Consommation

Les achats essentiels pour bébé

Vous venez d’apprendre que vous êtes enceinte et vous avez hâte d’acheter tout ce qu’il faut pour être prête à sa naissance? Attention! Faites la différence entre essentiel et superflu!

Avant de vous lancer à fond de train dans la tournée des boutiques de vêtements et accessoires pour bébé, il vaut mieux avoir en tête certaines informations, puis constituer une liste de ce que vous devriez vous procurer absolument.

D’abord, la recommandation d’usage veut que l’on attende après le premier trimestre de la grossesse avant de procéder aux achats majeurs et en masse, car le risque de fausse couche est jusque-là plus élevé…

Combien prévoir?

En gros, vous pouvez prévoir un budget minimal de 2000 $ pour l’ensemble des achats, estime Geneviève Thibault, propriétaire de la boutique en ligne Toi, Moi & Bébé; ce montant sera évidemment moindre si vous optez surtout pour des vêtements, des meubles et des accessoires usagés.

Le mobilier et les accessoires de chambre

Bien entendu, la couchette trône en haut de la liste, puisqu’il s’agit de l’endroit où bébé passe le plus de temps au cours de ses premiers mois de vie. Mme Thibault suggère fortement de choisir un modèle dont on peut retirer un côté, ce qui permet de la convertir en lit lorsque votre enfant atteint 18 mois (entre 18 mois et deux ans). « On devrait aussi acheter la barrière de sûreté pour le lit, celle qui est munie de languettes que l’on peut glisser sous le matelas et qui peut être utilisée plus tard pour d’autres lits », ajoute-t-elle.

Les coussins protecteurs que l’on place tout autour et sur les barreaux de la couchette ne devraient être utilisés que lorsque votre enfant a atteint l’âge de huit mois, car ils peuvent provoquer des étouffements lorsque bébé ne peut se lever sans aide.

La table à langer est également indispensable, de même que le parc – qui permet de « découcher » ou de changer de pièce à l’autre pour le dodo à la maison – tout comme la commode, l’armoire ou la garde-robe pour les petits vêtements de bébé.

La chaise berceuse n’est pas essentielle, juge Mme Thibault, puisque l’on peut s’asseoir confortablement sur le canapé ou dans un fauteuil pour allaiter ou donner le biberon. Il est vrai qu’elle est bien utile pour calmer son petit ange en pleurs, mais on peut remplacer celle-ci par une petite marche dans la maison ou quelques déhanchements pour bercer bébé soi-même…

Pour les transports et déplacements

La poussette s’avère un moyen de transport indispensable, signale Mme Thibault. « Si l’on prévoit avoir un deuxième bébé peu après le premier, on peut en choisir une qui se convertit en poussette double, avec la deuxième place en arrière plutôt que deux places côte à côte », précise-t-elle.

Puisque nous vivons dans un pays nordique, prévoyez les coups de l’hiver en choisissant une poussette pourvue de roues d’une largeur minimale de six pouces. Pour éviter les colères futiles, assurez-vous que la poussette se referme facilement, qu’elle ne prenne pas plus de place que vous en avez pour la transporter dans votre véhicule et surtout qu’elle est assez légère pour que vous puissiez la soulever sans vous défaire le dos chaque fois.

Elle devrait également être munie d’une capote pour protéger la tête de bébé contre les assauts du soleil et de la pluie. Idéalement, indique Mme Thibault, on devrait se procurer un filet « anti-UV » qui prémunit l’enfant contre les dangers des rayons UVA et UVB.

Le siège d’auto coquille qui est le seul moyen sécuritaire de transporter bébé en voiture vous servira aussi dans la poussette pourvu qu’elle soit assez grande pour l’y déposer!

Enfin, l’écharpe qui permet le contact peau à peau est devenue un objet pour ainsi dire indispensable, particulièrement pour les familles vivant en ville et qui se déplacent fréquemment à pied.

Hygiène, soins et allaitement

Le bain, contrairement à ce que l’on pourrait croire, n’est pas indispensable, selon Mme Thibault, puisque l’on peut très bien laver bébé en l’accompagnant dans le grand bain.

Pour les mamans qui allaitent, le coussin d’allaitement n’est pas superflu : assurez-vous qu’il peut être attaché autour de votre taille, qu’il est bien rembourré et à la fois rigide et confortable.

Si vous songez à recommencer le travail avant la fin de votre période d’allaitement et que vous pensez utiliser un tire-lait, il existe un bandeau que l’on peut placer sur les seins et qui peut être attaché aux téterelles de ce dernier, ce qui laisse vos mains libres pour, par exemple, les faire danser sur un clavier d’ordinateur.

Pour allaiter dans les lieux publics, les hauts d’allaitement – des chandails ou t-shirts munis d’une fermeture éclair et d’un rabat – sont fort pratiques.

Pour les soins quotidiens de bébé, on recommande de se procurer un coupe-ongles, de petites mitaines (pour empêcher votre petit ange de se griffer), un compte-gouttes pour les médicaments en liquide et un mouche-bébé. Le modèle avec lequel les parents aspirent le mucus est beaucoup plus efficace que la « poire », souligne Mme Thibault.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires