Papa

L'apprentissage par le jeu

Le jeu enrichit globalement la croissance de l’enfant et favorise chez lui l'apprentissage. Il est sa fenêtre sur le monde.

Le jeu enrichit globalement la croissance de l’enfant et favorise chez lui l'apprentissage. Il est sa fenêtre sur le monde. Son importance est telle que les Nations Unies l’ont reconnu comme un droit spécifique de l’enfant, distinct du droit aux loisirs et de celui de se livrer à des activités récréatives. Toutefois, les occasions que les enfants ont de jouer et d’accéder à des milieux de jeu sont en pleine transformation.

Transformation du jeu chez l’enfant

Les milieux physique et social où grandissent les jeunes enfants au Canada se sont transformés depuis quelques décennies. Les longues périodes de jeu ininterrompu, à l’intérieur ou en plein air, seul ou en groupe, sont de plus en plus rares. En effet, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la proportion de la population qui vit en milieu urbain est passée de 54 à 80. Plus les Canadiens vivent en ville, moins leurs enfants sont susceptibles d’avoir accès à des espaces de jeu en plein air; la technologie, la circulation et les tendances en urbanisme ont transformé leur territoire de jeu naturel. De plus, leurs parents se montrant de plus en plus inquiets de leur sécurité, les enfants se voient astreints à fréquenter des terrains de jeu aménagés avec soin, mais qui, au nom de la sécurité, limitent la stimulation.

Par ailleurs, de plus en plus d’enfants passent de longues heures dans des groupes qui, étant axés sur des activités structurées de nature éducative et ludique, laissent peu de place au jeu libre, ouvert et autodéterminé. Selon l’Enquête sur les attitudes des Canadiens à l’égard de l’apprentissage, les parents estiment que, pour les enfants d’âge préscolaire, le jeu est plus important que l’enseignement organisé; paradoxalement, un nombre croissant d’entre eux inscrivent leurs tout-petits à des cours et à diverses autres activités structurées.

Ainsi, entre 1999 et 2003, le pourcentage de Canadiens âgés de quatre et cinq ans inscrits à des cours structurés (gymnastique, arts martiaux, etc.) est passé de 23 à 30 %, et le pourcentage de ceux participant à des sports organisés, de 36 à 41 %.Qu’apprennent les enfants par le jeu?

Le jeu enrichit globalement la croissance de l’enfant : il constitue le fondement des compétences intellectuelles, sociales, physiques et affectives nécessaires pour réussir à l’école et dans la vie; il ouvre la voie à l’apprentissage.

Ainsi, jouer avec des blocs ou construire un château de sable permettent d’acquérir une capacité de raisonnement logique, mathématique et scientifique ainsi que de résolution cognitive de problèmes, tandis que le jeu de mains favorise l’autodétermination sociale et affective et pourrait avoir une importance particulière dans l’amélioration des compétences sociales chez les garçons. Jouer favorise la pensée créative et la souplesse intellectuelle. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière de faire les choses, puisque le jeu comporte de multiples possibilités : une chaise peut servir de voiture, de bateau, de maison ou de lit.

Le faire-semblant favorise la communication et permet de mettre en valeur les compétences conversationnelles, l’importance d’attendre son tour, la mise en perspective et les moyens de résoudre des problèmes de nature sociale – persuasion, négociation, compromis et coopération. Il exige des compétences complexes en communication, puisque les enfants doivent savoir exprimer et comprendre le message : « ceci est un jeu » : au fur et à mesure que l’enfant s’améliore dans son faire-semblant, il commence à dialoguer à divers niveaux simultanément, devenant acteur, metteur en scène, narrateur et public, se glissant successivement dans divers rôles.

Lorsqu’ils jouent, les enfants acquièrent des connaissances en combinant leurs idées, leurs impressions et leurs intuitions avec leurs expériences et leurs opinions. Ils échafaudent des théories sur leur monde et les mettent en commun. Avec leurs pairs, ils se créent une culture et un milieu social. Le jeu leur permet de donner un sens – ou un non-sens – à leurs expériences et de découvrir l’intimité et la joie associées à l’amitié. Lorsqu’ils le dirigent eux-mêmes, le jeu les fait se sentir compétents et leur donne confiance en eux.


Cette semaine
Il est temps de prendre une PAUSE famille!

Présenté par Capsana

De nos jours, la tablette et le cellulaire nous permettent d’être à l’affût de tout ce qu’il se passe à la minute près. Les réseaux sociaux sont aussi un bon moyen pour communiquer avec les amis et les familles plus facilement. Même nos enfants deviennent hyper-informés et hyper-connectés dès le primaire.  
 

5 trucs simples pour faire fructifier votre REEE

Présenté par Kaleido

L’inflation et l’augmentation du coût de la vie affectent bien des familles québécoises actuellement. Dans ce contexte économique particulier, il est normal que les priorités d’épargne changent pour certains.
 

10 trucs pour chasser la grisaille de novembre en famille

Le mois des morts s’installe. Il amène avec lui son lot de noirceur et de frissons. On nous répète sans cesse de trouver des sources lumineuses, de bouger et de bien manger… comme à chaque année.

Les plus beaux marchés de Noël au Québec

Eh oui, le sol a officiellement revêtu son beau manteau blanc, et Noël approche à grands pas; il est donc déjà temps de penser à magasiner vos cadeaux! Pour des idées qui sortent de l’ordinaire, cap sur les marchés de Noël!

Nos Concours

Tout pour soigner les petits enrhumés!

Participez pour gagner deux produits Homéocan