Grossesse/Maternité

Attendre des jumeaux

Il y a deux petits colocataires dans votre utérus. Une grossesse gémellaire est en effet différente d’une grossesse unique. Souvent, ces grossesses sont dites plus « à risque », car il faut, entre autres, surveiller le développement de chacun des fœtus. Toutefois, par un suivi un peu plus serré, les complications sont souvent évitées et la grossesse se déroule sans soucis.

Durant la grossesse

Avoir deux bébés en formation dans son ventre augmente la fatigue de la nouvelle maman qui prend plus de poids – et souvent plus rapidement – que les autres futures mamans. « J’ai pris 75 lb en 30 semaines », se rappelle Julie. « J’ai pris 100 lb en 7 mois », raconte une autre Julie. « Quand ils m'ont fait ma césarienne, j'avais un total de 60lbs pris dans la bedaine et 3 semaines après je rentrais à la perfection dans mes jeans et le plus beau dans tout ça, je n'ai pas eu de vergetures! », note Anik.

Se promener avec une telle bedaine peut entraîner d’autres complications (problèmes de circulation, douleur au dos, etc.). L’inconfort est donc souvent une plainte récurrente chez ces futures mamans. « J'ai eu des jumeaux, un garçon et une fille, et cela c'est très bien passé. Ce n'était pas différent de ma première grossesse simple sauf, qu'à la fin on a hâte qu'ils sortent, car ça devient pesant et mon garçon était vraiment accoté en bas donc, ça faisait sortir tout ce qui se trouve en bas du corps, c'était vraiment inconfortable », se rappelle Élaine. Aussi, parce que le volume de l’utérus augmente plus vite, les troubles liés à la compression qu’il exerce - comme l’envie plus fréquente d’uriner - surviennent plus rapidement et de manière plus prononcée. Certaines aussi ont de la difficulté à respirer ou se sentent essoufflées plus rapidement.

Souvent, on demande aux futures mamans de jumeaux de se reposer davantage et de ne pas s’épuiser. Une trop grande fatigue ou parfois le simple fait de marcher peut entraîner un travail précoce. En effet, le suivi plus serré est mis en place pour éviter les naissances trop prématurées, un des risques majeurs des grossesses multiples. Certains médecins exigent des échographies plus régulièrement (parfois chaque mois) pour bien suivre l’évolution des bébés et détecter des retards de formation, une position inquiétante ou autres complications.  

Les malaises

Côté maux de cœur, nausées et reflux : il n’y a pas de données explicites. Une grossesse gémellaire n’est pas synonyme de désagréments multiples. Il s’agit plutôt d’une loterie entre toutes les femmes enceintes. « La grossesse de mon fils, né à terme à 40 semaines à 10,7 livres, a été plus difficile que celle de mes jumelles », explique Sonia que nous avons eu le plaisir d'interroger.

Elle raconte que même si ses filles ont décidé de se pointer à 33 semaines, tout s’est bien passé. « J'ai des jumelles identiques. La grossesse s'est super bien passée. J'allais voir mon gynécologue régulièrement et j'avais une échographie à chacune de mes visites. Mais mes petites cocottes ont décidé de venir au monde à 33 semaines de grossesse. Le médecin a essayé d'arrêter mes contractions toute la journée sans succès, alors mes filles sont nées par césarienne parce qu'elles étaient mal placées. Elles pesaient respectivement 4 lbs et 4 onces et 4 lbs et 5 onces. Une de mes filles a eu besoin d'oxygène pendant 5 jours. Nous avons passé 3 semaines à l'hôpital en attendant qu'elles prennent du poids. Elles ont maintenant 6 ans et sont en pleine forme. »

Termes à connaître

Monozygotes : Jumeaux issus d’un placenta en commun, c'est-à-dire de la division d'un seul œuf fécondé au départ (qui se divise en deux). Ce sont des jumeaux qui habituellement se ressemblent beaucoup.

Dizygotes : Jumeaux formés dans deux ovules fécondés par 2 spermatozoïdes différents. On les appelle aussi des « faux jumeaux ».

Et l’accouchement?

L’accouchement peut être naturel si la mère — et les bébés! — est en bonne santé et si les deux bébés sont bien positionnés. C’est souvent un accouchement plus long que celui d’une grossesse simple. Toutefois, certains médecins préconisent une césarienne si les bébés ne se présentent pas correctement, si la naissance est prématurée et qu’il ne faut pas faire trop travailler les petits cœurs des bébés ou si une situation d’urgence prévaut (pré-éclampsie ou autres). Une naissance multiple requiert l’intervention d’une plus grande équipe médicale qui surveille pour que tout se passe bien. Un stress parfois de plus pour la nouvelle maman!

Il arrive aussi que le premier bébé naisse par voie naturelle, mais qu’on pratique une césarienne pour le deuxième (si l’expulsion du premier a fait changer la position du deuxième, s’il tarde à venir au monde ou s’il est en souffrance fœtale, par exemple). C’est le cas de Liette qui a accouché à 40 semaines de ses jumeaux. « Le premier naturel et le deuxième en césarienne d'urgence. Il était trop pressé de sortir, il a placé son pied dans le conduit! »

Témoignages

Mes jumeaux sont nés par césarienne d'urgence à 37 semaines et 6 jours. Ce fut une très belle grossesse, malgré la pesanteur de la bedaine, les maux de cœur qui ont été très présents durant toute la grossesse et beaucoup de reflux. Ils pesaient à la naissance 7lbs1 et 6lbs6. J'ai été provoquée pour un accouchement naturel, mais mon utérus s'était déplacé en quelque sorte. Être enceinte de jumeaux est sûrement la plus belle expérience que j'ai vécue dans ma vie. Ils ont été conçus naturellement et sans médication grâce à une double ovulation. Ils ont aujourd'hui 1 an et sont en pleine santé!
Virginie

Je suis moi-même jumelle et j'ai eu des jumelles identiques. Je n'étais pas très grosse. J'ai pris 40 lbs environ comme à mes deux autres grossesses. J'ai accouché naturellement et ça s'est super bien passé. J'ai été provoquée à 37 semaines (elles sont à terme) vers 10h le matin : à 11h56 Ève sortait, et à 12h08 Sarah suivait.  La grossesse a été stressante. Car selon les médecins, ce n'est pas nécessairement une bonne nouvelle des jumelles et surtout des jumelles identiques. On a souvent surveillé le symptôme transfuseur transfusé. Et comme Sarah était plus grosse que Ève, il essayait de comprendre pourquoi Ève était plus petite. Mais au final, elle était juste plus petite. J'ai été suivie à Victoriaville et Sherbrooke en clinique Gare. J'ai beaucoup aimé le suivi à Sherbrooke. Ils étaient vraiment gentils.

Si ce n'avait été de cette fixation que les jumelles n'allaient pas bien, la grossesse aurait été super. Mais les médecins essaient toujours de prévoir le pire. J'ai eu beaucoup de peine, de stress. Parce qu'on m'avait dit que je pourrais accoucher à 28 semaines au lieu de 37, qu'une jumelle pourrait mourir pour que l'autre survive... j'ai eu les injections pour la maturation des poumons des filles à 28 semaines. Et à partir de ce moment-là, ma valise était prête et je devais m'attendre à accoucher à n'importe quel moment.
Maryse

Statistiques
  • Chaque année plus de 4 000 jumeaux naissent au Canada.
  • Chaque année plus de 100 naissances multiples provenant de triplés, quadruplés et quintuplés (combinées) naissent.
  • Près de la moitié des jumeaux naissent prématurément et/ou sont de petits poids.
  • Les bébés de naissances multiples représentent 2 % des naissances au Canada et contribuent à 16 % des naissances de petits poids.
  • L’indice des jumeaux représente une naissance sur 90 (sans traitements de fertilité)
  • L’indice des triplés est d’une naissance sur 8,100 (sans traitements de fertilité)

Source : Naissances multiples – Canada

Des rabais!

Saviez-vous que plusieurs magasins offrent des rabais pour les parents de jumeaux ou de triplés (Clément, Souris Mini, L’Aubainerie, Mère Hélène, entre autres). Demandez-le quand vous passez en boutique!

Des associations pour vous aider
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires