Enfant

Énurésie nocturne : trucs, conseils et exercices

L’énurésie nocturne, ou pipi au lit, est plus commun qu’on le croit et elle est source d’embarras pour l’enfant qui en souffre. Nous avons rencontré la thérapeute familiale Michele Kambolis pour en discuter.

Pourquoi un enfant mouille-t-il son lit? Tout d’abord, une précision : l’énurésie nocturne est la plupart du temps génétique. Ainsi, on estime que si les deux parents en ont eux-mêmes souffert, il y a 77 % de chances pour que leurs enfants mouillent leur lit à leur tour. Si un enfant a des prédispositions à l’énurésie nocturne, les stress de la vie quotidienne peuvent déclencher à un moment ou un autre les petits accidents nocturnes. Déménagement, nouvelle école, arrivée d’un nouveau bébé : tous ces changements peuvent devenir cause d’anxiété pour l’enfant.

Offrir son soutien

Problème plus courant chez les garçons que chez les filles, le pourcentage d’enfant aux prises avec l’énurésie nocturne tend à diminuer avec l’âge : elle touche jusqu’à 15 % des enfants de 5 ans, un pourcentage qui descend à 8 % pour les enfants de 8 ans. Certains auront même des accidents jusqu’à la puberté, et c’est là où le bât blesse : plus l’enfant qui souffre d’énurésie nocturne est âgé, plus il est conscient de son problème et plus il a de chance d’en avoir honte. « Jadis, on ne parlait pas de ce problème, comme si le sujet était tabou, donc honteux, dit Michele Kambolis. Pourtant, on sait aujourd’hui que la plupart des enfants qui souffrent d’énurésie nocturne ont une prédisposition génétique. »

Madame Kambolis est formelle : en parlant ouvertement avec l’enfant de sa condition, en lui expliquant que ce n’est pas de sa faute mais que son corps se développe tout simplement à un rythme différent et que tout se réglera, avec du temps et de la patience, le niveau de stress diminue.

Bref, l’énurésie nocturne ne devrait jamais être un sujet tabou, surtout pas dans votre maison : selon Michele Kambolis, le simple fait de parler ouvertement du problème aide à atténuer la honte qui peut en découler. La thérapeute spécialisée en santé mentale nous a confié avoir elle-même souffert d’énurésie nocturne, enfant. « Je me souviens de rentrer de l’école et voir les draps étendus sur la corde à linge. J’avais alors l’impression que tout le monde était au courant de mon secret. »

Selon l’experte, ce fameux sentiment de honte ne devrait pas être associé à l’énurésie nocturne : il a pour effet d’accentuer le stress et, par la même occasion, les épisodes de pipi au lit.

Mieux gérer l’énurésie nocturne

La meilleure façon d’aider son enfant est d’être à son écoute et de lui fournir des outils qui lui permettront de mieux gérer son énurésie nocturne.

  • Effectuer un suivi de la consommation de liquides 

Nul de besoin de rationner votre enfant : il est plutôt recommandé de lui offrir de plus grandes quantités de liquide le matin et l’après-midi. Ensuite, on se contente d’étancher la soif de l’enfant, sans plus.

  • Établir une routine

Il est difficile de réveiller l’enfant durant la nuit. En outre, la méthode s’est avérée peu efficace. Néanmoins, ces visites nocturnes à la salle de bain peuvent l’empêcher de se retenir inconsciemment durant la nuit.

  • Maximiser son confort

Lorsque l’enfant est au sec toute la journée, mais a parfois des accidents la nuit, l’utilisation d’une culotte de nuit, comme celle conçue par GoodNites, peut être indiquée. En effet, celles-ci sont conçues pour être portées en position couchée et permettent aux enfants de rester bien au sec, toute la nuit. Mieux encore : elles ont l’apparence et offre le confort d’une culotte, et non d’une couche, ce qui est très valorisant pour l’enfant qui ne veut plus porter de couche.

La culotte GoodNites TRU-FIT, par exemple, a l’apparence de vrais sous-vêtements, et permet à l’enfant plus vieux qui souffre d’énurésie nocturne de s’adonner aux mêmes activités que les autres enfants de son âge, comme les pyjamas partys. Vous pouvez aussi protéger les draps avec des alèses, ce qui permettra à tout le monde de profiter d’une meilleure nuit de sommeil.

Calculatrice d'accouchement

Calculez votre date d'accouchement en rentrant la date de vos dernières règles.

Cette semaine

Commentaires