Grossesse/Maternité

Brûlement d’estomac ou brûlure?

Il n’y a rien de plus désagréable que de ressentir des brûlures d’estomac, des aigreurs et des reflux gastriques. Cette sensation de brûlure au beau milieu de la poitrine est plus qu’incommodante.

Au niveau étymologique, le mot brûlement est du ressort du langage populaire. Il est plus précis de parler de brûlure d’estomac (juste penser au feu qui brûle dans l’estomac) ou, encore mieux, d’utiliser le terme gastrite.

À cause du fameux suffixe « ite », gastrite signifie inflammation de la muqueuse de l’estomac. Cette dernière peut être de type aigu ou chronique.

Lors de la grossesse, cette sensation peut être due entre autres à l’action de deux hormones bien précises : la progestérone et la relaxine. Ces dernières font se relâcher la valve (anneau musculaire) séparant l’œsophage de l’estomac.

Sinon, de façon générale, de nombreuses substances peuvent déclencher des épisodes de reflux. En voici quelques-unes :

  • La prise de médicaments, notamment ceux de type anti-inflammatoire;
  • Une réaction allergique;
  • Le stress;
  • Des agents infectieux;
  • Des agents irritants.

En ce qui concerne les fameux agents irritants, j’ai une excellente nouvelle pour vous, mesdames enceintes. Les deux substances les plus susceptibles d’engendrer des brûlures sont l’alcool et le tabac; deux éléments que vous avez fort probablement délaissés lors de votre grossesse.

Quoi faire, maintenant?

Certaines mesures assez simples à appliquer au quotidien peuvent vous aider à passer outre cet inconfort.

D’abord, vous pouvez manger de plus petits repas, mais plus fréquemment, en tâchant de bien mastiquer. Le simple fait de ne pas surcharger votre estomac l’empêchera de vous causer bien du mal.

Il est également souhaitable de ne pas dormir immédiatement après un repas. Laissez plutôt un intervalle de deux heures entre la fin d’un repas et une période de sommeil. Cette mesure s’explique par le fait que la phase de digestion stomacale dure environ deux heures avant de poursuivre son périple vers les intestins.

Vous pouvez également ajouter plus de coussins dans votre lit afin de surélever votre tête (position quasi semi-assise). Dormez aussi la tête légèrement surélevée. L’inclinaison ainsi créée positionnera votre œsophage dans une position plus optimale.

À chaque moment de réveil (sieste ou nuit complète), le fait de boire un grand verre d’eau à la température de la pièce activera en douceur votre système digestif qui sera alors paré à recevoir des aliments.

Apprenez également à gérer votre niveau de stress et les émotions fortes. Qui n’a jamais été confronté à des remontées acides lors d’une présentation orale à l’école?

Finalement, évitez de porter des vêtements ajustés au niveau de l’abdomen. Les bandes élastiques trop serrées ont tendance à comprimer l’estomac et à enclencher le processus de reflux.

On est ce que l’on mange…

Côté alimentaire, certains aliments peuvent rapidement devenir vos alliés. C’est notamment le cas des :

  • Bananes
  • Raisins
  • Patates
  • Luzerne (mais gare à la listériose)

Et les aliments que l’on doit repousser?

  • La caféine
  • Les agrumes
  • Les tomates
  • L’alcool
  • Le tabac
  • Les aliments gras, épicés et sucrés
  • La menthe
  • Les boissons gazeuses et les eaux pétillantes

Toutes ces substances sont susceptibles d’augmenter la fréquence et l’intensité des brûlures.

Soit dit en passant, nos mères nous disaient souvent de prendre une bonne tisane à la menthe pour nous aider à digérer. C’est tout à fait le contraire lors d’un épisode de remontées acides…

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires