail de l’accouchement par plusieurs moyens

Respiration

La respiration profonde est le cœur de la pratique du yoga et pendant l’accouchement la respiration joue un rôle primordial pour aider la femme à se détendre et respirer dans l’intensité de la contraction et ainsi mieux gérer la douleur. Plus elle sera détendue, plus elle arrivera à s’abandonner au travail.

Le corps l’aidera aussi à gérer cette douleur en secrétant des endorphines, une hormone reconnue pour engourdir la douleur. Pendant la pratique de yoga prénatal, notre corps secrète également des endorphines, ce qui nous donne un sentiment de bien-être. Par cet abandon et aussi par la respiration profonde pendant le travail, le corps reconnaitra ce sentiment de bien-être pratiqué pendant le yoga et il se mettra plus rapidement dans un état de détente lui permettant d’affronter les contractions avec calme.

Par les postures de yoga prénatal, nous apprenons à dénouer les tensions dans notre corps et à nous intérioriser en coordonnant chaque mouvement du corps avec le rythme de notre respiration pour une plus grande détente. Nous faisons de même pendant le travail de l’accouchement, le balancement du bassin coordonné avec le rythme de la respiration lente aidera la femme à se détendre pendant la contraction, cela l’aidera à relâcher ses muscles et fera progresser le travail plus vite tout en travaillant avec ses endorphines.

La conscience de notre corps

Le yoga aide à calmer l’activité mentale et aussi à développer la conscience du corps ce qui nous aidera pendant le travail. Lors du travail de l’accouchement, chaque mouvement ou position que la mère prendra instinctivement aidera son bébé à bien se placer pour sa naissance.

Pendant le travail le bébé suit les courbes de son bassin et doit placer sa tête de façon à ce qu’il naisse avec le visage vers le sol (en assumant que la femme est sur le dos). Pour aider le bébé à passer à travers les courbes du son bassin, la mère doit bouger et prendre les positions qui lui viendront instinctivement en écoutant son corps.

Par les diverses postures pratiquées pendant le yoga, la femme enceinte reste dans son corps et l’aide à se centrer tout en respirant dans l’intensité de la posture. Les postures nous permettent avant tout à enlever les tensions dans les régions du corps spécifiques à la femme enceinte telles que le bassin et le bas de dos. De plus, elles permettent de renforcer les muscles des jambes pour nous aider à supporter le poids du ventre qui grossit pour garder une bonne posture pendant la grossesse. Elles servent également à renforcer les muscles abdominaux en préparation pour la poussée.

Le processus de la naissance est incontrôlable et en acceptant ce processus et en s’abandonnant à ce phénomène, le côté instinctif de notre cerveau prendra le dessus. Le yoga est une préparation merveilleuse à l’accouchement, il nous apprend avant tout à faire confiance à notre corps. Le yoga nous aide à nous concentrer sur notre respiration pour quelque temps et nous aide à calmer l’activité mentale, ralentir nos pensées, ce qui réduit l’anxiété et nous permet d’être tout à faite présente dans notre corps. Le fait de travailler avec votre corps cela vous rendra plus autonome, plus puissante et vous permettra de participer plus activement à l’accouchement.

Témoignage

Mon accouchement a été un vrai charme, je ne peux pas me plaindre, car c'était même mieux que dans mes visualisations. Le tout s’est fait en 5 heures, sans épidurale comme je voulais et surtout grâce à mes respirations de yoga!! Même le médecin a dit vive le yoga! Elle en a été épatée de voir le calme que j'avais et surtout la bulle que j'avais créée avec mon mari.
Geneviève L.


Cette semaine
Tout ce qu’il faut savoir sur les traitements médicaux contre l’acné

Comment se retrouver à travers la grande variété de traitements médicaux disponibles en vente libre et sous prescription contre l’acné?

La gestion du stress maternel par l’entraînement

La charge mentale des mères est un sujet dont on parle de plus en plus. Lorsqu’on devient maman, le poids de nos décisions semble augmenter car elles affectent cette petite personne dont nous sommes maintenant responsables.

Intéresser mon enfant TDA/H à la lecture : mission possible

Les enfants souffrant de TDA/H éprouvent parfois des problèmes de lecture pour plusieurs raisons : inattention, lenteur dans le traitement de l’information, problèmes de mémoire ou dyslexie. Comment les aider?

Autisme et confinement

Le stress familial dans les familles avec un enfant autiste est considérablement plus élevé que dans les familles dites « typiques ». Et ce n’est pas le contexte de confinement qui change la donne, au contraire…

Nos Concours

Gagnez un kit de manucure maison

Participez pour gagner un salon maison signé Looky & Elle R

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires