Enfant

Trucs pour qu'il arrête de sucer son pouce

Jusqu’à l’âge de 3 ou 4 ans, sucer son pouce est naturel, réconfortant et apaisant. Après cet âge, il faut aider votre enfant à arrêter avant que les problèmes sociaux ou dentaires apparaissent. Voici quelques trucs.

Cherchez les causes

La plupart des enfants qui sucent leur pouce le font à des moments précis, que ce soit avant la sieste, en s’endormant le soir ou quand on les chicane. En trouvant ce qui les pousse à chercher ce réconfort, vous trouverez plus facilement une façon d’apporter des solutions au bon moment.

Le bon moment

Les déménagements, les séparations, les changements d’école et toutes les autres périodes de stress rendront le sevrage plus difficile. Choisissez un temps où tout va plutôt bien pour parler à votre enfant d’arrêter de sucer son pouce.

Trouvez un substitut

Si le réflexe de porter quelque chose à sa bouche est fort, remplacez le pouce par autre chose. Peut-être qu’un peu d’eau, un M. Freeze ou un suçon feraient l’affaire.

Cachez ce pouce

En portant des gants ou en couvrant le pouce avec un beau pansement à l’effigie de son personnage préféré, le goût ne sera plus le même et votre enfant aura moins envie de sucer son pouce.

Proposez des activités qui demandent les deux mains

La corde à sauter, la pâte à modeler, les jeux vidéo, les bulles de savon et les bricolages demandent l’utilisation des deux mains. Pendant que votre enfant y participera, il ne pourra pas vraiment réserver une main pour la mettre dans sa bouche.

Bravo!

Procurez-vous un calendrier et des autocollants et marquez chaque jour où votre enfant n’aura pas sucé son pouce. À la fin de chaque semaine, vous pourrez lui montrer son progrès et le féliciter. Vous pouvez même lui offrir une petite surprise s’il réussit à s’en empêcher pendant plusieurs jours. Attention! S’il échoue, il est important de ne pas le faire sentir mal inutilement.

Un produit amer

Pour certains parents, les produits amers à appliquer deux fois par jour sur les ongles font des merveilles. Ces produits, que l’on trouve en pharmacie, donnent un drôle de goût au pouce et c’est souvent suffisant pour dissuader l’enfant d’y goûter une deuxième fois. Assurez-vous toutefois d’utiliser des produits recommandés et non des produits de la maison comme du tabasco et du vinaigre.

Monsieur Pouce

Une maman nous a conseillé de dessiner un bonhomme sur le pouce de l’enfant. Ce monsieur Pouce n’aime pas beaucoup qu’on le mette dans notre bouche : « Non! Nooon! J’aime mieux faire dodo à côté de toi! », dit Monsieur Pouce…

Un ours en peluche

Si votre enfant suce son pouce parce qu’il a besoin de réconfort, vous pouvez chercher ensemble un ours ou une poupée qui feront de bons compagnons pour s’endormir. Peut-être qu’en ayant un copain que votre enfant a lui-même choisi pour partager les fins de soirées, le pouce deviendra inutile.

Faites équipe avec votre enfant

Si vous voulez qu’il arrête de sucer son pouce, c’est pour éviter qu’il gerce ses mains, affecte le développement de sa bouche ou qu’il se fasse embêter à l’école ou à la garderie. En lui expliquant pourquoi vous lui enlevez son petit plaisir quotidien, il saura que ce n’est pas seulement pour l’embêter et ça le motivera. Faites preuve de douceur!

Image de Anne Costisella

Anne Costisella est diplômée en communication publique à l’Université Laval et maman de deux enfants. En plus d'être une rédactrice web d'expérience,  Anne est aussi l'auteure du blogue Techno Maman


Cette semaine
Tout ce qu’il faut savoir sur les traitements médicaux contre l’acné

Comment se retrouver à travers la grande variété de traitements médicaux disponibles en vente libre et sous prescription contre l’acné?

La gestion du stress maternel par l’entraînement

La charge mentale des mères est un sujet dont on parle de plus en plus. Lorsqu’on devient maman, le poids de nos décisions semble augmenter car elles affectent cette petite personne dont nous sommes maintenant responsables.

Intéresser mon enfant TDA/H à la lecture : mission possible

Les enfants souffrant de TDA/H éprouvent parfois des problèmes de lecture pour plusieurs raisons : inattention, lenteur dans le traitement de l’information, problèmes de mémoire ou dyslexie. Comment les aider?

Autisme et confinement

Le stress familial dans les familles avec un enfant autiste est considérablement plus élevé que dans les familles dites « typiques ». Et ce n’est pas le contexte de confinement qui change la donne, au contraire…

Nos Concours

Gagnez un kit de manucure maison

Participez pour gagner un salon maison signé Looky & Elle R

Gagnez une carte-cadeau chez Little Yogi

Participez pour gagner 100$ chez Little Yogi

Gagnez La Trousse Masque Hyaluronic2 de IDC+

Participez pour gagner une trousse de produits pour femmes

Commentaires