Grossesse/Maternité

Les lochies, vous connaissez?

Bien des femmes enceintes apprécient le congé de menstruations pendant la grossesse. Cependant, l’accouchement déclenche des saignements importants qui peuvent surprendre. À quel moment faut-il s’inquiéter? Voici tout ce que vous devez savoir sur les lochies.

Les lochies (du grec lokhia, qui signifie « choses relatives à l’accouchement ») sont déclenchées par le décollement du placenta dans la dernière phase de l’accouchement. Ces écoulements se composent surtout de sang et de leucocytes (globules blancs).

Ils durent de deux à trois semaines, mais les pertes peuvent perdurer jusqu'à six semaines. « Au moment de l’accouchement, l’utérus est comme un gros ballon d’anniversaire qui doit retourner à la taille d’une poire, illustre Catherine Mailloux, infirmière clinicienne en périnatalité à l'Hôpital Charles-LeMoyne. L’utérus entreprend alors une série de contractions pour expulser le surplus de sang ». Comme les pertes vaginales, les lochies varieront de couleur au fil des semaines, passant de rouge clair à une teinte rosé ou brun pâle.

Dans son activité comme accompagnante à la naissance, Annie Noël de Tilly observe des lochies redevenant plus abondantes vers la quatrième semaine : « C’est un signe de surmenage fréquent. »

Hygiène et protection contre les infections

À votre sortie de l’hôpital, il est suggéré d’utiliser des serviettes hygiéniques plutôt que des tampons et de les changer aux quatre heures afin d’éviter le risque d’infection.

Privilégiez les bains de siège qui ne laisseront pas pénétrer trop d’eau dans le vagin. Vous pouvez aussi acheter des culottes jetables, utiles pendant les premiers jours où les saignements sont abondants. Aussi, si vous avez eu des points de suture, de l’eau florale d'hamamélis diluée dans l’eau (on en retrouve aussi en tampons déjà imbibés dans les pharmacies) soulage et aide à la guérison.

Pour améliorer le confort pendant cette période où la cicatrisation et les lochies se chevauchent, voici les recommandations d’Annie Noël de Tilly : « Au moment d’aller aux toilettes, rincez-vous avec l’eau d’hamamélis diluée (1 pour 10), et séchez la région génitale avec un séchoir. Puis, lorsque c’est possible, étendez-vous en laissant la région pelvienne à l’air libre quelques heures, couchée sur votre lit avec un piqué, par exemple. »

Vaut mieux consulter, si…

Quand s’inquiéter?

Des saignements anormaux peuvent indiquer que le placenta n’a pas été tout retiré. Voici les signes à surveiller.

  • Vous devez changer de serviettes hygiéniques toutes les heures
  • Vous éprouvez une douleur intense dans le bas ventre
  • La fièvre est présente
  • Les lochies dégagent une mauvaise odeur
  • Vous expulsez des cailloux plus gros que des œufs

Et le retour des menstruations?

La période entre les lochies et les premières règles – souvent appelées « retour de couches » – seront très variables, indique Catherine Mailloux. « L’allaitement exclusif peut retarder le retour des menstruations tandis que certaines femmes seront menstruées très rapidement après l’accouchement. Cela dépend du cycle hormonal. »

Il est recommandé d'attendre la fin des lochies pour reprendre l’activité sexuelle. L’arrêt des saignements étant un bon indicateur de cicatrisation de l’utérus et du périnée.

Bon à savoir

  • Lors de l’allaitement, la sécrétion d’ocytocines entraîne les contractions de l’utérus, d’où un afflux de lochies.
  • Un changement de position après une longue période immobile peut accroître momentanément le flux des lochies, par exemple, après une sieste.
  • Les lochies sont généralement plus courtes chez les femmes qui allaitent et chez celles qui ont donné naissance par césarienne.
  • Pour prévenir le risque d’anémie, assurez-vous d’avoir un apport en fer et en vitamine C suffisant dans votre alimentation.

Merci à Catherine Mailloux, infirmière clinicienne en périnatalité à l'Hôpital Charles-LeMoyne et à Annie Noël de Tilly, accompagnante à la naissance et coordonnatrice des services chez Alternative naissance, pour leur collaboration.

Image de Chantal  Lapointe

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Maladie grave : nécessaire d’assurer son bébé?

Présenté par Beneva

L'annonce d'une maladie grave détectée chez un enfant doit causer une onde de choc au sein de la famille concernée. Une assurance maladie grave permet de soulager le stress financier afin de pouvoir se concentrer sur ce qui compte réellement, le rétablissement et l'accompagnement. Voici ce qu'il faut savoir sur l'assurance contre les maladies graves.

Parents solos : gérez-vous le budget familial avec brio?

En pleine période d’inflation, la gestion des finances familiales s’avère particulièrement stressante, d’autant plus lorsqu’on est séparé ou un parent monoparental et qu’on doit composer avec un seul salaire. 

Rester motivé, jusqu’à la fin de l’année scolaire

Les vélos n’attendent qu’à être enfourchés et l’appel du parc est criant. Les vacances d’été se dessinent à l’horizon, mais avant d’y arriver, il faut survivre aux examens de fin d’année. Comment rester motivé, alors que tout invite au jeu?

Allergies alimentaires - mythes et réalités

Avoir un enfant qui souffre d’une allergie alimentaire est une source de stress. L’essentiel pour l’apaiser, c’est d’être bien informée.

Nos Concours

Gagnez deux livres de recettes de Geneviève O’Gleman

Participez pour gagner deux livres de Geneviève O'Gleman
Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Wooloo - DIY - Biscuits déjeuner nutritifs