Blogues

Comment réussir la rentrée cette année : mes idées lumineuses

La rentrée scolaire est tout un rendez-vous pour les familles modernes. Entre l’excitation ou les craintes des enfants, l’organisation et la pression pour les parents, on finit par perdre l’objectif de vue : réussir la transition pour tous les membres de la famille.

Voici quelques outils et réflexions pour faciliter le passage vers l’automne, et la nouvelle réalité familiale.

La rentrée scolaire est l’un des événements le plus attendu de l’année et cela va avec la grande médiatisation de celui-ci. C’est alors qu’on lit une tonne d’informations et qu’on finit par ne plus savoir quoi faire, comment le faire et pourquoi. Et si nous faisions le point sur tout ce qui se passe en nous durant cette période et faire en sorte de la rendre la plus douce possible.

La fin de l’été est une période nostalgique qui sonne la fin du temps à l’extérieur, à vivre au rythme du soleil où les enfants ont fait plein d’activités dehors, et nous sommes chargés de souvenirs. C’est aussi une période studieuse où on commence à prendre de bonnes résolutions et où on sait qu’on courra à nouveau. Pour certains c’est un soulagement, d’autres, un déchirement, bref une période riche en émotions.

Le stress augmente car on ne sait pas comment vont réagir nos enfants, notre équilibre est fragile. Ah les fameuses transitions!

Pour commencer cette période de l’année du bon pied voici quelques astuces à explorer :
  • C’est une préparation, parler aux enfants de ce qui arrive, prendre soin de leurs émotions et les impliquer dans le processus permettra de partager de précieuses informations pour améliorer les relations avant le jour J. On les met en contexte, on leur explique ce qui va se passer et on leur permet d’être acteurs de leur quotidien.
  • S’organiser : noter pour ne pas oublier, cela désencombre le cerveau, communiquer avec l’entourage sur nos attentes et la charge reliée, plus on est en maitrise de ce qui nous submerge plus on reprend confiance en ses capacités et on diminue alors le stress. Partager les tâches avec précision et ne pas espérer des prises d’initiatives de notre entourage. On exprime clairement nos besoins, on éclaircit les zones d’ombres pour éviter les malentendus.
  • On diminue nos attentes en facilitant la routine. On se concentre sur l’essentiel, on choisit nos batailles le temps de retrouver l’équilibre. Des repas simples, des activités faciles, du temps bien investi sans culpabiliser. On a toute l’année pour nettoyer les vitres et ranger nos placards, encore des années pour leur apprendre les bonnes manières et prendre soin d’eux. Le temps de la rentrée on minimise nos efforts pour focusser sur ce qui fait du sens. Le but étant de diminuer les facteurs stressants qui sont nombreux et qui touchent tous les membres de la famille.
  • S’accorder le temps de la nostalgie, nos enfants grandissent et chaque année est une étape supplémentaire pour les parents et cela peut nous rendre sensibles et vulnérables. La vie qui file et l’impression de manquer de temps de qualité et de courir plutôt que de profiter. Et si faire un bocal avec des activités à prévoir pour l’année à venir nous permettait de nous concentrer sur les belles possibilités qu’on aura l’occasion de vivre dans la prochaine année. L’enthousiasme est un antidote à la nostalgie, il nous tient actif et vivant.
  • Accepter les émotions que l’on rencontre sans essayer de les camoufler ou de les diminuer. Plus on parle de ce qui vibre en nous, moins le sujet devient difficile à aborder. Frustration, inquiétude, stress, peur de perdre le contrôle, toutes ces émotions veulent dire quelque chose, c’est un processus d’adaptation, alors il nous faut le laisser intégrer, pour mieux réaliser l’ampleur de la tâche.
  • On resserre les liens d’amour. On répète à nos enfants qu’on les aime, qu’ils sont importants, que c’est normal de se sentir inquiet et/ ou excité, qu’on a confiance en eux, qu’ils sont capables de tout, qu’on est disponible pour eux, qu’ils peuvent compter sur nous. Faisons confiance à leur résilience et leur capacité d’adaptation.
  • Se convaincre que l’expérience apporte toujours du positif et de l’apprentissage. Le temps passe mais les souvenirs demeurent et les projets se construisent. Belle rentrée, pleine de douceur, de défis, de tendresse, de répit, de belles rencontres et surtout de confiance en soi.

Publication initiale le 15 août 2018

Chloé Finiels
Accompagnement périnatal et familial

Chloé Finiels s’est tournée vers l'accompagnement périnatal et familial après un Baccalauréat en psychologie clinique. Consultante, elle tient des chroniques sur les réseaux sociaux. Sa mission est de permettre à la famille de reprendre confiance en son intuition et développer ses aptitudes grâce à des outils concrets, une communication efficace et une écoute empathique. Elle s'intéresse aux relations et à l'émotionnel dans toute leur authenticité. La difficulté parentale, l'épuisement maternel ou les familles neuro atypiques forment son domaine d'expertise. Elle exerce depuis 2011 et ses clients se disent touchés par sa sensibilité, son empathie, le non jugement et son écoute. Son intention est de briser la solitude et la difficulté parentale en levant les tabous sociétaux. Elle exerce au Québec et dans toute la francophonie, par visio conférence.


Cette semaine
Chaudron de sorcière à croquer – Brownies d’Halloween

AVERTISSEMENT : Ce dessert festif risque d’attirer vampires, licornes et petits fantômes du quartier. Préparez-vous au pire! 

Des conseils pour une bonne santé dentaire à l'Halloween

Difficile pour les jeunes de résister à l’attrait des mille et une sucreries récoltées à l’Halloween. Il existe des conseils simples que les parents peuvent suivre pour permettre à leurs enfants de célébrer l’Halloween tout en veillant à la santé de leurs dents.

Fêter l'Halloween à la maison

Cette année, on fête Halloween à la maison avec un party Glow in the dark façon Fiesta mexicaine! Voici comment préparer tout ça. 
 

La peur et l'anxiété chez l'enfant

Plusieurs enfants vivent des peurs et des craintes, voire même des phobies, qui sont angoissantes et qui requièrent une bonne compréhension du phénomène.

Nos Concours

Gagnez 5 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Participez pour gagner 10 livres pour enfants de 6 à 9 ans

Améliorez l'apprentissage de vos enfants grâce à Leap start 3D

Participez pour gagner le jeux Leap Start 3D d’une valeur de 60$

Commentaires