Grossesse/Maternité

Les différentes positions pour accoucher

On voit souvent la femme accoucher sur le dos, les pieds dans les étriers. Mais ce n’est pas la seule position qui existe et, surtout, ce n’est peut-être pas la plus favorable!

Accoucher sur le dos

Il s’agit de la position la plus connue, entre autres parce qu’elle permet un accès facile et rapide au périnée. C’est pourquoi les sages-femmes et les médecins l’ont choisi comme position par défaut. Si l’on doit suivre le rythme cardiaque de votre enfant, c’est probablement de cette façon qu’on vous demandera de vous placer.

Mais cette position n’est pas nécessairement la plus naturelle ni celle qui comporte le plus d’avantages. En effet, lorsque vous êtes placée ainsi sur le dos, tout le poids de l’utérus repose sur les lombaires et le coccyx, ce qui peut donner des maux de dos plus intenses. De plus, cette position a tendance à écraser la veine cave, qui achemine le sang vers le cœur : vous êtes dès lors moins bien oxygénée. Le sacrum manque aussi de mobilité, ainsi placé, et peut gêner la progression de votre bébé.

Bref, si vous choisissez cette position pour la poussée, souvenez-vous qu’il est fortement conseillé de changer plusieurs fois de positions, tout au long du travail.

Accoucher sur le côté

Vous pouvez accoucher sur le côté même si le rythme cardiaque de bébé est surveillé. Allongée sur votre côté gauche, vous arrivez à libérer votre veine cave, vous serez donc mieux oxygénée qu’en position allongée sur le dos, et bébé aussi.

Il est aussi possible de s’allonger du côté opposé au dos de bébé : de cette façon, la tête de bébé n’appuie plus sur votre coccyx, ce qui réduit les douleurs au bas du dos pendant les contractions. De plus, votre conjoint peut en profiter pour vous donner quelques massages de dos… Parfait pour les accouchements sans péridurale!

Accoucher debout

Une étude récente menée par une équipe de chercheurs australiens a finalement prouvé ce dont on se doutait déjà : rester debout pendant le travail permet de sauver du temps! Grâce à la gravité, la poche des eaux appuie sur le col de l’utérus, ce qui permet d’accélérer sa dilatation d’au moins une heure! De plus, cette position permet de mieux gérer la douleur de l’accouchement. En effet, le fait de bouger et de marcher permet de se décontracter et favorise la production d’endorphines.

En revanche, il y a plus de risques que le cordon ombilical passe devant la tête du bébé.

Accoucher assise

Presque toutes les salles d’accouchement sont aujourd’hui munies d’un gros ballon, et plusieurs femmes ont pu en profiter. On s’assoit dessus, et on fait de petits mouvements du bassin. Il permet à votre amoureux de masser le bas de votre dos, tout en détendant la zone périnéale. De plus, ces mouvements circulaires peuvent aider bébé à descendre. En outre, le fait d’écarter ainsi vos jambes favorise l’ouverture du bassin.

Du côté des inconvénients, le ballon n’est pas pour tout le monde : en effet, pour les femmes qui manquent d’équilibre et de mobilité, il pourrait être dangereux de tomber à la renverse!

Accoucher accroupie

Il s’agit de la « super position », qui réunit en effet les avantages de l’accouchement debout et de l’accouchement assis. Le fait d’être placé à la verticale est ici appuyé par l’ouverture des jambes. De plus, cette position accroupie permet d’avoir une plus grande force expulsive, lors de la poussée!

Ainsi, la position accroupie permet de réduire le temps de travail, mais aussi celui de la poussée. Ceci étant dit, cette position sollicite énormément le périnée : bref, elle est surtout réservée à celles qui ont fait leurs exercices. De plus, il s’agit d’une position qui demande un effort physique plus intense et il faut avoir les cuisses bien musclées et une souplesse certaine pour la maintenir longtemps. Certaines maisons de naissance et quelques hôpitaux possèdent des bancs de naissance, qui éviteront à la future maman une mauvaise chute.

De plus en plus d’établissements offrent la possibilité d’accoucher dans une autre position, et en parler avec votre médecin ou votre sage-femme pourrait être tout désigné, avant l’accouchement.

Image de Marie-Eve Bourassa

Autrice, scénariste, rédactrice et chroniqueuse.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.


Cette semaine
Les mots de Passe-Partout : pour apprendre en s’amusant

Cette émission jeunesse a marqué plus d’une génération, nous sommes nombreux à avoir grandi en compagnie de Passe-Montagne, Passe-Carreau et Passe-Partout.

20 cabanes à sucre familiales

Puisque le goût de l’érable coule dans nos veines, allons s’en pourlécher les babines encore cette année! Voici des suggestions de cabanes à sucre dans toutes les régions du Québec.

Le RQAP : plus flexible que jamais

Présenté par le Gouvernement du Québec.

Saviez-vous que le Régime québécois d’assurance parentale (RQAP) vous permet de concilier encore plus facilement vos responsabilités familiales et professionnelles? 
 

Sarah-Jeanne Labrosse raffole de ces produits pour bébé

Dans un monde où la peau délicate des tout-petits demande une attention particulière, les soins Mustela émergent comme un phare de confiance offrant des produits qui évoquent la tendresse et le réconfort d’un câlin.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Suivez-nous
Facebook Twitter Pinterest Instagram Youtube

Aidez vos enfants à apprécier les fruits et légumes