Femme

Les femmes et les crises cardiaques

Trop de femmes négligent les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque, pourtant les facteurs de risques sont bien présents.

Les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque sont-ils les mêmes chez les femmes que chez les hommes?

Autrefois, on croyait que les signes avant-coureurs chez les femmes différaient de ceux des hommes. Il se pourrait que ce soit faux. Les hommes, tout comme les femmes, peuvent ressentir des symptômes typiques ou atypiques comme des nausées, des sueurs, des douleurs au bras, à la gorge, à la mâchoire ou des douleurs inhabituelles. Cependant, les femmes peuvent décrire leur douleur différemment des hommes. Néanmoins, le symptôme le plus courant chez les femmes demeure les douleurs thoraciques.

Les maladies cardiovasculaires (maladies du cœur et les AVC) sont une des causes principales de décès chez les Canadiennes. Avant la ménopause, elles ont tendance à être protégées des maladies du cœur par l’effet protecteur de l’estrogène, bien que ce ne soit pas toujours le cas. Par exemple, les femmes diabétiques préménopausées présentent des risques comparables à ceux des hommes du même âge, car le diabète annule l’effet protecteur de l’estrogène.

Les problèmes de santé féminins

Les femmes vivent plus longtemps et n’ont jamais été en aussi bonne santé. Bien que les principaux facteurs de risques, signes avant-coureurs et symptômes soient les mêmes chez les deux sexes, certains aspects de la santé cardiovasculaire uniques aux femmes méritent d’être connus.

Le rôle de l’estrogène

Au cours du cycle reproducteur de la femme, qui s’étend environ de l’âge de 12 ans à celui de 50 ans, une hormone produite naturellement appelée estrogène a un effet protecteur sur la santé cardiovasculaire des femmes. Cependant, cet effet protecteur de l’estrogène peut varier selon divers facteurs et sous certaines conditions.

Les contraceptifs oraux (pilule anticonceptionnelle)

Les contraceptifs oraux sont aujourd’hui beaucoup plus sécuritaires qu’il y a quelques dizaines d’années. Pour les non-fumeuses de moins de 35 ans, l’utilisation des contraceptifs ne fait pas augmenter les risques d’AVC. Par contre, chez un petit nombre de femmes, ils font augmenter les risques d’hypertension artérielle et de formation de caillots sanguins. Ces risques augmentent si vous fumez, si vous souffrez déjà d’hypertension artérielle (surtout si vous êtes âgée de plus de 35 ans), si vous affichez d’autres facteurs de risque associés aux maladies du cœur et aux AVC, ou si vous souffrez de problèmes de coagulation sanguine.

La grossesse et le cœur

Vous voudrez sans doute faire évaluer vos risques de maladie du cœur par votre médecin et vous faire suivre de près au cours de la grossesse et après l’accouchement. Les maladies du cœur peuvent compliquer la grossesse. Visitez le site The Hospital for Sick Children pour en savoir plus sur les maladies du cœur et la grossesse. Le site Web sur les maladies du cœur et la grossesse (disponible en anglais seulement) fournit aussi des renseignements sur les risques associés à la grossesse et les stratégies de prise en charge des femmes enceintes atteintes de maladies du cœur. Le site Web a été développé par un groupe international de médecins comprenant des spécialistes de la médecine interne, des cardiologues, des obstétriciens et d’autres spécialistes de la médecine possédant de l’expertise en grossesse et maladies du cœur.

Au cours des neuf mois de grossesse, les femmes peuvent voir apparaître divers troubles de santé qui font augmenter leurs risques de maladies cardiovasculaires.

La prééclampsie
La prééclampsie est un problème de santé qui apparaît habituellement après la 20e semaine de grossesse. Elle se caractérise par une augmentation de la pression artérielle et la présence de protéine dans l’urine de la mère (la présence de protéine indique un trouble des reins). Bien qu’il n’existe aucun moyen éprouvé de prévenir la prééclampsie, vous pourriez être sujette à ce problème de santé si vous souffrez d’hypertension artérielle ou d’obésité avant le début de la grossesse. On retrouve aussi d’autres facteurs de risque, comme être âgée de moins de 20 ans ou de plus de 40 ans, une grossesse multiple, le diabète, une maladie des reins, l’arthrite rhumatoïde, le lupus ou la sclérodermie. Toutes les femmes devraient être suivies par un professionnel de la santé tout au long de leur grossesse. Faites vérifier souvent votre pression artérielle. La prééclampsie peut être traitée sous la surveillance d’un médecin.

Le diabète de grossesse
Pendant la grossesse, le corps de la femme doit produire une quantité supplémentaire d’insuline parce que les niveaux élevés d’hormones de grossesse interfèrent avec la capacité de l’organisme à utiliser efficacement l’insuline. Si la femme ne produit pas suffisamment d’insuline, ses taux de sucre sanguins (glycémie) peuvent augmenter et provoquer un diabète de grossesse. Il n’existe aucun signe avant-coureur, donc il est important que les femmes fassent dépister le diabète dans le cadre des soins prénataux et qu’elles continuent de le faire vérifier tout au long de leur grossesse. Bien que le diabète de grossesse s’estompe généralement après l’accouchement, il peut faire augmenter les risques pour la mère et bébé de souffrir de diabète plus tard au cours de leur vie. Le diabète est un facteur de risque associé aux maladies cardiovasculaires.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Concours Partenaires

Bayard Jeunesse fête la rentrée avec vous!

1000$ en prix à gagner, dont la chance que votre facture de fournitures scolaires vous soit payée!

Nos Concours

Stylés pour la rentrée!

Gagnez une carte-cadeau de 250$ chez Sports Experts!

Commentaires