Santé

La posture chez les enfants

Il est important d’inculquer de bonnes habitudes de postures à vos enfants dès leur plus jeune âge. Montrez l’exemple…vos enfants vous observent! Et on le sait : la posture est la clé d’un dos en santé.

La posture reflète l’état de la colonne vertébrale. Elle peut jouer un rôle sur la santé de vos enfants en ce sens que la colonne vertébrale est reliée par le système nerveux aux organes, aux articulations et aux muscles de vos enfants. Une bonne posture offre de nombreux bénéfices au niveau du bien-être, de la coordination et de la force. Elle favorise un développement physique et mental optimal.

Une mauvaise posture a de nombreux effets à court et long terme. Elle entraîne des changements au niveau de la mobilité des articulations et une diminution de la souplesse et de l’élasticité des muscles. De mauvaises habitudes posturales, une chute ou le stress peuvent tous créer un débalancement biomécanique et ainsi avoir une influence sur la posture de vos enfants.

Lorsque la colonne est bien alignée, la biomécanique est normale. Les articulations et les muscles fonctionnent dans l’axe optimal. Les tissus sont alors moins sujets à s’affaiblir plus rapidement. Par contre, lorsque l’on adopte de mauvaises postures, on change l’alignement normal et à long terme, cela aura une influence sur les tissus en créant un stress physique au niveau des articulations, des muscles et du système nerveux.

Cela peut entraîner, par exemple :

  • Des douleurs au dos, au cou
  • Des maux de tête
  • Des débalancements musculaires (tendinites, bursite)
Les bonnes postures à adopter

En classe

Posture

Pourquoi?

  • Assis avec les fesses au fond du siège
  • Le dos est alors bien appuyé au dossier de la chaise
  • Les deux pieds doivent être appuyés au sol devant soi
  • Croiser les jambes crée un désalignement du bassin et se répercute à la colonne vertébrale. Les pieds doivent toucher au sol sinon cela crée une pression à l’arrière des cuisses et une tension au bas du dos.
  • Éviter de se pencher en écrivant.
  • Cela crée des tensions musculaires, articulaires et nerveuses.

En classe, il est important d’éviter de :

  • S’enrouler les chevilles autour des pattes de chaises
  • Arrondir le bas du dos en s’écrasant sur sa chaise
  • S’asseoir sur sa jambe
  • Se coucher sur son pupitre

Devant l’ordinateur

Posture

Pourquoi?

  • Garder les épaules basses et les coudes près du corps.
  • Les bras doivent longer le tronc et les coudes doivent être fléchis à 90 degrés. Cela diminue la tension sur les muscles du cou et des épaules.
  • Le clavier et la souris doivent être le plus près possible du corps.
  • Cela permet de conserver la position des bras et des épaules.
  • L’écran d’ordinateur doit être directement devant l’élève à une longueur de bras de distance et le dessus de l’écran doit être à la hauteur des yeux de l’élève.
  • Si l’écran est en angle avec le poste de travail, la tête de l’élève et son tronc seront en torsion. La distance et la hauteur de l’écran vont avoir un impact direct sur l’angle du cou de l’élève. Un écran trop bas entraînera une hyper-flexion du cou alors qu’un écran trop haut, une hyperextension.

Au sol

Posture

Pourquoi?

  • S’asseoir en indien
  • Cela permet de garder le bassin à niveau et la colonne vertébrale droite.
  • Garder le dos droit
  • Il est important de garder la courbe naturelle au niveau lombaire. Arrondir le dos crée des tensions musculaires, articulaires et nerveuses.

La chiropratique est une profession de la santé qui a pour objet le recouvrement et le maintien de la santé humaine via l’interaction des systèmes nerveux, musculaire et squelettique. L’ajustement chiropratique a pour but de restaurer la mobilité articulaire des segments vertébraux et de diminuer les spasmes musculaires et l’inflammation.

Chez l’enfant, l’ajustement vertébral se fait à l’aide du bout du doigt et la pression exercée est très légère, semblable à un effleurement.

Un suivi régulier chez le chiropraticien permet d’identifier les sources possibles de dysfonctions vertébrales et ainsi prévenir l’apparition de problèmes futurs. En plus des ajustements chiropratiques, les soins peuvent inclure des recommandations pour un style de vie sain comme des façons d’améliorer la posture de votre enfant, des conseils sur le port du sac à dos et des exercices. Une bonne hygiène vertébrale est la clé d’une meilleure santé.

Références

  • Ferland, Francine, Le développement de l’enfant au quotidien, Hôpital Ste-Justine, 2004
  • Santémania, Association des chiropraticiens du Québec, 2008
Joëlle Malenfant
Chiropraticienne

Dre Joëlle Malenfant est chiropraticienne à Québec. Elle possède une formation post-graduée en soins chiropratique pour les femmes enceintes et pour les enfants. Elle est accompagnante à la naissance et consultante en lactation. Joëlle est aussi la maman de Christophe âgé de 10 ans. Clinique chiropratique Dre Joëlle Malenfant, Chiropraticienne 1316, rue Maguire Québec, Québec G1T 1Z3 Tél : 581.742.4626

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 désinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac à dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires