Grossesse/Maternité

12 façons de calmer les fausses contractions

Certaines femmes sont aux prises avec de « fausses contractions » tout le long de la grossesse. C’est votre cas? Voici quelques conseils qui pourraient vous rendre la vie plus agréable.

Changez de rythme

Gardez toujours en tête que vous êtes en train d’effectuer un travail colossal : concevoir un bébé. Changez de rythme, et ce, sans la moindre culpabilité. Prenez des pauses plus fréquentes et reposez-vous souvent. Bref : écoutez votre petite voix, celle qui vous dit de souffler un peu.

Buvez suffisamment d’eau

Le saviez-vous? L’utérus a tendance à s’irriter et à se crisper, lorsque vous êtes déshydratée. Tout au long de la journée, prenez donc bien soin de boire suffisamment d’eau (oui, oui, même si vous avez l’impression de passer la majorité de votre temps sur la toilette…)

Prenez un bain chaud

Si vous avez des séquences de contractions de Braxton-Hicks trop fréquentes, l’hydrothérapie demeure bénéfique pour ses effets relaxants, notamment au niveau musculaire. Prenez un bon bain chaud.

D’ailleurs, en cas de doute sur la nature des contractions ressenties, sachez que si ces dernières s’estompent, ralentissent et finissent par disparaître une fois dans le bain, c’est qu’il s’agissait alors de fausses contractions. Toutefois, si elles s’intensifient en durée, et également en douleur, c’est que le travail a bel et bien débuté.

Ne restez pas debout trop longtemps

Si marcher un peu peut faire du bien, évitez toutefois la station debout prolongée.

Évitez de soulever des objets lourds

Abstenez-vous également de soulever des objets trop lourds; ceci est aussi vrai en ce qui concerne vos propres enfants, malheureusement. Pour les prendre et les câliner, prenez le temps de vous asseoir avant.

Évitez les voyages en voiture ou en avion

Reportez vos longues excursions en voiture et en avion à plus tard, car elles provoquent des vibrations favorisant les spasmes utérins. Si vous n’avez d’autre choix, tâchez de prendre une pause toutes les deux heures, pour vous dégourdir, boire un peu, vous reposer. Pour en savoir plus sur les déplacements durant la grossesse, prenez le temps de lire notre article Voyager durant une grossesse.

Faites du yoga prénatal ou des sessions d’haptonomie

Le yoga vise l’harmonie du corps et de l’esprit, alors qu’on définit l’haptonomie (le toucher affectif) comme étant la science de l’affectivité et du contact psychotactile. En plus de vous détendre, ces deux pratiques vous permettront de vous sentir plus connectée avec votre corps, et avec votre bébé.

Consultez un acupuncteur

Pour plusieurs, l’acupuncture, qui peut s’avérer bénéfique à toutes les étapes de la grossesse, fait aussi des miracles.

Limitez les touchers vaginaux

Demandez à votre médecin ou sage-femme de limiter les touchers vaginaux au strict minimum. Ils peuvent en effet induire le travail.

Privilégiez des aliments riches en pyridoxine

Les contractions trop fréquentes ou trop intenses peuvent s’expliquer par une carence en vitamine B6. Privilégiez des aliments riches en pyridoxine : foie, pommes de terre, bananes, carottes, rognons, haricots, lentilles, légumineuses, noix, avocats, viandes, poissons, germe de blé, son, morue, dinde, céréales à grains entiers, champignons, légumes verts feuillus.

Buvez de la tisane de framboisier

La tisane de framboisier (non de framboise!) s’avère être LA plante à consommer chez la femme enceinte. Elle possède de nombreuses propriétés gynécologiques. Elle peut aider à prévenir les fausses-couches ainsi que soulager les fausses contractions. De plus, elle demeure un excellent tonique utérin. Il est possible de la consommer dès le premier trimestre. En cas de lourd historique de fausses-couches, certaines préfèrent attendre la fin du premier trimestre.

En tisane, il suffit de combiner une cuillère à café de framboisier, pour une tasse d’eau bouillante, et de laisser infuser le tout de dix à quinze minutes. Buvez-en entre deux et quatre tasses, quotidiennement. Agrémentée de jus ou d’un quartier de citron, elle est ultra désaltérante froide. Truc : préparez-en une recette de quatre tasses que vous mettrez au réfrigérateur afin d’en consommer rapidement, tout au cours de la journée.

Teintures mères ou homéopathie

Si vous maîtrisez les rouages de l’homéopathie, viburnum opulus est de mise. Si vous préférez les teintures mères, l’agripaume et le pimbina sont alors recommandés.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Nos Concours

Gagnez 1 des 5 d?sinfectants pour les mains de Attitude.

Petits formats parfaits pour le sac ? dos.

Gardez bébé au chaud cet hiver grâce à Kokoala!

Profitez de l’hiver grâce à Kokoala.

Commentaires